Sélectionner une page

Vous souhaitez compresser des images ? Vous vous demandez peut-être comment optimiser des images pour le web ? En effet, les images sont l’un des points noirs dans le temps de chargement d’une page. Ce qui a un impact, notamment sur le référencement naturel SEO.

Je vous montre dans cet article un logiciel gratuit qui permet de faire de la compression d’images. Vous allez pouvoir compresser des images, que ce soit par lot ou à l’unité. Pour cela, j’ai utilisé plusieurs images, celles que vous apercevez ici.

Compresser une image avec Caesium

Compresser une image avec Caesium

Le logiciel s’appelle « Caesium », il est gratuit, vous pouvez le télécharger sur le site officiel. Il vous suffit de le télécharger, pour ensuite l’installer. Une fois installé, ouvrez le logiciel, l’interface est relativement simple à utiliser.

ABONNEZ VOUS À LA CHAÎNE YOUTUBE

Compresser des images avec Caesium

Commençons le test. Je vais donc compresser des images. J’ai trois images, j’en ai fait deux au format « jpg » et une au format « png ». C’est volontaire, en réalité, il utilise la compression vers le format « jpg ».

Vous avez différentes possibilités pour compresser des images avec Caesium. Mon image « png » sera transformée en « jpg ». Elle va perdre la transparence, mais gagner en termes de taille.

Etape 1 – Choisir la qualité de compression

Comment cela fonctionne pour compresser des images ? Nous allons choisir la qualité de compression que nous voulons attribuer à l’image. Au niveau de la compression, plus nous baissons la qualité et plus la compression est importante, mais nous perdons en termes de qualité.

Je dirais qu’avec une compression de 70, nous avons une bonne moyenne, c’est souvent la valeur que j’utilise.

Etape 2 – Créer une copie ou non

Ensuite, vous pouvez conserver la structure, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement, remettre la nouvelle image qui va être créée au même endroit que l’image d’origine. Elle sera dans la même structure, dans le même dossier.

Vous avez également la possibilité de donner un nouveau nom à l’image qui va être créée ou d’écraser l’image d’origine.

Etape 3 – Compresser des images

Une fois tout cela fait, il vous suffit de cliquer sur « compresser ». Cela va donc compresser des images, celles choisies avec les options choisies.

Et vous avez le taux de compression qui a été atteint. Par exemple, auparavant l’image faisait 374 ko, elle a été compressée de 92%.

La seconde image, elle a été compressée de 50% et la troisième image de 46%, ce sont donc des gains assez importants en termes de compression. Vous pouvez jouer sur les valeurs. Compresser des images permet de diminuer la taille de ces images et donc par ricochet d’améliorer le temps de chargement et la vitesse d’un site internet / blog / ecommerce.

Etape 4 – Aller plus loin pour compresser des images

Donc, voilà pour la première possibilité, faire entre guillemets une compression brute. Nous pouvons voir que le « png » a été transformée en « jpg ». Je vais supprimer mes images et je vais reprendre d’autres images, je retourne dans mon dossier, j’efface les images qui ont été modifiées, je mets mes nouvelles images, en réalité ce sont celles d’origines.

Voyons une autre façon de compresser des images avec Caesium pour obtenir des résultats plus impressionnants encore. Je vais conserver la même qualité, je conserve également la structure, je vais aussi écraser les images d’origine.

Mais, nous pouvons voir qu’il y a la fonction « redimension ». Ainsi, je peux sélectionner mon image, conserver le ratio, je peux la rétrécir. Imaginons, j’ai un blog, l’espace de mon blog pour l’écriture est de 650 pixels. Pourquoi faire une image de 1200 pixels, autant utiliser la largeur du blog.

Ainsi, je vais compresser des images à la bonne dimension. Je note 650 pixels, comme j’ai conservé le ratio de l’image, il va passer à 433 pixels automatiquement. Je laisse une qualité de compression de 70, n’oubliez pas de cliquer sur « appliquer » pour que cela s’affiche en nouvelle résolution. Je fais pareil pour la deuxième et pour la troisième également, je peux de nouveau compresser.

95 % de taux de compression

Comme vous pouvez le voir, nous atteignons des taux de compression qui sont encore plus importants, nous avons abaissé le taux de compression de quasiment 90% pour les deux premières images. Les deux « jpg ». Auparavant, il me semble que c’était autour des 50% et pour la dernière nous avons atteint les 95% de compression. Les images ont vraiment des tailles réduites, ce qui accélérera le chargement de nos pages.

Si vous les mettez dans un blog par exemple, cela sera beaucoup moins lourd à charger. C’est un logiciel qui fonctionne à l’unité, qui fonctionne également par lots pour compresser des images.

Etape 5 – Compresser des images de votre site internet

Vous avez déjà installé de nombreuses images sur votre blog ? Première possibilité pour compresser des images de son site internet. Ce que moi j’ai fait la première fois que j’ai utilisé ce logiciel, c’est d’utiliser un logiciel qui permet de se connecter sur son serveur (voir Filezilla), récupérer entièrement le dossier images et mettre directement toutes les images dans le logiciel Caesium.

Ensuite, j’ai paramétré la compression. Après avoir compressé, je vais faire le sens inverse. Revenir mettre les images sur le serveur, toutes les images qui auront été compressées. Bien entendu, faites une sauvegarde avant de compresser des images de votre site / blog.

Ainsi, vous pourrez récupérer les images telles qu’elles étaient dans le format d’origine pour éviter tout problème. Il faut toujours conserver une copie. Voilà comment moi j’ai procédé lors de ma première utilisation de ce logiciel, pour toutes les images de mon blog. Je les avais téléchargées, compressées puis remises sur mon serveur. Cela m’avait permis de gagner un taux de compression très important.

Maintenant, vous savez comment compresser des images avec Caesium, à noter qu’il y a également des plugins qui existent pour les CMS comme WordPress, mais comme je le dis souvent, moins j’ai de plugins et mieux c’est. Ainsi, c’est pour cela que je préfère utiliser une solution externe.

INSCRIVEZ-VOUS

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un email pour confirmer votre inscription.

Pin It on Pinterest

Share This