Protéger son smartphone

Vous avez un appareil mobile ? Mais comment protéger son smartphone ? En effet, de plus en plus nos smartphones contiennent nos vies avec un nombre de données importantes.

Que ce soit des photos ou vidéos, des contacts, des informations sur sa vie privée, une connexion directe sur les réseaux sociaux… Une multitude de renseignements qui dans les mains de personnes mal intentionnées peuvent avoir des conséquences importantes.

Protéger son smartphone
Protéger son smartphone – Crédit Pixabay

1. L’étude de la CNIL pour protéger son smartphone

Une étude de la CNIL avec Médiamétrie révèle que 40% des utilisateurs de smartphones enregistrent des données secrètes. Par exemple, 7% stockent des coordonnées bancaires, 17% les code accès aux immeubles ou encore des informations médicales. Environ 30% d’entre eux n’utilisent pas de code pour protéger leurs smartphones. D’où un risque important lors d’un vol ou une perte de celui-ci.

La plupart d’entre nous savent comment protéger ses données, mais une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal. La CNIL a donc publié dix conseils pour éviter d’avoir de mauvaises surprises.

  1. N’enregistrez pas d’informations confidentielles (codes secrets, codes d’accès, coordonnées bancaires…) dans votre smartphone (vol, piratage, usurpation d’identité…).
  2. Ne désactivez pas le code PIN et changez celui proposé par défaut. Choisissez un code compliqué. Pas votre date de naissance !
  3. Mettez en place un délai de verrouillage automatique du téléphone. En plus du code PIN, il permet de rendre inactif (verrouiller) le téléphone au bout d’un certain temps. Cela empêche la consultation des informations contenues dans le téléphone en cas de perte ou de vol.
  4. Activez si possible le chiffrement des sauvegardes du téléphone. Pour cela, utilisez les réglages de la plate-forme avec laquelle vous connectez le téléphone. Cette manipulation garantira que personne ne sera en mesure d’utiliser vos données sans le mot de passe que vous avez défini.
  5. Installez un antivirus quand cela est possible.
  6. Notez le numéro « IMEI » du téléphone pour le bloquer en cas de perte ou de vol.
  7. Ne téléchargez pas d’application de sources inconnues. Privilégiez les plateformes officielles.
  8. Vérifiez à quelles données contenues dans votre smartphone l’application que vous installez va avoir accès.
  9. Lisez les conditions d’utilisation d’un service avant de l’installer. Les avis des autres utilisateurs peuvent également être utiles !
  10. Réglez les paramètres au sein du téléphone ou dans les applications de géolocalisation (Twitter, Foursquare, Plyce…) afin de toujours contrôler quand et par qui vous voulez être géolocalisé. Désactivez le GPS ou le WiFI quand vous ne vous servez plus d’une application de géolocalisation.

Sa peut paraître évident, mais il est toujours intéressant de les rappeler. En effet, il n’est pas vain de le rappeler, car l’étude qui accompagne ce document montre que nous stockons une grande quantité de données personnelles ou par exemple que nous ne savons pas.

2. Les pistes pour protéger son smartphone

En plus des principes de précaution énoncés précédemment, il est possible d’ajouter des éléments pour protéger son smartphone. On peut notamment penser à l’application Avast Antivol qui fonctionne en tâche de fond, donc de manière invisible. Si votre smartphone est volé, vous pourrez ainsi le localiser et même agir à distance. Notamment pour effacer son contenu.

N’oubliez pas que vous pouvez chiffrer vos données. Cela est certes énoncé dans les conseils précédents, mais on peut ajouter les applications spécialisées qui permettront de choisir seulement certains fichiers à chiffrer ou encore de chiffrer des fichiers avant de les envoyer dans le cloud.

Vous pouvez aussi utiliser un VPN pour chiffrer vos connexions, notamment si vous utilisez des réseaux publics afin d’empêcher des pirates d’intercepter vos connexions. N’oubliez pas que la meilleure méthode pour protéger son smartphone, c’est d’être vigilant sur votre utilisation. N’installez jamais d’application non vérifiée, n’ouvrez jamais de pièce jointe dans des mails étranges… Le premier rempart c’est vous.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This