Maintenant, on va aborder une partie qui est importante, ce sont les extensions. On va installer un plugin dans WordPress. Alors, les plugins ou extensions, vous pourriez regarder ici, on peut les nommer soit plugin, soit extension. Il s’agit des fonctionnalités que l’on va rajouter à notre site par la suite. Ce sont les extensions, les extensions installées. Par défaut, vous en avez deux, donc vous avez Akismet, ça permet de gérer tout ce qui va être SPAM et vous avez « Holly Dolly » que vous pouvez déjà enlever parce que ça ne sert à rien.

Avant de commencer, cet article fait partie de la formation CUSIBAW. Ma formation gratuite et libre d’accès pour créer un site internet / blog. Cet article (qui contient la vidéo explicative) est le 11 / 25.

ABONNEZ VOUS À LA CHAÎNE YOUTUBE

Akismet, installer un plugin dans WordPress contre le SPAM

Installer un plugin dans WordPress

Installer un plugin dans WordPress

Bon, le titre est trompeur, car Akismet est installé par défaut. Akismet, cela sert à gérer les SPAMS  lorsque vous allez recevoir différents SPAMS dans vos commentaires. Alors, si vous avez désactivé les commentaires, vous pouvez déjà enlever / désactiver Akismet. Si vous avez laissé les commentaires, vous allez être obligé de mettre Akismet, car sinon vous allez recevoir énormément de commentaires SPAM. Donc vous pouvez mettre à jour par exemple Akismet mais en l’occurrence, dans mon cas, j’ai enlevé les commentaires donc ça ne sert pas à grand-chose.

Mais en gros, pour faire simple et activer le plugin, il va falloir aller dans les réglages d’Akismet, je vous présente ce que vous devez faire. Vous allez donc sur réglage, vous faites « obtenir une clef API ». Là vous faites « activer » et vous avez juste à commencer la création de votre compte, vous créez un compte. Une fois que vous avez créé un compte, ça vous envoie ce qu’on appelle une clef API et vous avez juste à renseigner la clef API. Ensuite, connectez-vous avec votre clef API et vous aurez donc Akismet qui va fonctionner. C’est gratuit, vous avez une version gratuite, il n’y a pas de souci, vous pouvez utiliser la version gratuite qui est déjà performante. Dans la suite de cet article, je vous présente comment installer un plugin dans WordPress et pourquoi ?

Pourquoi installer un plugin dans WordPress ?

Je reviens aux extensions. Pourquoi installer un plugin dans WordPress ? Premier point pour les plugins / extensions, il faut comprendre une chose, dans WordPress, moins vous en avez, mieux c’est. Pourquoi ? Car à chaque fois que vous installez un plugin, vous ajoutez une couche supplémentaire de code. Autrement dit, vous allez alourdir votre site.

Le problème est que si vous alourdissez votre site, il est moins rapide. Plus il est rapide, plus il s’affiche rapidement et plus vous avez « potentiellement » des bonnes positions dans les résultats de moteur de recherche. De même, vous risquez d’avoir des problèmes au niveau de la stabilité, car une extension peut rajouter des failles de sécurité en plus sur votre site. Notez bien, gardez bien à l’esprit, moins vous en avez mieux c’est. Quand vous allez installer une extension dans WordPress, posez-vous la question « est-ce que j’ai vraiment besoin d’installer une extension dans WordPress pour faire ça ? ».

Je vois trop de monde qui utilisent 20 extensions, 30 extensions, ce n’est juste pas possible. Si vous en avez déjà 10, c’est énorme. Essayez d’utiliser le moins d’extension possible sur votre WordPress, c’est vraiment important. Les règles de base pour trouver et installer une extension :

1 – Il faut que celles-ci soient une extension reconnue (beaucoup de téléchargement).

2 – Elle doit être maintenue dans le temps, que les mises à jour soient régulières, ça vous évitera ainsi qu’elle soit abandonnée. Ainsi, cela évite que vous ayez des failles de sécurité et qu’elle devienne tout simplement obsolète dans le futur.

3 – Utilisez des extensions qui sont beaucoup utilisées, n’utilisez pas des extensions qui sont malheureusement, je dis malheureusement parce que si tout le monde m’écoute, du coup, personne ne téléchargera les extensions qui débutent et d’autres qui peuvent être de qualité. Mais ce qui compte, c’est vraiment de prioriser sa sécurité. Donc, utilisez uniquement des extensions qui sont reconnues.

On va installer une extension dans WordPress

Pour commencer, je vais vous montrer comment installer une extension dans WordPress. On va se rendre dans le menu de gauche «Extensions » puis on clique sur ajouter. Là on va voir comment faire. Première chose, on va étudier celles qui sont déjà dans les catalogues de WordPress. On fait ajouter et on choisit une extension. Pour la démonstration, je vais choisir Yoast SEO, donc Yoast Seo puis on clique sur le bouton installer. À quoi correspond cette extension ? C’est une extension qui permet de gérer le référencement naturel de son site.

Une fois que l’extension est installée, on va avoir différentes options par Yoast SEO. Première solution, on peut laisser par défaut. Elle est déjà bien paramétrée dès le début. C’est un outil qui va permettre d’affiner son référencement. Alors, une fois qu’on a installé une extension, ce qu’il faut comprendre c’est que cette dernière s’installe dans le menu extension. On y trouve aussi les différentes extensions qui sont installées et on va les retrouver généralement dans le menu de gauche de WordPress.

Il y a plusieurs possibilités, soit on la retrouve directement dans le menu de gauche. Par exemple Yoast SEO que l’on vient d’installer ou bien on va le retrouver ici à l’onglet SEO qui s’est ajouté dans ce menu. On va avoir différentes options que l’on peut activer, les différents réglages que l’on peut faire, dans cette fameuse extension.

Accéder aux réglages des extensions

Premier point, savoir installer un plugin dans WordPress. Une fois qu’on a installé son extension, on va au niveau des options de cette dernière et on va la paramétrer comme on le souhaite. Pour la retrouver, soit on la trouve dans le menu de gauche, soit elle peut se retrouver dans une sorte de sous-menu de l’onglet.

Par exemple, je suis dans l’outil et là j’ai une extension que j’ai installée par la suite. En réalité, cette partie de la vidéo, je l’ai fait après la vidéo en elle-même. Pour repréciser notamment comment accéder aux différentes extensions que l’on a installées. Là, par exemple, on dans « outil » le plugin « redirection ». Si je clique sur « redirection », vous voyez, c’est une extension qui a également été ajoutée. Sauf qu’elle est accessible directement depuis l’onglet outil.

Si jamais vous ne retrouvez pas votre extension, alors à ce moment-là, faites « extension installée » et on a souvent la possibilité sur cette fameuse extension d’aller dans les réglages.

Par exemple, pour Yoast SEO, en accédant aux réglages, je viens de me retrouver exactement au même endroit que lorsque je clique sur le menu qui se trouve à gauche dans l’onglet qui s’était ajouté.

Paramétrer les extensions dans WordPress

Ensuite, on fait les paramétrages qui nous intéressent dans l’extension. Alors, par défaut, il n’y a pas de paramétrage à faire. Le paramétrage par défaut est déjà bon (mais vous pouvez l’affiner).

On a juste à installer l’extension et on n’a pas besoin de s’occuper des paramétrages. On voit maintenant qu’on a une extension qui est installée, c’est Yoast Seo et je vais en ajouter une autre.

Installer un plugin dans WordPress pour créer un cache

Dans cette partie, voyons comment installer un plugin dans WordPress qui a une grande importance. Cette extension qui va être très importante, c’est une extension de cache. Alors, à quoi sert une extension de cache ? Pour faire simple, et ne pas forcément entrer dans les détails, ça permet d’accélérer le temps de chargement de vos différentes pages, de vos différents articles que vous allez créer sur votre blog WordPress. Alors WordPress ou même d’autres solutions, peu importe (Drupal, Joomla !…), les autres solutions permettent généralement de mettre en place un système de cache.

Comment fonctionne une extension de cache ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que lorsque quelqu’un va sur une de vos pages, un de vos articles, il doit recharger un ensemble d’éléments. Une extension de cache, qu’est-ce qu’elle va faire ? Elle va tout simplement regrouper ces éléments dans un seul fichier et c’est ce fichier qui sera chargé à chaque fois.

À chaque fois qu’un visiteur voudra venir sur votre site, plutôt que tous les éléments soient chargés pour chaque visiteur, le système sait qu’il doit aller chercher ce fichier qui contient déjà tous les éléments. Vous gagnez du temps dans l’affichage de vos pages.

Là, c’est une présentation un petit peu simplifiée du fonctionnement d’un système de cache, mais de toute façon, pour vous, c’est transparent, il suffit d’installer une extension de cache dans WordPress et de l’activer.

Ensuite, il faut mettre en place les différents paramétrages que vous souhaitez, puis c’est l’extension qui fonctionne pour vous. Mettre en place un système de cache, ça fait partie des éléments qui permettent d’accélérer son site internet et c’est surtout cet aspect-là qu’il faut mettre en avant lorsqu’on utilise un système de cache. C’est ce système qu’il faut prendre en compte.

Et installer un plugin dans WordPress de cache permet justement l’amélioration des performances. L’amélioration des performances, ça permet quoi, ça permet d’obtenir des meilleurs résultats en termes de référencement naturel SEO et également d’éviter que vos visiteurs s’enfuient, parce que votre site met par exemple 10 secondes, 15 secondes à se charger.

Un système de cache ça permet d’accélérer le chargement des différentes pages de votre site et la satisfaction aussi bien de vos visiteurs que des moteurs de recherche. C’est pour ça que je pense qu’il est très important d’avoir un système de cache, peu importe l’outil que vous utilisez, que ça soit WordPress ou un autre outil.

Lancer l’installation

Je vais utiliser « WP Fastest Cache » et je vais l’activer. Maintenant, j’ai une extension de cache. Je vais vous montrer comment on la paramètre. Je crois qu’il y a une version française, je la passe en français. Avec ce bouton en haut à cocher, vous allez activer le système de cache.

Vous choisissez ensuite pourquoi vous souhaitez installer le cache, par exemple pour utiliser le GZIP, ça permet de réduire la taille serveur, vous pouvez réduire pas mal de choses, vous pouvez activer un certain nombre de paramètres. À vous de voir ceux qui vous intéressent.

Maintenant, lorsque vous activez le système, ça va déjà mettre en cache toutes les pages de votre site. Lorsque quelqu’un va y accéder, là par exemple si j’accède à cette page, par la suite elle sera mise en cache et elle va être beaucoup plus rapide, c’est le but du cache. C’est d’accélérer les chargements des pages et ensuite de ne pas solliciter le serveur.

C’est vraiment un gros atout d’utiliser un système de cache. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser cette extension, vous pouvez regarder. La meilleure, c’est WP-Rocket, mais elle est payante. À vous de voir ce que vous voulez utiliser. Mais sachez que c’est vraiment important d’en avoir une.

Installer un plugin dans WordPress hors catalogue

Dès lors, maintenant, on a des extensions installées, on en a deux. Si vous voulez rajouter des extensions, là je pense que vous connaissez un peu le principe. Vous allez dans « extension », « ajouter » et vous choisissez ici les extensions que vous voulez utiliser. Si vous avez une extension qui vient de l’extérieur, on le verra juste après. On fait « Télécharger une extension » et on va la chercher directement sur son ordinateur.

On peut installer un plugin dans WordPress hors catalogue. Par exemple, WP-Rocket est un plugin qu’il faut télécharger après achat depuis le site de l’éditeur. En fait, si vous avez une extension à installer, des fonctionnalités à ajouter, c’est ici que ça se passera. À noter également si vous le souhaitez, vous pouvez consulter une autre vidéo que j’ai réalisée sur le choix d’une extension, d’un plugin dans WordPress.

Si vous êtes sur YouTube, vous pouvez être consulter la vidéo directement sur ma chaîne, je la mettrais dans la description. Si vous êtes directement sur la page donc sur mon blog, sur la page de la formation, à ce moment-là, vous devriez trouver sous cette vidéo, un lien vers la vidéo en question. Elle vous explique comment choisir enfin les différents critères qui sont intéressants à étudier avant de choisir d’installer une extension WordPress, ça peut mettre un petit plus à cette vidéo.

Formation CUSIBAW

Comme je vous l’indiquais au début de cet article, ce dernier fait partie de ma formation CUSIBAW. Il s’agit d’une formation gratuite pour créer un site internet / blog. Ci-dessous vous trouverez un plan de cette dernière et la position de cet article dans cette dernière :

Présentation de la formation
1 – Les types de site web – Blog VS site internet
2 – Trouver une idée de site internet
3 – Trouver un nom pour votre projet web
4 – Quel logiciel choisir pour créer votre site ?
5 – Fixer les objectifs
6 – Choisir un hébergeur
7 – Installer WordPress chez OVH
8 – Comment fonctionne WordPress ?
9 – Interface de WordPress
10 – Commencer avec WordPress
11 – Ajouter une extension / plugin <= Vous êtes ici
12 – Changer l’apparence de votre site
13 – Créer un logo
14 – Créer une page d’accueil
15 – Créer une page de contact
16 – Créer une page à propos
17 – Créer des mentions légales
18 – Créer des conditions générales de vente
19 – La politique de confidentialité
20 – La sécurité avec WordPress
21 – Utiliser Google Analytics avec WordPress
22 – Créer une structure pour son site
22.1 – Ajouter un site dans Google Search Console
23 – Créer le contenu
24 – Attirer des visiteurs
25 – Rentabiliser son site
Bonus – Les principaux plugins pour WordPress
Fin de la formation

Pin It on Pinterest

Share This