Sélectionner une page

Vous connaissez probablement le drop shipping ? Dans un précédent article, je faisais l’éloge du drop shipping. Dans celui-ci, je partage avec vous les raisons de ne pas utiliser le Drop Shipping. Je vais vous présenter les inconvénients du Drop Shipping.

À la fin de cette vidéo, je vous donnerais également mon avis sur le Drop Shipping. Les 5 inconvénients que vous allez voir vous permettront, si vous souhaitez vous lancer dans le Drop Shipping, d’anticiper ces problèmes pour ne pas être surpris et optimiser vos chances de réussite. Commençons sur les inconvénients du drop shipping.

Les inconvénients du Drop Shipping

Les inconvénients du Drop Shipping

1. La concurrence, gros inconvénient du drop shipping
1.1. Le référencement SEO
1.2. La publicité
1.3. Les places de marché
2. Trouver un fournisseur fiable
2.1. Les erreurs de votre fournisseur
2.2. Le stock n’est pas actualisé
3. Les marges faibles sont un des gros inconvénients du drop shipping
3.1. Exemple de marge avec le drop shipping
3.2. Le bénéfice et le chiffre d’affaires
4. Personnalisation du business, un des autres inconvénients du drop shipping
4.1. Plusieurs fournisseurs
5. Les retours de produits
6. Mon avis sur le drop shipping

ABONNEZ VOUS À LA CHAÎNE YOUTUBE

1. La concurrence, gros inconvénient du drop shipping

Le premier point des inconvénients du Drop Shipping, c’est la concurrence. Il faut savoir que la concurrence est extrêmement forte dans le domaine du Drop Shipping. Pourquoi ? Car c’est une solution qui existe en réalité depuis très longtemps.

Nous entendons parler du Drop Shipping depuis quelques années, mais en fait, auparavant, cela existait déjà, mais cela ne s’appelait pas drop shipping. Donc, il y a des sites qui existent depuis très longtemps dans le domaine du Drop Shipping. Voyons plus en détails les inconvénients du drop shipping pour la concurrence.

1.1. Le référencement SEO

Beaucoup de thématiques sont déjà bouchées dans le domaine du Drop Shipping. Clairement, c’est un des gros inconvénients du drop shipping, voir le pire. Si vous souhaitez attirer du trafic par le référencement naturel par exemple, cela restera compliqué. Les « anciens » ont déjà occupé la place, donc il va falloir faire votre place et cela est difficile lorsqu’on se lance dans le référencement naturel. Eux, ils ont déjà leur notoriété et vous, vous arrivez seulement sur le marché.

1.2. La publicité

C’est très difficile de se faire sa place contre des concurrents qui sont bien installés. Vous allez me dire : alors que fait-on ? De la publicité ? Même en faisant de la publicité, vous allez retrouver vos concurrents, puisqu’eux aussi utilisent le référencement naturel et la publicité pour générer du trafic.

Sauf qu’eux sont déjà bien établis et ils ont déjà du chiffre d’affaires qu’ils peuvent investir et ils ont déjà optimisé tous leurs coûts. Donc, ils ont un avantage sur vous, de même, en procédant de la sorte, vous allez renier sur vos marges.

C’est-à-dire que vous allez devoir utiliser la publicité, pour payer, faire venir du trafic, mais c’est de la marge que vous allez avoir en moins sur votre chiffre d’affaires. Vous allez peut-être me dire : « d’accord, j’utilise une place de marché ».

1.3. Les places de marché

Le problème restera le même, vos concurrents sont également sur les places de marché. Et même pire, sur les places de marché, vous allez peut-être retrouver vos fournisseurs. Il arrive que vos fournisseurs vendent directement sur les places de marché. Et eux ont forcément les meilleurs prix puisque ce sont eux les fournisseurs. C’est eux qui déterminent les prix.

Donc, vous allez vous retrouver non seulement face à des concurrents qui ont déjà une notoriété, qui ont déjà optimisé leurs coûts et en plus face de vos fournisseurs qui ont les meilleurs tarifs. La concurrence est féroce, c’est un des inconvénients du Drop Shipping, les marges sont plus faibles, je vous en reparlerais un peu plus tard.

2. Trouver un fournisseur fiable

Le deuxième des 5 inconvénients du Drop Shipping, c’est de trouver un fournisseur fiable. Ce dernier gère votre logistique, il va envoyer le produit à votre client. Si dans cette étape il y a un raté de sa part, c’est évidemment vous qui allez en payer les pots cassés. Votre client, ce n’est pas à votre fournisseur qu’il l’a acheté, mais bien à vous, donc le client reviendra vers vous alors que l’erreur viendra de votre fournisseur.

2.1. Les erreurs de votre fournisseur

Vous devrez expliquer vous-même l’erreur commise par votre fournisseur et bien sûr en assumer les conséquences. Quelles peuvent être ces erreurs ? Par exemple, les délais de livraison qui ne sont pas respectés, un colis avec le mauvais produit à l’intérieur, une mauvaise couleur pour le produit, une image qui a été modifiée, mais vous ne le saviez pas… Par exemple, vous gardez la même image pour présenter le produit, mais le produit a légèrement changé, votre fournisseur ne vous a pas prévenu, dès lors le client recevra un produit légèrement différent. Cela peut engendrer une réclamation du client.

Le fournisseur arrête le produit sans même vous prévenir. C’est votre produit phare, vous allez perdre une partie de votre chiffre d’affaires, cela reste un problème, car vous ne maîtrisez pas votre produit.

2.2. Le stock n’est pas actualisé

Imaginons que le stock ne soit pas actualisé comme il le faut chez votre fournisseur, par exemple par l’intermédiaire du connecteur entre vous et votre fournisseur. Le connecteur, c’est ce qui permet également d’afficher le stock. Si ce dernier est mal actualisé, vous pouvez penser qu’il en reste en stock, qu’il en reste chez votre fournisseur, hors ce dernier n’a plus de stock. Lorsque le client passera sa commande, il ne pourra pas la recevoir, car votre fournisseur n’aura plus de stock.

Encore une fois, qui devra l’expliquer au client ? Ce n’est pas le fournisseur, mais bien vous. Trouver un fournisseur fiable est quelque chose de très important et également compliqué. Lorsqu’il y a un raté, ce n’est pas le fournisseur qui doit s’expliquer avec le client, c’est vous.

3. Les marges faibles sont un des gros inconvénients du drop shipping

Troisième des inconvénients du Drop Shipping, c’est les marges. Avec le Drop Shipping, les marges sont faibles. Il faut le savoir, vous n’allez pas avoir de grosses marges, il va falloir faire de la quantité, c’est rare d’avoir des produits à forte marge. De toute façon, ces produits sont déjà avec une grosse concurrence. Pourquoi est-ce compliqué ? Tout simplement, comme je viens de vous le dire, il y a beaucoup de concurrence dans le Drop Shipping, dès lors, plus il y a de concurrence et plus les marges sont faibles.

Si vous voulez attirer du trafic par l’intermédiaire de la publicité, encore une fois vous allez devoir payer et réduire votre marge, mais vous allez devoir également payer votre fournisseur. En effet, ce dernier va vous facturer le produit, les frais de traitement ou encore les frais de port, ce sont les charges que vous allez devoir ajouter.

3.1. Exemple de marge avec le drop shipping

Un exemple concret sera intéressant pour vous montrer qu’il s’agit d’un des pires inconvénients du drop shipping. Je vous donne un exemple, imaginons que nous avons un produit à 40 euros sur notre boutique. Nous l’achetons 20 euros à notre fournisseur, nous avons un visiteur que nous avons attiré par le biais de la publicité, qui achète ce produit, nous avons 20 euros de marge, c’est super !

En réalité, c’est un peu plus compliqué. Nous avons bien entendu les 20 euros que nous allons donner à notre fournisseur, mais également 3 euros de frais de traitement, plus 3 euros de frais de port. Si nous vendons sur Amazon, une place de marché, nous avons 10% de commission à remettre en plus, donc 4 euros.

Enfin, imaginons que nous avons également 4 euros de publicités pour convertir des visiteurs en clients. Notre client nous a coûté 4 euros, car nous avons eu d’autres visiteurs avant que nous ayons réussi à convertir.

Notre produit nous revient donc à 34 euros, sur nos 40 euros de vente initiale, il ne nous reste donc que 6 euros de marge, ce qui nous fait environ 15% de marge. À compter également, les charges d’entreprises, imaginons un micro entrepreneur, environ 13%, et également à cela si nous souhaitons nous verser un salaire.

Vous voyez, cela part relativement vite et les marges sont faibles, pourtant initialement, nous pouvions penser que cette marge était intéressante, 20 euros de marge sur un produit à 40 euros. Il est important de comprendre la différence qu’il y a entre le chiffre d’affaires et le bénéfice final.

3.2. Le bénéfice et le chiffre d’affaires

Souvent, vous verrez que l’on vous parlera en chiffre d’affaires. Pourtant, ce qui compte vraiment dans les affaires, dans le business, ce n’est pas le chiffre d’affaires, mais le bénéfice. Une entreprise qui fait un million de chiffre d’affaires, mais qui fait 20 000 euros de bénéfice, est bien moins intéressante qu’une entreprise qui fait 200 000 euros de chiffres d’affaires, mais 50 000 euros de bénéfice.

4. Personnalisation du business, un des autres inconvénients du drop shipping

Le quatrième des inconvénients du drop shipping qui va être embêtant avec le Drop Shipping, ce sont les colis. Le manque de personnalisation que vous allez pouvoir donner à vos colis. Je vous donne un exemple, vous avez un client fidèle, vous souhaitez le récompenser, mettre par exemple, un paquet de bonbons dans son colis.

Sauf que vous ne pouvez pas, car c’est votre fournisseur qui va envoyer le colis et si vous n’êtes pas un de ses plus gros clients, lui il n’a aucun intérêt à personnaliser vos colis. Même si vous êtes un gros client, il risque de vous demander de l’argent pour personnaliser ce colis.

En effet, cela monopolisera des employés chez lui, ce qui a un coût. Donc, vous ne pouvez pas personnaliser vos colis comme vous le souhaitez.

4.1. Plusieurs fournisseurs

Je vous donne un autre exemple, vous allez sur votre boutique, vous vendez plusieurs produits, venant de plusieurs fournisseurs, imaginons que votre client achète plusieurs produits chez vous et en réalité, ils sont envoyés par plusieurs fournisseurs.

Dès lors, il risque de recevoir ces produits à des jours différents dans des emballages différents, ce qui peut lui faire penser à un certain amateurisme. Ce qui n’est pas le cas forcément, mais c’est ce que cela peut laisser penser.

5. Les retours de produits

Dernier des inconvénients du drop shipping, vous allez devoir gérer le retour des produits. Il faut considérer à peu près 10% de retour, c’est-à-dire que sur tous les produits que vous allez vendre, environ 10% vont revenir. Il peut s’agir de problème de couleur, un produit qui ne correspond pas à la photo, le mauvais produit envoyé par le fournisseur… Ce sera donc à vous de trouver les solutions pour satisfaire le client. On peut le dire c’est un des gros inconvénients du drop shipping.

Il faudra y penser dès le début, sinon vous risquez d’avoir des réclamations et avoir une mauvaise réputation. La solution idéale, bien sûr, c’est de renvoyer le produit, faites transiter le produit vers vous. C’est-à-dire, vous recommandez le produit à votre fournisseur, mais vous l’envoyez chez vous avant de l’envoyer à votre client pour être certain que cette fois-ci le produit corresponde bien à ce que le client souhaitait.

Si vous faites deux fois une erreur dans le colis que votre client vous aura demandé, vous passeriez pour un amateur. Pour les produits qui vous ont été renvoyés, une solution, créer un espace de déstockage sur votre boutique en ligne pour vendre ces produits directement via votre boutique. Ainsi, vous pouvez récupérer une partie de ce que vous auriez perdu si vous n’aviez pas revendu en déstockage ces produits.

Toute la logistique est gérée par votre fournisseur, mais c’est à vous de gérer la relation avec votre client.

6. Mon avis sur le drop shipping

J’ai fait le tour des inconvénients du drop shipping (il y en a d’autres, mais ce sont les principaux inconvénients du Drop shipping), je vais vous dire maintenant ce que j’en pense. Pour moi, je trouve que le Drop Shippng est une excellente solution pour se lancer, se lancer rapidement et migrer petit à petit dans un e-commerce traditionnel, pourquoi ?

Nous l’avons vu dans cette deuxième partie (il y avait un premier article avant celui-ci), il y a quand même pas mal de choses, de problématiques, qui vont arriver lorsque vous ne gérez pas vous-même votre stock.

Avec le drop shipping, vous pouvez tester votre produit, votre boutique, afin de vous assurer que, à moindre coût, votre concept va fonctionner, que les produits que vous allez vendre vont fonctionner, qu’ils sont intéressants, qu’il y a par exemple en face, des acheteurs.

Cela vous donne également le temps de vous développer, car vous n’avez pas d’investissement, au fur et à mesure du temps, migrez vers une solution de e-commerce traditionnelle. Vous pouvez quand même conserver une partie de Drop Shipping et une partie e-commerce afin de toujours faire des tests, toujours avoir une partie qui vous permet par exemple d’avoir un catalogue plus large et ainsi augmenter votre chiffre d’affaires.

Faites une partie Drop Shipping et une partie e-commerce, par exemple, 70% e-commerce, 30% Drop Shipping. C’est une bonne solution pour se lancer. Moi, je préfère fonctionner sur le modèle du business numérique. J’ai déjà fait un e-commerce, il y a quelques années, la partie logistique me posait problème, une partie que je n’apprécie pas du tout, l’aspect logistique, préparation de colis, envoie des colis, cela ne m’intéresse vraiment pas.

C’est pour cette raison que je préfère vraiment les business numériques, je créer mon produit entièrement de A à Z, c’est un produit numérique, donc je peux le modifier quand je le souhaite, je suis « maître de mon produit », je le créer, je le modifie.

De plus, c’est quelque chose qui me passionne, car les créations de produits, c’est passionnant, je trouve cela gratifiant, je fixe mes prix, les marges sont plus importantes. J’y vois beaucoup plus d’avantages à créer un business numérique que d’utiliser le Drop Shipping. C’est juste un avis personnel, je suis certain que beaucoup de personnes préfèrent utiliser le Drop Shipping plutôt que les business numériques.