E-mail marketing

Si vous souhaitez devenir web entrepreneur, l’e-mail marketing fera partie de vos armes favorites. En effet, on pense souvent que les e-mails ne sont plus lus. Qu’ils sont considérés comme des spams par ceux qui les reçoivent. En réalité, ces derniers (les e-mails marketing) sont redoutables lorsqu’on souhaite développer une activité sur internet.

Dans la suite de cet article, je vous présente les étapes et les bonnes pratiques pour réussir avec l’e-mail marketing, pour en faire une force plutôt qu’une faiblesse. En effet, cette méthode est efficace uniquement si on respecte un certain nombre de règles, dans le cas contraire elle peut avoir des résultats inverses. Vos e-mails termineront dans la case indésirable. C’est l’erreur que l’on peut faire et qui pénalise grandement un business en ligne.

E-mail marketing
E-mail marketing

1. Logiciels pour l’e-mail marketing
1.1. Comment fonctionne un auto répondeur ?
2. Taux de délivrabilité
3. Récupérer des e-mails
3.1. Segmenter ses listes d’abonnées
4. Créer des e-mails
4.1. Les éléments dans l’e-mail
5. Lancer un produit avec l’e-mail marketing
5.1. Séquence e-mail marketing
6. Analyser ses statistiques d’e-mail marketing
6.1. Taux d’ouverture
6.2. Taux de clic

1. Logiciels pour l’e-mail marketing

La première chose à prendre en compte lorsqu’on souhaite faire de l’e-mail marketing, c’est qu’il va falloir un logiciel pour envoyer les e-mails. En effet, vous n’allez pas envoyer un par un les e-mails à vos inscrits, ou même utiliser la fonction « Cci ».

Pour cela, on va utiliser des logiciels qui permettent de faire des envois en masse d’e-mails. Mais ces logiciels ne doivent pas avoir uniquement cette fonction même si cela reste la principale que l’on souhaite utiliser.

En effet, on va avoir besoin d’un logiciel qui récupère les adresses e-mail. Il faudra que ces e-mails soient envoyés directement dans nos listes d’inscrits et synchronisés. On aura besoin d’un logiciel qui va envoyer automatiquement des e-mails lorsque nous aurons des nouveaux inscrits. Il s’agit d’un auto-répondeur. Il existe plusieurs points clés pour un logiciel d’e-mail marketing.

  • Récupérer des e-mails
  • Mettre à jour les listes en les synchronisant
  • Permettre la segmentation des listes
  • Envoyer automatiquement des e-mails lors d’une inscription
  • Créer une séquence d’envoi de mail (programmer l’envoi automatique de mail avec des intervalles de temps). Le logiciel gère pour nous à partir d’un élément déclencheur comme l’inscription d’un abonné.
  • Faire de l’envoi de masse
  • Pouvoir analyser les résultats

Pourquoi ? Je vous donne le scénario classique d’une campagne d’e-mail marketing. Vous avez par exemple créé un blog sur lequel vous avez deux produits. Un produit gratuit, autrement dit un produit que vous souhaitez transmettre à vos visiteurs gratuitement en échange de leur adresse e-mail. Un autre produit que vous souhaitez vendre à ces derniers.

1.1. Comment fonctionne un auto répondeur ?

Lorsque lorsqu’un visiteur va accéder à votre site / blog, et qu’il sera intéressé par votre produit gratuit, il peut s’agir d’un e-book ou une formation gratuite. Vous allez lui demander de communiquer son e-mail.

Dès lors, une fois l’inscription réalisée, votre logiciel d’e-mail marketing enverra le produit gratuit (ou le lien vers ce dernier) directement sur l’adresse e-mail de votre visiteur. C’est ce que l’on appelle un auto-répondeur.

On a besoin qu’il puisse récupérer des e-mails pour nous et qu’il puisse envoyer automatiquement des e-mails également à partir d’un évènement programmé (comme une inscription). C’est FONDAMENTAL. En effet, lorsqu’une personne s’inscrit sur votre liste, vous serez peut-être à l’autre bout du monde sans connexion internet pendant une semaine.

Vous n’allez pas répondre une semaine après. Et même, vous n’allez pas répondre manuellement à chaque inscription, sinon vous passerez vos journées à faire cela et votre web entreprise ne décollera pas. C’est le logiciel qui gère automatiquement pour vous.

Bien entendu, il faut qu’il puisse également envoyer des e-mails de masse à toute votre liste d’abonnés afin de les prévenir d’une nouveauté, d’un nouveau produit, d’un nouvel article… Une newsletter classique en quelque sorte. Voir aussi cet article pour créer une newsletter efficace.

Il existe pour cela différentes solutions qui sont parmi les plus connus. Ci-dessous je vous donne une liste de logiciels qui permettent de faire de l’e-mail marketing. Je n’irai pas dans le détail pour chacun d’entre, vous pouvez en savoir plus dans mon article où je présente les meilleurs outils de newsletter :

  • SendinBlue
  • ActiveCampaign
  • GetResponse
  • Benchmark Email
  • Mailjet
  • Aweber
  • MailChimp
  • Campaign Monitor

2. Taux de délivrabilité

Vous l’avez compris la première chose dans l’e-mail marketing, c’est d’avoir un bon logiciel d’e-mail marketing. Il faut qu’il comble ses besoins dans le domaine. Second point qui est très important, c’est la délivrabilité de ses emails.

Je vous donne un exemple, vous avez une liste de 2 000 abonnés, vous avez sélectionné un logiciel qui permet de leur envoyer des e-mails, mais combien vont les recevoir ?

Si vous avez 2 000 abonnés, mais seulement 10 % d’entre eux qui reçoivent vos e-mails, vous aurez un gros problème de délivrabilité. Cette notion, c’est donc le nombre de personnes inscrites sur votre liste qui vont recevoir vos e-mails.

Il peut y avoir différentes raisons pour lesquelles la délivrabilité n’est pas bonne. Vous pouvez utiliser le site mail-tester.com. C’est un site qui permet de vérifier la délivrabilité de vos campagnes d’e-mail marketing. Vous aurez des indications sur les problèmes qui vous empêchent d’avoir un bon résultat.

Généralement, c’est que votre « note SPAM » n’est pas bonne. Je vous donne un exemple plus concret, vous avez envoyé des e-mails à différentes personnes, ces personnes ont inscrit votre e-mail comme spam. C’est un signal pour des fournisseurs comme Gmail, Outlook, Yahoo… qui vont considérer que vous e-mails sont désormais du spam.

Ils arriveront directement dans le courrier indésirable de vos abonnés. Pour éviter cela, vous devez donc envoyer vos e-mails uniquement à des personnes qui vous ont sollicité, qui vous ont donc transmis volontairement leur e-mail. On y reviendra dans la prochaine partie.

Vous devez utiliser un logiciel de qualité (l’IP des serveurs de ces derniers ne doit pas être considéré comme SPAM) et votre propre nom de domaine. Mais vous devez également faire attention lorsque vous allez envoyer vos e-mails. Je parle ici de la création de l’e-mail au niveau du format. On y reviendra également par la suite.

Enfin, vous devez analyser les résultats de vos campagnes d’e-mail marketing afin de vérifier que le taux de délivrabilité et le taux d’ouverture sont bons. Il s’agira d’une partie que nous verrons aussi ultérieurement.

3. Récupérer des e-mails

Maintenant, pour faire de l’e-mail marketing, il faut récupérer des e-mails. Mais je viens de vous le dire, la première règle est d’utiliser des e-mails de visiteurs qui vous ont donné volontairement leurs coordonnées. N’utilisez surtout pas de fichier e-mail acheté ou loué. Pourquoi ? Ces personnes ne vous connaissent pas et elles vont très certainement vous ajouter dans la partie SPAM ce qui enverra un très mauvais message aux fournisseurs..

Autrement dit, ces dernières vont cliquer sur votre mail et indiquer qu’il s’agit de SPAM ce qui enverra un message négatif aux fournisseurs qui considéreront tous vos mails comme du SPAM.

De même, quelle utilité avez-vous à utiliser des fichiers loués ou achetés ? Il s’agit de personnes dont vous ne savez absolument rien. Comment pourriez-vous connaître le besoin de ces personnes puisque vous n’avez aucune indication sur elles ?

La meilleure solution, c’est donc de récupérer les adresses e-mail depuis son site Internet / blog (ou un autre canal de communication comme une chaîne YouTube). Pour connaître le besoin de quelqu’un, vous pouvez commencer par lui proposer un produit gratuit. Vous savez que si cette personne télécharge votre produit en donnant son adresse e-mail, c’est que ce dernier l’intéressait et donc vous allez pouvoir commencer à définir ses besoins en le plaçant dans une liste adaptée.

Par exemple, lorsqu’une personne télécharge mon e-book pour créer un site, c’est généralement que cette personne souhaite lancer son propre site par la suite. Cela me donne donc une indication sur son besoin. Par contre, avec un fichier louer ou acheter, comment pourrait savoir qui souhaite créer son site Internet par la suite ?

3.1. Segmenter ses listes d’abonnées

Lorsque vous aurez récupéré des e-mails, c’est de régulièrement mettre à jour vos listes d’abonnées. En effet, vous remarquerez que certaines personnes qui se sont inscrites à votre liste n’ouvrent jamais vos e-mails (et un abonné peut avoir un coût selon votre logiciel).

Vous pouvez dès lors mettre à jour vos e-mails en retirant ces personnes. Vous pouvez par exemple leur renvoyer un e-mail auparavant pour les informer que vous allez les retirer de la liste et donc savoir s’ils souhaitent ou non rester sur cette dernière. Le but n’est pas d’avoir la plus grosse liste, l’objectif c’est d’avoir la liste la plus engagée possible.

De même, vous devez créer différentes listes. C’est ce que l’on appelle segmenter sa liste d’abonnées. Une évidence dans ce cas, c’est lorsqu’une personne est passée cliente chez vous, vous devez automatiquement transférer son e-mail dans une liste à part.

En effet, vous ne pouvez plus proposer les mêmes offres que pour vos prospects, en effet, vous n’allez pas envoyer les promotions sur un produit qu’il a déjà acheté, au contraire vous allez pouvoir les proposer du cross selling, donc des produits complémentaires. Ici tout est une question de stratégie marketing, par exemple vous pouvez proposer des offres complémentaires à votre nouveau client, des promotions sur des produits spécifiques…

A noter, une bonne pratique est de créer une liste de test. Personnellement, c’est ce que j’ai fait, autrement dit, j’ai créé une adresse Gmail, une adresse Yahoo, une adresse Outlook… que j’ai mis dans une liste d’abonnés de test. Avant de lancer ma campagne d’e-mail marketing (ou même pour les mails automatiques en auto répondeur) je l’envoie sur cette liste afin de vérifier le résultat, notamment pour m’assurer que je ne finis pas dans le SPAM (même si on ne peut jamais être sûr à 100 %).

4. Créer vos e-mails

Il est temps de parler de l’e-mail en lui-même. La première chose à noter, c’est que l’e-mail marketing est divisé en deux possibilités. Soit vos e-mails s’envoient en automatique, soit c’est vous qui lancez une campagne manuellement. On utilise généralement les deux solutions.

Les e-mails automatiques sont utilisés lorsqu’on souhaite faire une interaction automatique avec un nouvel inscrit (ou selon une action prédéfinie). Une campagne d’e-mail marketing classique est lancée lorsqu’on a par exemple un nouveau produit, une promotion, un message… donc une information à faire passer à sa liste d’abonnés (généralement dans le but de vendre).

Dans les deux cas, on va créer des e-mails qui vont être envoyés à nos inscrits. La première chose à noter, c’est que l’élément clé d’un e-mail est le titre (l’objet pour être précis). En effet, c’est ce qui va inciter ou non une personne à cliquer sur ce dernier. Vous pouvez avoir le plus beau contenu du monde, si votre titre (objet) n’incite pas vos abonnés à cliquer sur votre e-mail, vous aurez un très mauvais taux d’ouverture avec l’e-mail marketing. C’est un élément décisif.

La seconde question que vous allez devoir vous poser, c’est le format de votre mail. Allez-vous créer un mail au format HTML ou au format brut. Avec le format HTML, vous allez pouvoir créer un aspect visuel, avec un format brut vous aurez un format texte que je trouve plus direct. Vous pouvez consulter mon article pour utiliser le code HTML. Pour utiliser un template de newsletter tout près, vous pouvez vous rendre sur une place de marché comme ThemeForest.

Ici, il y a donc deux écoles et les résultats peuvent être relativement semblables selon les méthodes. Le meilleur moyen pour savoir si un des deux formats est à préconiser, c’est de faire des tests comme peut le faire dans le cadre de l’A / B testing.

4.1. Les éléments de votre e-mail

Vous devez être vigilant sur les mots que vous allez utiliser. En effet, certains mots sont automatiquement considérés comme du SPAM. On peut par exemple citer le mot « gratuit », « cadeau », « concours », « crédits », « régimes »… il en existe beaucoup d’autres, la liste est plus longue. Vous devez donc faire attention aux mots que vous allez utiliser, sinon vous risquez d’avoir un e-mail qui atterrit directement en SPAM.

De même, essayez d’éviter d’avoir des pièces jointes qui sont souvent considérées comme des potentiels virus et qui vont donc être un frein à une bonne délivrabilité. En effet, les fournisseurs préféreront envoyer directement en SPAM votre mail plutôt que de faire courir le moindre risque à leurs utilisateurs. Si vous avez un fichier à faire télécharger à vos utilisateurs, insérez un lien qui permettra de télécharger le fichier (ce qui permettra aussi de calculer le taux de clic).

Concernant les liens justement, vérifiez toujours que ces derniers sont bons (qu’il atteigne la cible) avant de commencer votre compagne e-mail marketing. En effet, si vous vous rendez compte par la suite que votre lien n’était pas le bon et qu’il renvoie une erreur, vous aurez un problème de crédibilité auprès de vos abonnés. Une erreur peut arriver, mais si vous faites des tests auparavant, notamment avec la liste de test, vous ne devriez pas avoir de problème.

De même, essayez de ne pas utiliser d’images dans l’envoi de vos e-mails. Cela va alourdir votre e-mail et cela peut également être considéré comme du SPAM. De plus, si l’image ne s’affiche pas (par exemple si elle est bloquée), cela va modifier l’aspect visuel que vous souhaitiez donner à votre mail.

Lorsque vous allez créer une campagne d’e-mail marketing, il faut insérer un appel à l’action. C’est ce que l’on appelle aussi CTA « call to action ». Autrement dit, vous devez inciter vos abonnés à faire une action. Chaque e-mail marketing à un objectif (comme pour les sites internet). Et pour mesurer si cet objectif a été atteint, il faut pouvoir quantifier le résultat.

Cela signifie que l’on demande à l’utilisateur de faire une action, généralement un clic sur un lien et ainsi on peut s’assurer que ce dernier s’est intéressé à notre mail.

5. Lancer un produit avec l’e-mail marketing

Très souvent, l’e-mail marketing a pour objectif de lancer un produit ou de vendre un produit sur Internet. Vous avez certainement entendu parler de lancement orchestré, une technique bien connue dans le marketing digital. Elle consiste à envoyer une série d’e-mail pour convaincre un prospect d’acheter un produit.

Généralement,  cette série d’e-mail marketing contient plusieurs e-mails (4 ou 5 dont un e-mail envoyé par jour) pour pousser la personne à l’achat. Voici un exemple ci-dessous de lancement orchestré :

  • Jour J : la personne inscrit son e-mail. L’auto-répondeur envoie un e-mail pour présenter vous présenter et raconter votre parcours, demander une action (laisser un commentaire, télécharger un fichier) ou offrir de la valeur ajoutée avec du contenu exclusif.
  • Jour J+1 : un second mail est envoyé pour poursuivre l’envoi de contenu exclusif et construire une relation privilégiée.
  • Jour J+2 : vos prospects ont peut-être des questions (vous avez peut-être mis en place une FAQ), vous pouvez leur proposer d’envoyer toutes leurs questions (donc connaître leurs freins).  Continuer à offrir un exclusif en indiquant que les prochains mails auront un contenu encore plus important (pour faire monter l’attente).
  • Jour J+3 : offrez de nouveau un contenu exclusif dans la continuité des premiers. C’est le moment de montrer les résultats que vous avez obtenus avec votre méthode et les résultats obtenus par ceux qui ont suivi vos formations. Il vous faut des témoignages. C’est le moment de proposer votre formation en ligne (ou votre produit numérique) avec un appel à l’action.
  • Jour J+4 : c’est un peu votre dernière chance de conclure la vente puisque c’est le dernier mail (c’est pour cela que je ne suis pas fan des lancements orchestré, il ne faut pas se rater). Vous devez lever les derniers freins que se posent vos inscrits et remettre en avant le besoin que votre produit va combler. En rappelant l’urgence de la situation (par exemple la possibilité d’accéder à la formation se termine ce soir à minuit).

On peut également utiliser l’e-mail marketing pour faire de la promotion (ou beaucoup d’autres choses, je crois que seule l’imagination peut vous arrêter). Attention toutefois de ne pas faire de promotion dans n’importe quelle circonstance, il faut avoir une bonne raison pour pouvoir faire une.

Il peut s’agir par exemple d’un anniversaire, d’une occasion spéciale (Noël, jour de l’an, Pâques, Black Friday…). Ensuite, vous pouvez proposer une promotion qui aura une durée limitée dans le temps.

5.1. Séquence e-mail marketing

Un des points clés dans le domaine de l’e-mail marketing, ce sont les séquences d’envoi automatique. Autrement dit, lorsqu’un de vos visiteurs s’inscrit sur votre liste, votre logiciel capte son e-mail et il devient abonné.

En mettant en place des séquences d’envoi automatique, vous n’avez rien à faire, votre logiciel va envoyer, selon la programmation que vous avez demandée, des e-mails. Comme pour le scénario vu pour le lancement orchestré.

Par exemple, vous pouvez envoyer le premier jour un e-mail pour remercier la personne de s’être inscrite sur votre liste et vous présenter. Ensuite, le deuxième jour vous commencez à présenter du contenu de qualité et exclusif pour votre liste e-mail.

Ainsi de suite, vous pouvez avoir programmé une séquence d’e-mails qui vont être envoyés automatiquement. La finalité de cette séquence est généralement de proposer un produit en relation avec le besoin de la personne qui s’est inscrite.

Mais je pense que la récupération d’e-mail va plus loin, elle permet de créer une relation avec des personnes qui s’intéresse à votre contenu. Ils ne deviendront peut-être pas clients avec vos premiers envois de mails, mais en envoyant du contenu de qualité, dans le temps vous pourrez les transformer en consommateurs de vos produits.

C’est pour cela qu’il est important de récupérer des e-mails de personnes qui souhaitent réellement s’inscrire sur votre liste. C’est également important d’utiliser un logiciel qui permet de créer des séquences d’envoi automatique, donc un auto répondeur.

6. Analyser ses statistiques d’e-mail marketing

Une fois que vous avez créé votre campagne d’e-mail marketing, vous allez devoir mesurer les résultats. Comme pour toute action que vous faites, vous devez mesurer les résultats de ces dernières. Internet a le gros avantage de permettre de mesurer la quasi-totalité de ses actions. Dans le cadre de l’e-mail marketing, on peut notamment mesurer le taux d’ouverture ou le taux de clic des e-mails.

6.1. Taux d’ouverture

Le taux d’ouverture concerne le nombre de personnes qui ont ouvert l’e-mail qu’on aura envoyé. Pour cela, l’objet aura un grand rôle sur ce taux. Si celui-ci attire l’attention et la curiosité de vos abonnés, alors vous aurez certainement un très bon retour en termes de taux de clic.

Si votre taux de clic d’ouverture est trop faible, vous pouvez modifier l’objet pour vérifier et améliorer ce dernier. N’oubliez pas que la meilleure méthode pour améliorer votre taux d’ouverture est l’A / B testing.

Vous pouvez envoyer un e-mail à 50 % des abonnés de votre liste et un autre e-mail l’autre 50 % de votre liste. Il faut modifier un seul élément entre les deux versions (par exemple l’objet). Ainsi, l’e-mail qui obtient le meilleur pourcentage d’ouverture est celui que vous devrez conserver. L’A / B testing permet d’améliorer chaque point un par un.

6.2. Taux de clic

Il en va de même pour le taux de clic. Il s’agit simplement du nombre de personnes qui ont cliqué sur un lien dans votre mail. On peut par exemple utiliser l’appel à l’action. C’est donc une donnée qui est stratégique pour savoir si votre mail a eu l’impact que vous souhaitiez.

Si votre e-mail concerne la présentation d’un produit, vous pouvez donc positionner un lien qui renvoie vers ce produit, si votre mail a convaincu la personne (ou attirer son attention pour aller plus loin), il devrait cliquer sur le lien dans l’e-mail. Cela vous permettra de connaître le pourcentage de personnes que vous avez convaincues.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page