Les types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO)

Dans cet article vous trouverez les différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO). Vous trouverez une explication pour chacun d’entre eux. Vous pourrez ainsi comprendre ce qui se cache derrière ces acronymes.

On trouve deux grands types de référencement, le naturel et le payant. Les deux ont le même objectif, mais ils ne permettent pas de le réaliser de la même manière.

Différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO)
Différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO)

Cet objectif est l’acquisition de trafic pour votre site internet. Le référencement restera le principal pilier pour augmenter le nombre de visiteurs de votre site. Si vous vendez des produits ou services, il sera donc un des principaux moteurs de votre croissance.

Sommaire de l’article :

1. Pourquoi le référencement est essentiel ?
2. Les différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO)
2.1. Le référencement SEM
2.2. Le référencement SEA
2.3. Le référencement SEO
2.4. Le référencement SMO

1. Pourquoi le référencement est essentiel ?

Vous avez beau avoir fait le site internet le plus beau du monde, avec un produit révolutionnaire… Si vous n’avez pas de visiteurs, vous n’aurez pas d’acheteurs. Le principal moteur de recherche, celui qui domine le marché de manière écrasante est Google.

Il laisse des miettes aux autres moteurs, c’est pour cela que les Webmasters se focalisent beaucoup sur lui. Mais de toute façon, si vous optimisez votre référencement pour Google, il sera également bon pour les autres moteurs de recherche.

Moteur de recherche Google
Moteur de recherche Google

Le référencement est essentiel pour pouvoir se positionner dans les résultats des moteurs de recherche. Lorsqu’un utilisateur tape un mot-clé dans le champ de recherche de ces derniers, un algorithme se met en marche pour proposer les résultats les plus pertinents. Ce même utilisateur va généralement se focaliser sur les premiers résultats. En effet, il ne va pas parcourir les 3 premières pages.

Il est donc essentiel de se trouver sur la première page, si possible dans les 3 premiers résultats. Vous pouvez d’ailleurs consulter l’article sur les meilleures positions dans Google qui est très instructif. Vous pourrez connaître ainsi les taux de clics par position.

2. Les différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO)

Maintenant, vous allez découvrir les différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO). En effet, on ressort quatre acronymes principaux qui vont être présentés ci-dessous. Ils se composent principalement en deux catégories, les payants et les naturels. Les deux plus connus sont probablement le SEA et le SEO que vous trouverez ci-dessous.

2.1. Le référencement SEM

Il ne s’agit pas du plus connu, le référencement SEM qui signifie « Search Engine Marketing » est en réalité en regroupement des trois méthodes ci-dessous, le SEA, le SEO et le SMO.

Pour faire simple, c’est l’ensemble des pratiques qui vous permettront de faire gagner en visibilité votre site internet sur les moteurs de recherche. Initialement, on parlait du SEO et du SEA, mais on peut désormais y inclure également les réseaux sociaux. Même si cela est encore contesté par certains, car pour eux cela n’a pas de sens d’ajouter ces derniers. En effet, les méthodes sont différentes entre la paire SEO + SEA et le SMO comme vous allez le voir ci-dessous.

2.2. Le référencement SEA

Lorsqu’on parle de référencement SEA, cela signifie « Search Engine Adverstiting », si vous traduisez, cela revient à parler de publicité sur les moteurs de recherche. C’est donc une méthode qui vous permet d’acheter des espaces publicitaires pour vous retrouver en haut des résultats d’un moteur lorsqu’un utilisateur insère un mot-clé.

Le référencement SEA
Le référencement SEA

Par exemple, il s’agit des annonces que l’on aperçoit dans le moteur de recherche Google. Elles ont la mention « annonce » et se placent au-dessus des résultats de référencement naturels. C’est donc un excellent moyen d’être positionné en première page d’un moteur de recherche sur un mot-clé précis.

Par contre, l’inconvénient est que c’est payant. C’est un système d’enchère, donc plus le mot-clé est demandé plus le prix est élevé.

Cela peut aller de quelques centimes à plusieurs dizaines d’euros par clique. Le plus connu est le programme de Google qui se nomme AdWords. Il vous permettra d’afficher vos annonces sur des mots-clés précis dans le résultat du moteur de recherche et sur les sites partenaires du programme AdSense.  L’idée de ce référencement est donc de payer sa visibilité.

2.3. Le référencement SEO

C’est certainement le plus connu des différents types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO). Le référencement naturel permet d’obtenir un trafic sans payer, il s’agit d’optimiser votre contenu pour faire comprendre aux moteurs de recherches l’objet de ce dernier. Il faut structurer son site pour monter dans les résultats. Il se nomme le référencement SEO pour « Search Engine Optimization ».

Contrairement au SEA qui permet des résultats immédiats, vous payez vous êtes affiché dans les résultats du moteur de recherche, le SEO demande du temps. En effet, c’est un robot propre à chaque moteur de recherche qui va parcourir vos pages et vos articles pour déterminer les mots-clés qui en ressortent et attribuer un classement à vos articles par rapport à ceux de vos concurrents.

Le référencement SEO
Le référencement SEO

Il faut donc mettre en place une politique de contenu, en respectant un certain nombre de critères pour la rédaction de chaque page ou chaque article (titre, longueur du contenu, url, liens, images…). Il faut également que vous obteniez des liens provenant d’autres sites ou des partages sur les réseaux sociaux pour augmenter votre notoriété.

Il faut donc souvent plusieurs mois pour obtenir un bon référencement naturel. L’immense avantage est qu’il est stable dans le temps. Autrement dit, vous aurez un trafic de visiteurs régulier grâce à lui, contrairement au SEA.

Avec le SEA, si vous arrêtez de payer, vous n’aurez plus de visites, car vos annonces ne seront plus affichées. On considère ainsi qu’il est intéressant de commencer avec du SEA pour générer du trafic au démarrage du site, le temps que le SEO se mette en place et que vos articles soient référencés et permettent de l’acquisition de trafic naturel.

2.4. Le référencement SMO

On peut dire que c’est le dernier arrivé concernant les types de référencement (SEM, SEA, SEO, SMO). En effet, on peut aborder le référencement SMO qui veut dire Social Media Optimization. Si on le traduit, cela signifie « Optimisation sur les réseaux sociaux ».

Ici, c’est très simple à comprendre. C’est l’ensemble des méthodes qui permet de développer votre visibilité par le biais des différents réseaux sociaux. On peut citer les principaux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google Plus, YouTube…

On peut aussi noter qu’il est possible sur ces réseaux sociaux d’appliquer la méthode payante pour se positionner dans les espaces publicitaires (Facebook Ads ou Twitter Ads par exemple). Dans ce cas c’est donc une sorte de SEA (ce dernier concernant les moteurs de recherche) combiné avec du SMO. Mais c’est une autre histoire.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This