Comment référencer un site internet ?

Vous souhaitez référencer un site internet et le contenu de ce dernier ? Dans cet article vous trouverez les différentes informations qui vous permettront d’améliorer le référencement naturel SEO de votre site internet.

Ci-dessous, vous trouverez les points clés pour optimiser le référencement des pages, articles et du contenu en général de votre site. L’objectif de cet article est donc d’utiliser les éléments clés qui permettront à votre contenu d’être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche (SERP).

Comment référencer un site internet ?
Comment référencer un site internet ?

Sommaire de l’article :

1. Principaux points pour référencer un site internet ?
1.1. Utiliser la réécriture des URLs
1.2. Ne pas bloquer vos URLs avec le fichier robot.txt
1.3. Profondeur des pages
1.4. Utiliser la balise « Title »
1.5. La balise méta-description
2. Le contenu de l’article ou de la page
2.1. Les balises H1 à H6
2.2. Taille du texte
2.3. Les paragraphes
2.4. La densité de l’expression
2.5. Les images
2.6. Mise en gras
2.7. Liens dans la page
2.8. Contenu interne dupliqué
2.9. L’orthographe
3. Les points clés pour référencer une page web

1. Principaux points pour référencer un site internet ?

Nous allons commencer par présenter les éléments clés pour référencer un site internet. Nous verrons point par point ces derniers. Depuis l’avènement d’internet, les moteurs de recherche ont beaucoup évolué. Leurs algorithmes sont de plus en plus sophistiqués pour proposer des résultats qui correspondent aux attentes des internautes.

Le moteur de recherche qui domine le marché francophone est Google. Très souvent, on réalise son référencement en fonction de ce dernier. Mais il ne faut pas sous-estimer les autres qui peuvent vous amener un trafic non négligeable. Voyons maintenant les points clés pour obtenir des résultats en matière de référencement.

Infographie des règles SEO indispensables pour référencer son site internet
Infographie des règles SEO indispensables pour référencer son site internet

1.1. Utiliser la réécriture des URLs

Une des premières choses que vous devez appliquer pour votre site internet, c’est la réécriture des URLs. En effet, si vous utilisez un CMS, vous obtiendrez généralement par défaut une URL du type : https://www.votreurl.com/article.php?id=17. Cette URL n’apporte rien en termes de référencement. Vous devrez donc utiliser une URL expressive qui ressemblera à ceci : http://www.votresite.com/mon-expression-cle.html.

Pour obtenir ce résultat, il suffit d’utiliser l’URL Rewriting, généralement les CMS permettent dans leurs options de renommer les articles en fonction du titre de la page ou en personnalisant l’URL. Dans WordPress par exemple, il faut modifier la forme des permaliens (URL). Vous devrez également vérifier que votre URL est unique pour optimiser votre page.

L’idéal est de terminer une URL par « .html » pour fermer de manière optimale cette dernière. N’oubliez pas une notion clé de l’URL, vous devez insérer votre expression clé dans celle-ci.

1.2. Ne pas bloquer vos URLs avec le fichier robot.txt

Voici un point qui peut paraître logique, mais il est important de le vérifier. En effet, il peut arriver que vous bloquiez certaines URLs par erreur par le biais du fichier robot.txt.

Si vous indiquez dans celui-ci certaines URLs qu’il ne faut pas indexer, cela signifie que lorsqu’un moteur de recherche passera sur ces URLs, il ne les prendra pas en compte dans ces résultats. Si par erreur vous indiquez dans le fichier qu’il ne faut pas indexer le site (par erreur), cela ruinera tous les efforts que vous avez pu faire. En effet, les moteurs de recherche passeront sans indexer vos URLs. Soyez donc vigilant sur ce point.

1.3. Profondeur des pages

Il existe beaucoup de sujets autour de la question de la profondeur de page. Certains indiquent qu’il faut respecter une certaine profondeur, d’autres que cela n’a pas de réel impact. Dans le doute, il vaut mieux assurer une bonne profondeur.

En effet, on peut considérer qu’une page qui serait trop profonde serait plus difficile à indexer par les robots des moteurs de recherche. Il n’y a donc pas de règles établies, mais on considère que la profondeur ne doit pas être supérieure à deux. Cela signifie que la page ou l’article en question doit pouvoir être atteint avec au maximum deux clics depuis la page d’accueil.

Attention, ne créé pas une page spécifique pour regrouper tous vos articles ou pages pour essayer de respecter la profondeur. Il faut que les liens apportent un intérêt au visiteur et qu’il soit en relation avec le contenu.

1.4. Utiliser la balise « Title »

Pour optimiser une page, la balise Title de celle-ci doit être unique et contenir l’expression clé visée. Cette balise à une limite de taille et on recommande généralement d’utiliser approximativement 70 caractères, soit la quasi-totalité de l’espace disponible. C’est elle qui s’affichera dans les résultats des moteurs de recherche.

Non seulement elle va jouer sur votre référencement, mais en plus elle donnera envie ou non aux internautes de cliquer dessus selon son contenu. Il faut donc renseigner un titre accrocheur pour augmenter le taux de clic.

Vous devez éviter de noter plusieurs fois votre mot-clé dans le titre, de même, il n’est pas nécessaire de noter votre nom de marque ou de site dans le titre.

1.5. La balise méta-description

Le champ méta-description n’est pas officiellement impliqué dans le référencement, mais il sert à l’affichage et la description du site lors l’affichage dans les résultats des moteurs de recherche. Il est donc essentiel, notamment pour donner envie aux différents internautes de cliquer sur le lien dans le résultat des moteurs de recherche. Il ne faut pas la négliger et il y a quelques règles à respecter.

Vous ne devez pas faire un copier-collé de votre balise « Title » dans votre balise méta-description. Le contenu de votre balise doit être unique, mais vous devrez replacer votre mot-clé. Vous pouvez désormais utiliser près de 230 caractères. Le minimum recommandé sera de 90 – 100 caractères. Vous pouvez également retrouver un article très complet sur la méta-description.

2. Le contenu de l’article ou de la page

Dans cette partie nous allons présenter les points essentiels qu’il faut respecter dans une page. En effet, il existe plusieurs éléments que vous devez mettre en place pour améliorer le référencement naturel d’une page comme nous allons le voir ci-dessous.

2.1. Les balises H1 à H6

Il faut savoir que chaque page ou article de votre site doit contenir une balise H1. Par contre, vous ne devez utiliser qu’une seule balise H1. Elle doit d’ailleurs être la première balise que l’on trouvera dans la page.

Celle-ci doit contenir votre expression clé. L’idéal est d’utiliser une seule fois votre expression dans la balise. Essayez de ne pas dépasser 80 caractères (au-delà cela est un peu long) et au contraire elle ne doit surtout pas être vide.

Les balises H1-H6 dans le code HTML
Les balises H1-H6 dans le code HTML – Crédit Pixabay

Les balises doivent se suivre dans un ordre croissant, vous ne pouvez pas en sauter. Par exemple, la balise après H1 est H2, vous ne pouvez pas mettre une H3. Pour placer une H3, vous devrez donc avoir utilisé une H2 auparavant.

L’expression clé peut également être présente dans des balises H2 et H3, celles-ci cumulent leurs forces. Par contre, les balises H4, H5, H6 sont réputées pour avoir un impact beaucoup plus limité sur l’optimisation de la page et donc le référencement.

Pour ajouter des mots-clés et jouer sur la longue traîne, l’idéal est d’avoir un titre H1 qui diffère un peu de la balise « Title » vue précédemment.

2.2. Taille du texte

Il faut savoir que la taille du texte est un élément clé dans l’indexation. Une page avec une taille de texte faible sera rarement considérée comme de haute qualité. Pour calculer cela, les moteurs de recherche utilisent le texte qui se trouve dans la zone principale de la page. A savoir, le contenu du haut de page est considéré comme plus important que le bas de page.

Si vous commencez un site internet, on considère qu’il faut une trentaine d’articles composés de plus de 1 000 mots pour commencer à avoir un bon référencement. Lorsque vous allez continuer à créer des articles, vous devrez garder cette barrière de 1 000 mots à l’esprit. Il n’est pas toujours simple d’écrire autant de mots. En tout cas, dans la mesure du possible, ne faites pas d’article en dessous des 500 mots, il s’agirait d’article avec une taille de texte trop faible.

2.3. Les paragraphes

Les paragraphes, représentés dans les balises en HTML, sont également importants. En effet, dans ces derniers vous allez devoir replacer l’expression clé de votre article, celle que vous avez également ajoutée dans les balises H1, H2 ou H3. Si elle n’est pas présente dans les paragraphes alors vous perdrez le bénéfice des différentes balises H.

Donc, si ces balises contiennent des mots clés sur un sujet, mais que vous n’en parlez pas du tout dans vos paragraphes cela n’a pas d’intérêt. Si je prends le cas de cet article, si je pars du principe que l’expression clé est : « référencer un site internet ». Alors, je viens juste de la placer dans un paragraphe… Mais attention, il ne faut surtout pas faire uniquement un paragraphe comme ceci :

<p>votre expression clé</p>

Le moteur de recherche découvrira la supercherie et la sanctionnera, cela sera donc contre-productif pour l’optimisation de la page et votre référencement. Surtout depuis la sortie de Google Panda qui est intraitable.

2.4. La densité de l’expression

Enfin, la densité de mots clés par rapport à d’autres mots clés que vous pourriez avoir insérés dans la page aura son importance. Cela revient à faire s’affronter deux blocs, les moteurs de recherches pourraient s’ils ne parviennent pas à déterminer l’expression clé dominante choisir eux-mêmes celle-ci, dès lors, pas sûr qu’il s’agisse de celle qui vous convienne.

2.5. Les images

Les images sont un vecteur important d’une page web, notamment puisqu’elles permettent de faire passer notre expression clé auprès du moteur de recherche par le biais des balises ALT et TITLE, mais aussi puisqu’elles peuvent vous permettre d’obtenir du trafic par le biais des moteurs de recherches spécialisés dans les images comme Google Images.

Un internaute pourra en effet faire une recherche et accéder à votre site par ce biais. Il y a une règle essentielle à respecter pour le référencement de vos images. Vous devez absolument remplir les balises « Title » et « ALT » de toutes vos images.

Pour améliorer votre référencement, la vitesse de téléchargement des pages est un critère important (vous pouvez tester celle-ci avec l’outil GTMetrix). Les images étant des éléments qui alourdissent fortement les pages, vous pouvez utiliser un outil comme Caesium pour les compresser avant de les envoyer sur votre serveur FTP ou utiliser la technique du Lazy Load (avec WP Rocket sous WordPress par exemple)…

2.6. Mise en gras

Cela n’aura pas d’impact significatif sur votre référencement. Vous devez le considérer comme un petit plus. Et on le sait, ce sont les détails qui font la différence. Il faut donc mettre toutes les chances de votre côté.

Pour cela, vous pouvez utiliser la mise en gras. L’objectif est de sélectionner votre expression ainsi que plusieurs expressions considérées comme clé dans votre page ou article pour donner une petite indication aux robots des moteurs de recherche.

2.7. Liens dans la page

Les liens sont au cœur des algorithmes des moteurs de recherche. En effet, ils leur permettent de passer de page en page pour continuer à indexer le web et proposer des résultats toujours plus pertinents.

Pour référencer un site internet, c’est également essentiel d’avoir des liens interne et externe. Cela permet de faire découvrir des articles connexes aux moteurs de recherches. Ces derniers vont donc continuer à parcourir votre site et l’indexer. Lorsqu’on utilise les liens internes, cela s’appelle le maillage interne. Cela contribue également à réduire la profondeur de page. Imaginons que votre page d’accueil affiche les 10 derniers parus. Ils sont accessibles en un clic. Si ces articles contiennent une dizaine de liens chacun, cela permet déjà d’avoir près de 100 articles d’accessibles en deux clics.

Utiliser des liens pour un site internet
Utiliser des liens pour un site internet – Crédit Pixalbay

On considère qu’il faut un minimum de 5 liens internes (de votre site) par page. Bien qu’il n’y ait pas de limite maximum, on peut considérer qu’au-dessus de 200, cela devient trop important. Il est également très bon de faire des liens vers des noms de domaine externe. Attention à ne pas en mettre plus d’une dizaine par page.

A noter également que l’ancre que vous allez utiliser est importante. Il s’agit du texte qui se trouve en les balises « <a> ». Ce dernier doit être légèrement différent du titre de l’article ciblé. Cela permet de faire varier les mots-clés.

Concernant les liens externes (mais là vous n’aurez pas la main dessus la plupart du temps), le nombre de liens pointant vers votre page et ayant comme titre de lien l’expression exacte, ou une expression très proche sera très important pour le référencement. Plus la page d’où provient le lien aura une notoriété élevée, plus cela aura un impact positif sur votre page.

2.8. Contenu interne dupliqué

Le contenu dupliqué est un vrai problème en matière de référencement. Vos pages vont se retrouver en concurrence les unes avec les autres. Quelle page le moteur de recherche va-t-il choisir ?

Le passage des robots des moteurs de recherche sera plus long et moins précis. Certains sites peuvent se retrouver avec un nombre important d’URLs dupliquées. Pour vérifier cela, vous pouvez utiliser un outil comme Siteliner.

Concernant le contenu en externe, qui peut vous pénaliser ou être l’œuvre d’un concurrent mal intentionné par exemple, vous pouvez utiliser un site comme Copyscape.

2.9. L’orthographe

Écrivez votre article dans un français correct et limitez au maximum les fautes d’orthographe. En effet, les moteurs de recherche seront vigilants sur ce point également. Attention à cela, par exemple, dans mon cas, c’est un point faible que j’essaie de travailler.

Par exemple, nous allons voir la phrase : comment optimiser une page web pour le référencement ? Celle-ci n’aura pas le même impact si c’est dit de la manière suivante : Jvé vou montré comen otimisé 1 paj web pr le referencement…

3. Les points clés pour référencer une page web

  • Expression dans l’URL
  • URLs bloquées par le fichier robot.txt
  • Profondeur des pages
  • Le titre de la page
  • La meta description
  • Les balises entre H1 et H3
  • Taille du texte
  • Les paragraphes contenant l’expression et en français
  • Mise en gras
  • Les images avec les balises ALT et TITLE
  • Liens dans la page
  • Le contenu dupliqué
  • La densité de l’expression clé
  • Les liens et titres de ceux-ci pointant vers votre page

Vous pouvez également consulter les articles sur le référencement. Le premier concerne le SEA, c’est le référencement payant avec la publicité.  Vous trouverez aussi une présentation du SEO, c’est le référencement naturel des pages avec les tous les points que l’on a abordés dans cette page.

Vous trouverez aussi une présentation du SMO, qui concerne le référencement concernant les réseaux sociaux. N’hésitez pas non plus à consulter les articles qui présentent les différents types de référencement pour augmenter le trafic de son site ou encore le SEM qui concerne le référencement des moteurs de recherche.

Articles en relation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This