Pourquoi va-t-on utiliser Google Search Console avec WordPress ? Pour permettre à Google de découvrir notre site. Comment on procède ? On va indiquer à Google un fichier qui contient l’ensemble des adresses URLs de notre site.

Avant de commencer, cet article fait partie de la formation CUSIBAW. Ma formation gratuite et libre d’accès pour créer un site internet / blog. Cet article (qui contient la vidéo explicative) est le 22.1 / 25.

ABONNEZ VOUS À LA CHAÎNE YOUTUBE

1. Pourquoi utiliser Google Search Console ?
1.1. Les autres points clés pour faire référencer son site internet
2. Comment référencer un site avec Google Search Console avec WordPress ?
2.1. Ajouter un site dans Google Search Console avec WordPress
2.2. Valider le nom de domaine
2.3. Ajouter le sitemap dans Google Search Console avec WordPress
2.4. Envoyer le sitemap dans Google Search Console avec WordPress
3. Les méthodes pour ajouter un site internet dans Google Search Console
3.1. Les autres moteurs de recherche
3.2. Le travail de référencement naturel commence

1. Pourquoi utiliser Google Search Console ?

Lorsqu’on va créer les contenus, lorsqu’on va générer des articles, créer des pages… Ce contenu va s’ajouter dans un fichier. C’est ce fichier que l’on va donner à Google, pour qu’il puisse indexer ces différentes URLs. Il s’agit des différentes adresses de nos page et de nos articles.

Une fois qu’il aura récupéré ces URLs, que va faire Google ? Il va passer avec son robot sur ces adresses URLs, regarder le contenu, analysez le contenu, et commencer à pouvoir le positionner dans les résultats des moteurs de recherche.

Faire découvrir son site internet à Google Search Console avec WordPress (on peut le faire avec n’importe quel outil) sert à faire découvrir au plus vite, au moment en réalité du lancement de son site, le site que l’on a créé. Lorsqu’on va créer du contenu, plus on va créer d’articles, plus on va créer du contenu, sur son site, plus ce contenu va pouvoir s’ajouter dans le fichier que l’on va transmettre à Google. Dès lors, Google va pouvoir indexer votre site, pouvoir positionner du contenu de votre site.

Google Search Console avec WordPress

Google Search Console avec WordPress

1.1. Les autres points clés pour faire référencer son site internet

Bien entendu, il faut également obtenir des liens, faire du contenu de qualité, les liens vont permettre à Google de venir plus souvent sur votre site. Par exemple, des liens d’autres sites, des liens qui vont pointer vers notre site. Ces liens vont permettre à Google de revenir sur notre site. Il faut le faire en plus d’avoir découvert notre site par le biais de « Google Search Console avec WordPress ». Mais on va dire que c’est des prérequis au démarrage pour que Google puisse découvrir notre site.

2. Comment référencer un site avec Google Search Console avec WordPress ?

Alors pour référencer son site avec l’outil, qu’est-ce qu’on fait ? On fait « Google Search Console » dans un moteur de recherche et on va cliquer dessus. On se connecte automatiquement comme j’ai déjà un compte Gmail et que je suis normalement connecté.

J’ai envie de dire, vous avez deux possibilités, mais cela peut changer selon votre interface. Cependant, l’idée est toujours la même, c’est d’ajouter son nom domaine pour qu’il soit indexé directement par Google. Tout cela à travers « Google Search Console avec WordPress ».

2.1. Ajouter un site dans Google Search Console avec WordPress

Comme vous pouvez le voir à l’écran pour ajouter un site internet dans Google Search Console avec WordPress, soit vous faites avec le préfixe « www ou https ». Mais vous pouvez aussi utiliser le domaine complet. Par exemple, dans ce cas : excelaide.com.

À vous de choisir. Alors moi, je vais choisir l’URL spécifique, car dans l’autre cas, c’est une validation par serveur DNS qui est obligatoire. Avec l’autre solution, on a plusieurs méthodes pour valider le nom de domaine et ajouter un site internet dans Google Search Console avec WordPress.

En réalité, vous l’avez compris, il faut qu’on fasse valider par Google, le fait qu’on est bien propriétaire de cette URL, de ce nom de domaine. Alors, on peut choisir l’un ou l’autre, peu importe, c’est à vous de voir.

Je vais faire continuer et comme vous pouvez le voir, j’ai différentes solutions. Soit j’ajoute une balise HTML. Cela signifie qu’elle sera ajoutée directement dans le code. Mais je peux aussi utiliser mon compte Google Analytics. Cela peut être pas mal non plus. On a également Google Tag Manager, c’est un petit peu plus complexe. Ou alors, comme indiqué précédemment, je peux utiliser mon enregistrement DNS, je n’en ai pas besoin.

2.2. Valider le nom de domaine

On va faire au plus simple pour valider le nom de domaine auprès de Google Search Console. On va utiliser Google Analytics. Alors, je vais faire valider, voilà. Une fois que c’est fait, la propriété a été validée.

Comment il a fait pour reconnaitre mon compte Google Analytics ? C’est tout simple, j’ai utilisé mon compte Google global. C’est-à-dire que mon adresse Gmail, mon compte Google Analytics sont sur le même compte Google. Donc, je vais tout simplement utiliser le même compte Google pour me connecter avec Google Search Console.

Il s’agit de l’ensemble de mon compte Google, donc Google Analytics, Gmail, et maintenant Google Search Console. Lorsque je l’ai fait, il faut que la propriété soit dans Google Analytics, il y a bien la propriété Excelaide.com. Ensuite, l’outil va tout simplement vérifier et valider la connexion entre Google Search Console et Google Analytics. Cela va valider la propriété du nom de domaine.

Dès lors, je peux terminer. Alors, il faut accéder à la propriété et on obtient ainsi une vue d’ensemble. Pour le moment, je n’ai rien, tout simplement parce que mon site n’a pas encore été indexé par Google Search Console.

2.3. Ajouter le sitemap dans Google Search Console avec WordPress

Je peux cliquer ici pour ajouter mon « sitemap ». C’est quoi ? C’est un fichier qui regroupe l’ensemble de mes URLs et c’est comme ça que le moteur de recherche va pouvoir le découvrir. En lui donnant mon fichier sitemap, il va pouvoir référencer mon site.

Mon fichier se trouve avec l’URL « sitemap.xml » et j’ai les différents fichiers qui sont générés automatiquement. Ils sont générés par Yoast SEO. En fait, si vous regardez dans « réglages », « fonctionnalités » du plugin WordPress, vous avez l’option de création des sitemap en XML, voilà.

Par défaut, c’est activé et c’est l’extension qui le génère automatiquement. Je peux choisir un sitemap. Par exemple « post » ce sont les articles. Pour le sitemap « pages » ce sont les pages et « catégories » ce sont les catégories. Pour « post_tags », ce sont les étiquettes, personnellement, je ne les utilise pas. Voyons comment ajouter le sitemap dans Google Search avec WordPress.

2.4. Envoyer le sitemap dans Google Search Console avec WordPress

Une fois que vous avez choisi le sitemap, on peut le copier et le coller à la fin de l’URL dans Google Search Console. Une fois que cela est fait, il faut l’envoyer. En procédant de la sorte, que va-t-il se passer ? C’est qu’il va indexer toutes mes URLs. Cela va faire passer le robot de Google sur mes URLs que je viens de lui envoyer à travers le sitemap.

Désormais, à chaque fois que je vais ajouter un article, Yoast SEO va l’ajouter dans le sitemap.xml et quand Google Search Console va passer, plutôt quand Google va passer, il saura qu’il y aura un nouvel article à travers ce sitemap.

Ainsi, au fur et à mesure, Google va comme à indexer le contenu. Vous pourrez mettre les articles, mettre les pages et mettre les catégories. Moi, je n’utilise pas les tags, après à vous de voir si vous voulez les utiliser ou non.

Dans cet exemple, c’est une démonstration, c’est un site que je ne veux pas indexer, donc je ne vais pas envoyer le fichier à Google Search Console. C’était un site de démonstration, si vous voulez faire indexer votre site, c’est comme ça qu’il faudra procéder en donnant votre sitemap et en vous enregistrant directement auprès de Google Search Console.

3. Les méthodes pour ajouter un site internet dans Google Search Console

En sachant que comme vous avez un compte Gmail, cela ne pose pas de souci, vous pouvez le faire tout de suite. Vous avez vu que j’ai utilisé Google Analytics, il y avait d’autres méthodes, si vous voulez utiliser une autre méthode, cela ne pose pas de problème. Vous avez juste à lire et il vous explique comment procéder.

3.1. Les autres moteurs de recherche

Une fois que vous l’aurez fait, pour Google Search Console, vous pouvez le faire également pour Bing et le moteur de recherche de Microsoft. Alors je cherche le nom, c’est « Webmaster Tools ». C’est le même principe, vous faites la même inscription et vous donnez votre nom de domaine. Comme ça, vous serez inscrit, vous aurez fait la découverte de votre site par Bing et la découverte par Google.

3.2. Le travail de référencement naturel commence

Ensuite, bien entendu, il va falloir générer le contenu, pour améliorer vos positions dans les moteurs de recherche. Ce n’est pas parce que vous donnez votre site dans Google Search Console que vous allez être bien positionné. Ce qu’il faut maintenant, c’est créer du contenu, obtenir des liens qui vont pointer vers votre site pour améliorer ces positions dans les résultats de moteur de recherche.

Il y a encore du travail à faire, mais au moins Google va pouvoir commencer à découvrir le site internet, le blog que vous avez créé. C’est bien ça l’important, c’est qu’il sache que vous existiez déjà.  Il va falloir se mettre au travail pour pouvoir développer cette notoriété, car une chose qui est sûre, c’est que ça prend du temps. On va le faire petit à petit, ce n’est pas en un mois qu’on va obtenir d’excellent résultat, il faut le faire petit à petit, progresser étape par étape afin de voir son trafic augmenter progressivement.

Formation CUSIBAW

Comme je vous l’indiquais au début de cet article, ce dernier fait partie de ma formation CUSIBAW. Il s’agit d’une formation gratuite pour créer un site internet / blog. Ci-dessous vous trouverez un plan de cette dernière et la position de cet article dans cette dernière :

Présentation de la formation
1 – Les types de site web – Blog VS site internet
2 – Trouver une idée de site internet
3 – Trouver un nom pour votre projet web
4 – Quel logiciel choisir pour créer votre site ?
5 – Fixer les objectifs
6 – Choisir un hébergeur
7 – Installer WordPress chez OVH
8 – Comment fonctionne WordPress ?
9 – Interface de WordPress
10 – Commencer avec WordPress
11 – Ajouter une extension / plugin
12 – Changer l’apparence de votre site
13 – Créer un logo
14 – Créer une page d’accueil
15 – Créer une page de contact
16 – Créer une page à propos
17 – Créer des mentions légales
18 – Créer des conditions générales de vente
19 – La politique de confidentialité
20 – La sécurité avec WordPress
21 – Utiliser Google Analytics avec WordPress
22 – Créer une structure pour son site
22.1 – Ajouter un site dans Google Search Console <= Vous êtes ici
23 – Créer le contenu
24 – Attirer des visiteurs
25 – Rentabiliser son site
Bonus – Les principaux plugins pour WordPress
Fin de la formation

Pin It on Pinterest

Share This