Protéger les informations de son Smartphone

0
1

La CNIL publie les 10 conseils pour sécurisé et maîtriser son Smartphone, je vous joins ces révélations fracassantes :

  1. N’enregistrez pas d’informations confidentielles (codes secrets, codes d’accès, coordonnées bancaires…) dans votre smartphone (vol, piratage, usurpation d’identité…).
  2. Ne désactivez pas le code PIN et changez celui proposé par défaut. Choisissez un code compliqué. Pas votre date de naissance !
  3. Mettez en place un délai de verrouillage automatique du téléphone. En plus du code PIN, il permet de rendre inactif (verrouiller) le téléphone au bout d’un certain temps. Cela empêche la consultation des informations contenues dans le téléphone en cas de perte ou de vol.
  4. Activez si possible le chiffrement des sauvegardes du téléphone. Pour cela, utilisez les réglages de la plate-forme avec laquelle vous connectez le téléphone. Cette manipulation garantira que personne ne sera en mesure d’utiliser vos données sans le mot de passe que vous avez défini.
  5. Installez un antivirus quand cela est possible.
  6. Notez le numéro « IMEI » du téléphone pour le bloquer en cas de perte ou de vol.
  7. Ne téléchargez pas d’application de sources inconnues. Privilégiez les plateformes officielles.
  8. Vérifiez à quelles données contenues dans votre smartphone l’application que vous installez va avoir accès.
  9. Lisez les conditions d’utilisation d’un service avant de l’installer. Les avis des autres utilisateurs peuvent également être utiles !
  10. Réglez les paramètres au sein du téléphone ou dans les applications de géolocalisation (Twitter, Foursquare, Plyce…) afin de toujours contrôler quand et par qui vous voulez être géolocalisé. Désactivez le GPS ou le WiFI quand vous ne vous servez plus d’une application de géolocalisation.

Sa peut paraître évident mais bon sur un malentendu il faut quand même mieux le dire !!! Il n’est pas vain de le rappeler car l’étude qui accompagne ce document montre que nous stockons une grande quantité de données personnelles ou par exemple que nous ne savons pas vraiment comment sont utilisés nos données de géolocalisation. Bref un petit rappel est toujours utile au cas où…

 

Consulter l’article complet sur la cnil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de laisser votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici