Comment éviter le référencement négatif ?

Qu’est-ce que le référencement négatif ? Certain le surnomme Black Hat SEO, en référence aux hackers dit « méchants » ou bien le négatif SEO. Cela consiste à nuire au référencement d’un concurrent (ou sa réputation).

Comment éviter le référencement négatif
Comment éviter le référencement négatif

Il s’agit donc de méthode qu’il ne faut pas utiliser, car elles sont illégales et vous risquez d’être poursuivi en justice. Je vais donc me placer du point de vue des défenseurs dans cet article.

1. Les méthodes utilisées en référencement négatif

Pour mieux se prémunir (même si c’est très compliqué) contre le référencement négatif, il est intéressant de connaître les principales techniques qui sont utilisées. Ci-dessous, je vous propose une petite liste (non exhaustive) de méthodes utilisées, je ne souhaite pas en donner plus afin de ne pas donner des mauvaises idées :

  • Utiliser votre nom de marque en envoyant du SPAM massif
  • Réserver des noms de domaine proche du vôtre (ou avec une extension différente) pour se positionner sur vos requêtes et prendre vos clients
  • Faux avis sur vous
  • Lancer des rumeurs sur les réseaux sociaux
  • Dupliquer votre contenu dans vos forums ou espaces membre
  • Envoyer du faux trafic à partir de robot et proxy pour tromper vos statistiques
  • Multiplier les liens de mauvaise qualité vers le site pour passer devant un concurrent.

On peut évoquer des cas concrets que l’on retrouve régulièrement. Par exemple, imaginons un attaquant qui souhaiterait nuire à un site internet.

Une solution très simple à utiliser par les pirates informatiques est de faire un déni de service (envoyé une multitude de requêtes rendant indisponible le site) ce qui bloquera ce dernier pendant un certain temps permettant ainsi au sien de passer devant. Si le premier site ne marche pas, on va généralement sur le second. C’est la technique à l’ancienne pour voler des clients, mais qui fonctionne toujours.

Maintenant, il est également possible de mettre en place quelque chose de plus vicieux. Par exemple, créer des sites internet sur lesquels l’attaquant duplique le contenu du concurrent. Google, lorsqu’il trouvera le texte, l’assimilera a du contenu dupliqué et positionnera un des textes (ou fera une sanction). L’objectif de l’attaquant sera que le robot de Google passe sur son site avant celui du concurrent lorsqu’il aura publié le nouveau contenu (il utilisera des pings). Le moteur pensera ainsi que c’est l’attaquant qui a publié le premier. Pas juste me direz-vous.

2. Comment éviter le référencement négatif ?

Il est très difficile de se protéger contre le référencement négatif. Il s’agit de pratiques qui sont illégales et qui tombent sous le coup de la loi. Si vous en êtes victime, il faut contacter un avocat pour voir les possibilités légales qui s’offrent à vous.

Comment le détecter ? Par exemple, vous pouvez avoir en votre possession des outils pour vérifier les contenus dupliqués, utilisez des outils pour contrôler les liens qui pointent vers votre site internet, contrôlez les variations d’audience avec Google Analytics. Un autre signe, vous allez peut-être observer une chute brutale de votre trafic sur votre site. Voir une liste d’outils pour le référencement.

Que faire ? Si vous connaissez l’attaquant (ou vous le découvrez). Dans ce cas, vous pouvez envoyer un mail ou un courrier à l’auteur du site en regardant le Whois ou bien écrire à son hébergeur. Si celui-ci a une page de contact, envoyez-lui directement un e-mail pour faire cesser le référencement négatif. Mais souvent, vos concurrents feront appel à des spécialistes pour éviter qu’on remonte jusqu’à eux. Il faudra donc faire de la prévention et surveiller votre site et son environnement. Si des liens « pourris » pointent vers votre site, vous pouvez les désavouer directement dans l’outil Google prévu à cet effet.

Certaines techniques ont tout de même des limites. Par exemple, les plus gros sites sont à l’abri de certaines actions. Ce sont souvent les sites les plus récents qui sont exposés.

Ci-dessous, des moyens pour détecter et vous protéger du référencement négatif :

2.1. L’arroseur arrosé

Mais pour finir sur une note positive, il peut arriver que les techniques produisent l’effet inverse de celle escomptée. Pour exemple, votre site internet, au lieu d’être sanctionné, celui-ci se retrouve boosté au niveau de son référencement. Dans ce sens-là, inutile de se plaindre…

 

Articles en relation

5 commentaires

    1. C’est clair que les innovations dans le domaine du web sont constantes et des nouvelles méthodes apparaissent constamment, il faut toujours rester en veille. Je suis bien d’accord avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This