Découvrir les KPI (Key Performance Indicator)

Vous avez déjà entendu parler de cette chose étrange ? Mais vous ne comprenez pas nécessairement leurs utilisations. Je vais faire une brève présentation de ces dernières, l’objectif est de comprendre l’utilisation des KPI (Key Performance Indicator).

Il s’agira avant tout d’un article de présentation, en effet, c’est un acronyme que vous risquez de retrouver dans de nombreux articles, cela me permettra de faire un lien vers celui-ci plutôt que de réexpliquer à chaque fois leurs utilités. Il fait parti du langage qu’il faut connaitre en Webmarketing ou Web Analyse.

A quoi sert un KPI ?

Pour comprendre les KPI (Key Performance Indicator), il faut déjà comprendre leur utilité. Si vous traduisez de l’anglais vers le français cela signifie les « indicateurs clés de performance ». Autrement dit, cela permet de déterminer pour son activité les différents indicateurs qui sont considérés comme primordiaux. Il est représentatif de l’état de performance de votre site internet.

KPI (Key Indicator Performance)
KPI (Key Indicator Performance)

Dans le cadre d’un site internet, vous pouvez décider de mettre en place plusieurs KPI, on peut penser que le nombre de visiteurs peut-être un KPI pour votre activité, le temps passer sur le site peut en être un autre… C’est vous qui devez définir les KPI (Key Performance Indicator) en lien avec votre activité. Pour un réseau social on peut donc choisir le nombre d’abonnés, d’interactions, de « j’aime »… comme KPI, pour un site e-commerce le nombre de commandes, le panier moyen…

Quand on utilise des KPI, l’idée n’est pas d’en choisir cinquante. En effet, le but est de choisir les indicateurs primordiaux, ceux qui sont en haut de la liste en termes de priorité. Il faudra donc un nombre réduit d’indicateurs, cela permettra une prise de décisions rapide basée sur les résultats de ces derniers. Si vous travaillez en équipe, cela permet de traiter plus de KPI en répartissant une liste pour chacun.

Je pense que vous avez compris, l’objectif est donc de mesurer par le biais d’outils la performance d’un indicateur que l’on considère comme primordial. Pour cela, il faut faire deux choses en priorité, déterminer les KPI (c’est d’ailleurs le plus difficile) de notre activité et avoir les outils permettant de calculer leur évolution. Je vais vous montrer pourquoi ils sont aussi importants.

Pourquoi a-t-on besoin de KPI (Key Performance Indicator) ?

Maintenant que vous savez à quoi ils servent, je vais vous montrer pourquoi il faut en utiliser. En effet, pour comprendre les KPI (Key Indicator Performance) l’idéal est de voir les grandes fonctions qu’ils vont vous faire réaliser.

Si vous vous demandez, pourquoi les utiliser ? Dite vous une chose, vous allez certes perdre du temps pour les déterminer, mais une fois que vous l’aurez fait vous gagnerez beaucoup de temps dans la gestion de votre activité et vous pourrez comprendre rapidement lorsque quelque chose cloche, votre réaction sera donc très rapide et évitera que le problème s’installe durablement.

Surveiller les KPI
Surveiller les KPI – Crédit Pixalbay

Analyse des données

Les sites internet, réseaux sociaux, newsletters… toutes ces activités vont fourniront de nombreuses données. Vous risquez ainsi d’être noyé dans une masse d’information. Une fois que vous aurez déterminé vos KPI, vous pourrez extraire les données clés pour faire avancer votre activité, vous ne serez plus pollué par des informations qui n’ont pas d’importance pour vous.

Vous allez pouvoir construire des tableaux de reporting pour surveiller vos KPI (Key Performance Indicator) à travers l’analyse des données. Nous seulement vous allez pouvoir comprendre, mais vous allez surtout prévoir. Vous ne subissez plus, vous agissez. Vous allez être informé des dysfonctionnements et vous allez pouvoir agir pour les corriger sur le site.

Faire une action

Pour moi, quand on veut comprendre les KPI (Key Indicator Performance), c’est le principal avantage. En effet, ceux-ci vont vous permettre d’agir certes, mais c’est surtout que vous saurez sur quel point agir. C’est ici que réside toute la différence. Fini d’agir à l’aveugle en espérant un retour positif.

Les KPI vous guideront quand une action est nécessaire. Ainsi, si l’un des KPI obtient des résultats décevants ou en baisse, vous allez pouvoir déterminer rapidement le problème grâce à une meilleure compréhension de la situation, en retour vous allez mener une action qui permettra de rétablir la situation d’origine et même l’améliorer davantage.

Retour sur investissement

Un autre avantage des KPI c’est de pouvoir calculer un ROI (retour sur investissement). Souvent, et selon également la situation, vous allez devoir investir pour vous faire connaître, qu’il s’agisse de publicité Adwords, Facebook Ads… ou d’affiliation, de contenu sponsorisé, de logiciel pour le référencement… On peut en effet imaginer de nombreux investissements dans le but de faire connaître son site internet, son activité, sa page Facebook…

Un avantage des KPI va être de calculer si l’investissement consenti vaut le coût par rapport au retour obtenu. Il faudra définir un objectif avant le début de l’investissement.

Trouver les objectifs à atteindre

Vous vous dites sûrement, mais comment trouver le bon objectif à atteindre pour que mon KPI soit fiable ? Il n’y a pas de solution miracle, vous pouvez utiliser d’anciennes données disponibles par le biais de vos outils statistiques, comparer avec des concurrents ou partenaires (si vous avez accès aux données), ou faire un premier test afin d’avoir une première donnée.

Définition des KPI
Définition des KPI – Crédit Pixalbay

Une chose est sûre, vous devrez régulièrement modifier vos objectifs, réviser vos KPI pour les actualiser en fonction de nouvelles informations, de nouveaux objectifs. Un KPI n’est pas figé dans le temps.

Exemples de KPI (Key Performance Indicator)

Voici trois exemples de KPI (Key Performance Indicator) pour que cela soit plus concret :

1 – On peut penser à un KPI pour calculer le taux de variation du nombre d’inscrits à votre Newsletter. Le calcul pour l’étudier sera le nombre des nouveaux inscrits divisé par le nombre total d’inscrits.

2 – Pour un site e-commerce un KPI intéressant peut-être le montant moyen du panier de vos visiteurs. Pour le calcul on utilise le montant du chiffre d’affaires que l’on divise par le nombre de commandes.

3 – Un autre KPI utile pour un site internet, c’est le taux de variation du trafic SEO. Pour cela, je note la formule directement => (nombre de visites provenant des moteurs ce mois-ci – nombre de visites provenant des moteurs le mois dernier) / Nombre de visites provenant des moteurs le mois dernier.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This