Devenir un expert dans votre domaine

Vous vous lancer sur un internet ? Vous avez sélectionné une thématique de niche. Pour développer votre activité, il est important que visiteurs vous voient comment une figure d’autorité. Vous vous demandez peut-être comment devenir expert dans sa thématique ?

Vous trouverez les caractéristiques pour devenir un expert dans votre domaine d’activité. Il est important qu’un visiteur, lorsqu’il étudie votre offre ou votre contenu, soit convaincu qu’il a trouvé la bonne personne, celle qui va l’aider à avancer. Une fois la confiance établie, vous pourrez lui vendre le produit ou le service qui répondent parfaitement à son besoin.

Pour cela, il faut certes donner envie à votre futur client, mais ce n’est pas le propos de cet article. Ici, l’objectif est de devenir un expert dans votre domaine. Cela va établir une relation de confiance entre vous et votre visiteur. En créant une relation de confiance dans le temps, vos visiteurs vont commencer par vous suivre (sur les réseaux sociaux ou votre site internet), ils pourront ainsi se transformer en clients dans le futur.

Devenir un expert dans votre domaine
Devenir un expert dans votre domaine

La pyramide pour être un expert

A quel moment peut-on dire qu’on est un expert ? On ne passe pas expert d’un coup, il faut monter en compétence. Pour cela, on va utiliser une pyramide de l’expertise que je vais découper en 5 paliers.

  • Ignorant : personne qui ne s’était jamais intéressé au sujet
  • Débutant : personne qui a eu une première expérience
  • Compétent : personne qui a étudié le domaine et qui possède des bases solides
  • Expert : personne qui en sait plus que la majorité. Il va lancer ses propres expériences pour partager et montrer ses connaissances (travail de recherche, publiez un livre…).
  • Maître : personne qui en connaît plus que la très grande majorité (c’est l’élite). Reconnu comme un des meilleurs par ses pairs dans son domaine et régulièrement cité en exemple.
Pyramide pour devenir un expert
Pyramide pour devenir un expert

Cette pyramide de l’expertise découpe les connaissances en 5 étages à franchir pour atteindre le niveau le plus élevé. Je vais également vous donner mon avis sur cette dernière. Il est difficile de juger à quel étage on se trouve et l’avis peut varier selon les personnes à qui vous poserez la question.

Mais j’ai envie d’aller plus loin dans la pyramide et d’aborder la communication entre les étages. Vous vous dîtes peut-être que le top, c’est d’arriver en haut de la pyramide ? D’être au niveau maître. Tout dépend de vos objectifs.

Comment devenir un expert ?J’ai envie de dire que si vous souhaitez communiquer avec le plus de monde possible, ce n’est pas la meilleure position. Pour moi, c’est le troisième étage. Pourquoi ? Je pense qu’il y a une possibilité de communication de deux étages.

Autrement dit, un maître pourra discuter avec une personne à l’étage « compétente », mais aura plus de mal à discuter avec une personne ignorante. Pourquoi ? Car, il va avoir du mal à vulgariser son vocabulaire (il risquerait de passer pour une personne de l’étage 3).

Vous avez déjà lu des rapports de spécialiste en médecine, c’est un charabia pour l’ignorant (comme moi) et c’est parfaitement clair pour un quelqu’un de compétent (par exemple un médecin généraliste qui n’est pas spécialisé). Par contre le médecin généraliste pourra parler avec un ignorant pour lui expliquer plus simplement les choses. Cet exemple est pour simplifier ma pensée sur le sujet, ne le prenez pas au pied de la lettre.

Pour en revenir à la thématique de mon blog, le niveau 3 est intéressant si  l’objectif est de vendre de l’information sur internet. En effet, en ayant une expertise de niveau « compétente » vous maîtrisez votre sujet et vous savez communiquer avec le niveau 1 (ignorant). Mais surtout, vous pouvez également communiquer avec les niveaux 5 (maître) et comprendre ce qu’ils expliquent. Vous pouvez donc relayer l’information en la simplifiant.

Être un expert, c’est donc plusieurs niveaux. On ne passe pas d’ignorant à maître. Vous allez me dire qu’il est plus intéressant d’être niveau 3 pour vendre le plus possible ? Encore une fois cela dépend. Un niveau 5 pourra vendre très cher son expertise pointue au niveau 3, il pourra aussi vendre très cher ses connaissances à des entreprises le sollicitant pour des missions.

Etre un expert pour vendre votre produit ou service

Une des premières choses qu’il faut comprendre pour vendre un produit ou un service, c’est que vous devez être un expert dans le domaine. Pour établir une relation de confiance entre vous et votre prospect. En effet, c’est un préalable important, la confiance étant un élément déterminant dans la vente.

Par exemple, personnellement, je ne connais rien en jardinage. Il est donc impossible pour moi de créer un produit ou une formation sur le jardinage.

Je ne serais pas crédible dans un premier temps, et surtout je ne connaîtrais pas les points clés, les arguments qui peuvent faire la différence. Le premier point est donc de parfaitement connaître son produit ou son service avant de le vendre.

Le vendeur de télé

Je vais vous raconter une autre anecdote personnelle, c’est d’ailleurs à ce moment que j’ai réellement pris conscience qu’il faut être un expert dans son domaine. J’étais assez jeune, pour la période de Noël, j’ai trouvé un boulot saisonnier de vendeur en télévision. Je n’y connaissais pas grand-chose (car c’est beaucoup plus technique qu’on ne le pense), juste les grandes lignes comme tout le monde, rien de plus.

D’ailleurs, lors de mon entretien d’embauche la simulation avait porté sur la vente d’un ordinateur au recruteur… domaine où j’étais plus à l’aise. Mais finalement, on m’avait affecté aux télévisions, partant du principe que si je pouvais vendre un ordinateur, je pouvais vendre une télévision…

On était six vendeurs, c’est là que j’ai compris la différence qui peut exister entre des vendeurs. Les deux premiers (en termes de chiffre d’affaires par mois) étaient des spécialistes.

Ils connaissaient tous les produits en vente dans le catalogue, les avancées technologiques dans le domaine, les taux de pannes par marque (très utiles pour placer des extensions de garantie), les astuces pour chaque marque, ils maîtrisaient également la mise en œuvre de leurs explications avec des démonstrations en direct, il connaissait les marges sur les produits et dès qu’un commercial d’une marque était là, ils lui posaient des questions pour être au fait des nouveautés.

Il s’agit de vrais experts dans leur domaine, c’est l’un d’eux qui m’a formé pendant quelques jours (je lui ai posé de nombreuses questions sur les produits pour comprendre le marché). Durant un mois, je les ai observés tous les deux. Et le mois d’après, j’ai utilisé les mêmes méthodes qu’eux, je m’étais renseigné sur les produits, les marques, les nouveautés, le marché en lui-même et je faisais des démonstrations.

Résultat : 3eme vendeur du mois de décembre (sur 6) derrière les indéboulonnables qui avaient déjà une clientèle grâce au bouche-à-oreille notamment. Pourtant les trois autres vendeurs derrière moi étaient des permanents, donc ils vendaient des télévisions toute l’année alors que moi j’en vendais depuis un mois.

Les atouts pour devenir un expert dans votre domaine

Cet exemple est pour vous montrer que devenir un expert et se spécialiser vous permettra de trouver les arguments pour vendre votre produit ou votre service.

C’est également vrai si vous gérez uniquement un blog et que vous publiez du contenu. Ces connaissances, vous allez les acquérir avec le temps et au fur et à mesure de vos expériences.

On peut résumer un expert de la manière suivante :

  • Il connaît parfaitement le marché sur lequel il se trouve (type de clients et concurrents notamment)
  • Il connaît parfaitement les produits ou services qu’il propose
  • Il s’informe en continu sur les nouveautés dans son secteur
  • Il cherche toujours à s’améliorer

Si vous débutez dans le domaine, vous allez devoir acquérir l’expérience pour être reconnu comme un expert. Il n’y a pas de mystère, selon le domaine cela peut aller plus ou moins vite. Il faudra vous documenter.

Pour cela, vous devrez lire des ouvrages, rechercher et analyser vos concurrents, découvrir votre cible client, rencontrer des spécialistes de votre domaine… Une fois que vous aurez réussi à devenir un expert dans votre domaine, vous devrez mettre en place une veille constante pour suivre l’évolution de votre secteur d’expertise.

 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. Vérifiez vos SPAMS. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This