Une partie qui n’est pas toujours la plus « sympa », c’est la politique de confidentialité. Mais il faut bien aborder la politique de confidentialité pour créer un site web. Avant de commencer, cet article fait partie de la formation CUSIBAW. Ma formation gratuite et libre d’accès pour créer un site internet / blog. Cet article (qui contient la vidéo explicative) est le 19 / 25.

ABONNEZ VOUS À LA CHAÎNE YOUTUBE

Politique de confidentialité & la loi RGPD

Pour parler de politique de confidentialité, on va devoir parler de la loi RGDP. C’est une loi qui a été mise en place sur le plan européen en 2018, qui a pour objectif de protéger les visiteurs qui viennent sur un site, afin qu’ils ne soient pas trop « traqués » par les différents cookies qui peuvent être utilisés notamment sur le plan de l’analyse d’audience ou de la publicité.

En effet, lorsqu’un visiteur va sur un site, il peut installer un cookie sur son ordinateur sans forcément qu’il le sache. A ce moment-là, il peut être traqué dans ses moindres faits et gestes. Donc, la loi a pour objectif de « laisser le choix » aux visiteurs s’ils souhaitent oui ou non installer ces cookies.

La politique de confidentialité d'un site internet

La politique de confidentialité d’un site internet

Si vous voulez en savoir plus sur la loi RGPD, c’est quelque chose qui est assez large, tout dépend de ce qu’on fait, tout dépend des besoins qu’on a, c’est encore une fois adapté à ce qu’on souhaite faire.

Si par exemple, vous utilisez un site en html qui n’utilise pas de cookies, que votre seul outil de « tracking », c’est Google Analytics, mais que vous avez passé Google Analytics en anonyme, autrement dit qu’il rend anonyme les visiteurs, eh bien la loi RGPD s’applique vraiment différemment pour vous, que pour quelqu’un qui utilise différentes régies publicitaires, ou des outils pour traquer les visiteurs dans les moindres faits et gestes.

Exemple avec la loi RGPD

Ici, dans la première partie, vous avez par exemple rendu les données anonymes et au final, votre site est en html, vous ne traquez pas les visiteurs. Donc, on pourrait dire que vous êtes en conformité.

C’est assez complexe, il y a des gens qui sont d’accord et d’autres non, il n’y a pas mal d’avis qui divergent sur le sujet. Ce que je vous invite à faire davantage, c’est de vous créer votre propre avis.

Pour ça, vous pouvez lancer une recherche sur le RGPD, la loi RGPD dans Google. Vous allez rapidement tomber sur le site officiel. Vous allez aussi avoir par exemple la CNIL, qui est une référence sur le plan de la protection des données.

Vous allez avoir par exemple deux articles, mais aussi l’article du gouvernement français. Vous pouvez également voir au niveau européen ou encore sur Wikipédia. Vous allez très vite trouver de la documentation sur la RGPD, ce que c’est ? Les impacts que ça a ? Et ce qu’il faut faire pour se mettre en conformité ?

WordPress et la RGPD

Lorsque la loi est sortie, il y avait WordPress qui avait également mis en place une politique de confidentialité.

Par exemple, si on va dans « réglages », si on fait « confidentialité », on peut voir ici qu’il y a une page « politique de confidentialité ». Elle est mise en place par WordPress de manière automatique. Actuellement, elle est en brouillon.

Si vous allez dans « page », vous allez sur « politique de confidentialité », vous avez une page incomplète avec des informations que vous allez pouvoir renseigner afin d’indiquer à vos visiteurs ces informations sur l’utilisation de leurs données personnelles si vous les collectez bien entendu.

Politique de confidentialité & mentions légales

Une solution que vous avez également est de mettre ces différents éléments directement dans vos mentions légales. Alors, soit vous créez une page de politique de confidentialité, soit vous transposez directement ces éléments dans les mentions légales pour informer vos visiteurs s’ils souhaitent être informés sur la façon dont vous utilisez leurs données.

Ce qu’il faut expliquer, c’est comment vous récoltez ces données, comment vous les sécurisez. Par exemple, par un plug-in de sécurité, par le biais du protocole « https ». Ça peut être également les différentes relations que vous avez avec différents sous-traitants. Si vous avez un outil pour collecter les adresses mails. Cela peut également être la méthode de prévenir les gens si jamais, il y a une faille de sécurité.

Vous voyez, il y a différentes informations que vous allez pouvoir regrouper, c’est un sujet assez vaste et vous pouvez vous y intéresser directement, c’est assez complet. Vous avez pas mal de tutoriels sur internet, ça va concerner par exemple les formulaires, les commentaires que vous allez avoir sur votre site.

Les solutions pour la politique de confidentialité

Ensuite, lorsque vous allez vouloir vous mettre en conformité, vous avez différentes solutions. Vous allez pouvoir utiliser soit des extensions spécifiques qui vont par exemple ajouter un bandeau qui permettra aux personnes qui iront sur votre site de maîtriser les cookies.

Vous avez plusieurs extensions directement dans WordPress, vous pouvez tester celles qui vous conviennent. Vous avez également des solutions externes, vous devez remarquer celles-ci assez souvent, c’est celle de Quantcast.

C’est une solution qui permet de demander le consentement à la personne. Autrement dit, ça va afficher un bandeau assez volumineux sur la page pour demander à la personne qu’elle accepte ou qu’elle modifie ses choix concernant les cookies.

Pour vous donner un exemple, il y a le site « presse-citron » qui l’utilise, mais il y a énormément de sites qui utilisent Quantcast. Et vous voyez, lorsque c’est installé, ça va donner un bandeau qui apparaît comme cela. Donc, soit vous allez sur « plus d’options », soit vous acceptez directement pour accéder au contenu.

Dans la solution, vous voyez qu’ils mettent en avant le fait que 90% des personnes qui voient ce bandeau s’afficher acceptent l’utilisation des cookies. Vous avez la solution, soit utiliser une extension, vous faites GDPR ou cookie ici et vous allez trouver pas mal d’extensions qui font ça, soit vous utilisez une solution externe comme Quantcast.

Bien entendu, il y en a d’autres, vous pouvez rechercher. Vous pouvez également regarder d’autres sites. Par exemple j’avais pris « rue du commerce », vous voyez que le bandeau est plus petit, tout en bas ici et vous avez la possibilité soit d’accepter, soit de modifier le paramètre des cookies.

Faites vos recherches

En tout cas, la politique de confidentialité, c’est un sujet qui est assez vaste. Je vous invite à faire vos propres recherches pour adapter à ce que vous voulez faire. Encore une fois, tout dépend de ce que vous souhaitez faire.

En fonction, vous allez pouvoir adapter votre politique de confidentialité, les outils que vous allez utiliser. Sur cette partie, je vous laisse vous renseigner, car c’est vraiment quelque chose de spécifique qu’on doit adapter au cas par cas, en fonction de ce que vous souhaitez faire.

Formation CUSIBAW

Comme je vous l’indiquais au début de cet article, ce dernier fait partie de ma formation CUSIBAW. Il s’agit d’une formation gratuite pour créer un site internet / blog. Ci-dessous vous trouverez un plan de cette dernière et la position de cet article dans cette dernière :

Présentation de la formation
1 – Les types de site web – Blog VS site internet
2 – Trouver une idée de site internet
3 – Trouver un nom pour votre projet web
4 – Quel logiciel choisir pour créer votre site ?
5 – Fixer les objectifs
6 – Choisir un hébergeur
7 – Installer WordPress chez OVH
8 – Comment fonctionne WordPress ?
9 – Interface de WordPress
10 – Commencer avec WordPress
11 – Ajouter une extension / plugin
12 – Changer l’apparence de votre site
13 – Créer un logo
14 – Créer une page d’accueil
15 – Créer une page de contact
16 – Créer une page à propos
17 – Créer des mentions légales
18 – Créer des conditions générales de vente
19 – La politique de confidentialité <= Vous êtes ici
20 – La sécurité avec WordPress
21 – Utiliser Google Analytics avec WordPress
22 – Créer une structure pour son site
22.1 – Ajouter un site dans Google Search Console
23 – Créer le contenu
24 – Attirer des visiteurs
25 – Rentabiliser son site
Bonus – Les principaux plugins pour WordPress
Fin de la formation

Pin It on Pinterest

Share This