Différents types de stocks pour un commerce

Dans cet article vous allez découvrir les différents types de stocks que l’on peut trouver pour une boutique. Ceci s’applique aussi bien à un e-commerce qu’a une boutique traditionnelle. Le stock est un élément très important qu’il faut prendre en compte quand vous allez créer votre affaire.

Différents types de stocks
Différents types de stocks

En effet, vous allez devoir mettre en place une gestion de vos stocks pour votre commerce. Et pour gérer son stock, il faudra mettre en place une stratégie. Cette partie stratégique sera présentée dans un autre article. Ici, l’objectif est de présenter les différents types de stocks que vous pouvez rencontrer dans la gestion de votre commerce.

SI vous êtes dans une autre problématique de gestion, par exemple, si votre présence pour entreprendre sur le web consiste à investir (par exemple en bourse), les stocks ne sont pas un problème pour vous, mais vous pouvez lire la suite pour le plaisir 😉.

Quels sont les différents types de stocks pour un commerce ?

Pour commencer notre approche des différents types de stocks, nous pouvons les diviser en quatre appellations. La première est la racine et les trois autres découlent de cette dernière. Nous verrons donc le stock en général, puis le stock d’alerte, le stock de sécurité et le stock moyen.

Le stock pour un commerce

Voici la racine, le stock concerne l’ensemble des marchandises qui sont disponibles pour la vente. Pour un e-commerce tout votre stock est généralement mis en vente (sauf si vous souhaitez organiser une pénurie volontaire par exemple), et il y a un décompte à chaque achat. Par contre pour un commerce physique, une partie se trouvera en rayon et le reste en réserve, il faudra donc réapprovisionner le rayon.

Dans le cadre d’une unité de production (par exemple une fabrication artisanale de bijoux vendus sur des places de marché), les stocks peuvent être la matière première, les pièces de rechange ou encore les produits finis. Dans le cadre d’un commerce d’achat revente, il s’agira de la marchandise a proprement parlée.

Le stock est donc entre l’achat de gros et la vente au détail. En effet, pour constituer votre stock (et obtenir un prix) vous allez devoir acheter un nombre important de marchandises (matières premières, produits…) et vous les revendrez au détail. Ci-dessous, voici les différents types de stocks que vous pouvez rencontrer pour gérer un commerce qu’il soit en ligne ou physique.

Le stock d’alerte

Au vu du nom, vous vous en doutez sûrement, il s’agit du niveau de stock à partir duquel vous devez repasser commande pour le réalimenter. Il faut compter le temps de réapprovisionnement dans votre calcul. Par exemple, si vous vendez des vêtements et que vous vous fournissez en Chine, on peut supposer un délai de livraison de votre commande fournisseur d’environ deux semaines. Dans notre cas, le produit sera un pantalon.

Stock d'alerte
Stock d’alerte

Il faut donc qu’au moment où vous passez votre commande pour vous réapprovisionner auprès de votre fournisseur, vous ayez suffisamment de stock pour répondre à la demande avant de recevoir votre nouveau stock de pantalon.

Pour cela vous devez utiliser un petit calcul pour connaître le stock minimum qui déclenchera la commande. Partons du principe que nous vendons 100 pantalons par mois et que notre délai de réapprovisionnement est de 15 jours. Notre stock d’alerte (donc le stock minimum) est de (100 x 21) / 30 jours = 50 pantalons.

Le stock de sécurité

Vous pouvez très bien avoir respecté le stock d’alerte, mais vous retrouver néanmoins en rupture de stock. Il peut y avoir un pic de vente que vous ne pouviez pas anticiper par exemple.

Pour essayer toutefois d’éviter cette situation ennuyante (vos clients iront à la concurrence), vous devez calculer le stock de sécurité. Il correspond au niveau de stock minimum que vous devez conserver pour justement éviter les situations imprévues comme un pic de vente (un retard de votre fournisseur…).

Pour calculer le stock de sécurité, reprenons l’exemple précédent. Votre fournisseur chinois vous annonce que suite à une grève dans son usine la livraison se fera en trois semaines à la place de deux.

Nous gardons le nombre de ventes par mois (100) et donc le nombre de jours pour faire un mois (30). Il faut utiliser la formule suivante : ((100 x 21 jours) / 30 jours) – 50 (le stock de sécurité) = 20 pantalons. Il faut donc que nous conservions toujours un minimum de 20 pantalons pour faire face à des imprévus. Vous pouvez approfondir le sujet avec un excellent article sur les stocks de sécurité.

Le stock moyen

Le stock moyen est une donnée qui se calcule comme une variation. On utilise les données provenant d’un mois N (il s’agit du stock initial), par exemple janvier. En janvier 2017, nous avions un stock de 300 pantalons. Et ensuite, il faut calculer la différence avec un mois N+1, donc janvier 2018 (qui sera le stock final). Nous avons par exemple 250 pantalons en stock.

Pour calculer le stock moyen c’est assez simple, on fait : (300 + 250) / 2 = 275.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend