Vous souhaitez créer un site web gratuit ? Je vous présente la solution Google Sites. Vous allez me dire combien ça coûte en frais cachés ? Rien. Est-ce que c’est compliqué ? Non. Alors on ne peut pas personnaliser ? Si. Elle est où l’arnaque ? Il n’y en a pas. Vous allez voir à travers cet article que cette solution est intéressante pour quelqu’un souhaitant réaliser un petit site internet tout simple.

Comme je viens de le dire, cette solution est particulièrement intéressante pour créer un site web gratuit tout simple. Par exemple, un petit site vitrine pour une entreprise. Mais pour des sites internet de plus grande taille, il faudra davantage s’orienter vers des solutions comme WordPress (vous pouvez d’ailleurs suivre ma formation 100 % gratuite) ou des solutions de création de sites internet.

J’ai réalisé une vidéo sur la création d’un site web avec Google Sites, vous la trouverez à la fin de l’article

Sommaire de l’article :

Créer un site internet avec Google Sites
1 – Avoir un compte Google
2 – Créer un dossier spécifique
3 – Créer la première page
4 – Modifier les éléments de la page
5 – Créer plusieurs pages
6 – Les nombreuses options
7 – Sauvegarder son site
8 – Publier son site gratuit
Résumé

Créer une site internet avec Google Sites de A à Z

Dans la suite de cet article, je vous présente la procédure pour créer un site internet gratuitement avec l’outil en ligne Google Sites. Pour cela, je vais découper en 8 étapes cette création.

1 – Créer (ou avoir) un compte Google

La première étape, c’est d’avoir un compte Google. En effet, pour utiliser Google Sites, il est nécessaire d’avoir créé un compte Google. C’est gratuit et cela ne prend que quelques minutes.

Pourquoi est-ce que c’est nécessaire d’avoir un compte Google ? Car nous allons utiliser Google Drive, c’est dans ce dernier que sera stocké notre site internet. On va donc l’utiliser comme un hébergeur Web, sauf que c’est gratuit et on aura besoin de créer un simple dossier. C’est très différent d’un hébergement classique où il faut gérer le serveur de fichier (FTP), la base de données, le serveur DNS… Ici, rien de tout cela, on va à l’essentiel comme nous allons le voir.

2 – Créer un dossier pour le site internet

La première étape, c’est donc de se connecter sur Google Drive. Dans ce dernier, nous allons créer un dossier spécifiquement pour notre site internet. Si vous devez créer plusieurs sites internet, vous pouvez créer un dossier « Hébergement » puis dans ce dernier un dossier par site internet : « Site 1 », « Site 2″… en utilisant le nom de chaque site web Google.

Créer un dossier pour Google Sites

Maintenant que notre architecture est prête, on va pouvoir créer notre première page. Nous verrons cela dans la prochaine étape. A noter, vous pouvez utiliser le reste du stockage de votre Google Drive comme vous le souhaitez. Votre cloud Google n’a pas besoin d’être exclusivement utilisé pour Google Sites.

3 – Créer la première page web avec Google Sites

Tout est prêt, on peut créer la première page de notre site internet avec Google Sites. Pour cela, on se rend dans le dossier que l’on a créé et qui devra contenir les pages. Ensuite, on va effectuer un clic droit puis on va sur « plus » et enfin « Google Sites ». En cliquant dessus, cela va créer la première page web de notre site.

Créer un site web avec Google Sites

On va donc se retrouver dans l’éditeur de Google Sites avec une page vierge que l’on peut commencer à modifier selon nos besoins. Il est donc important d’avoir déjà une première idée de l’apparence de son site. On va ainsi préparer le texte et les éléments visuels que l’on va ajouter.

4 – Modifier les éléments de la page

Maintenant que notre première page est prête, il est tant d’ajouter des éléments. Nous verrons par la suite les nombreuses options que l’on peut utiliser avec Google Sites. Mais pour débuter, il y a trois points clés, le texte, les images et les blocs.

Les blocs vont permettre de créer la mise en forme de notre page, par exemple en utilisant trois colonnes. On peut ainsi utiliser des blocs les uns à la suite des autres.

Options dans l'application Google Sites

Il faudra ensuite ajouter deux éléments particulièrement utilisés sur internet, il s’agit du texte et des images. Ce sont deux éléments essentiels pour que vos visiteurs apprécient votre site web.

Pour les images, vous pouvez utiliser les différentes banques d’images que j’ai présentées dans cet article.

5 – Créer un architecture avec plusieurs pages

Un autre point clé, c’est de créer une architecture pour notre Google Sites. Bien entendu, si vous ne souhaitez créer qu’une seule page (par exemple une landing page), alors vous pouvez passer à la suite de l’article, mais généralement, on souhaitera créer plusieurs pages.

Architecture d'un site internet

Pour cela, on utilisera l’onglet « Pages » dans lequel on va pouvoir ajouter des nouvelles pages pour notre site. Imaginons une arborescence classique : page accueil, équipe, services de l’entreprise, nos clients, page de contact…

On va pouvoir ajouter comme ceci des pages au fur et à mesure. Si vous avez de nombreuses pages, rassurez-vous il est possible de filtrer les résultats, ainsi vous pourrez rapidement retrouver ces dernières.

6 – Les nombreuses options de Google Sites

Il est difficile de liste l’ensemble des options de Google Sites. Cet outil est relativement complet et peut nous permettre de créer des sites internet vitrines ou même des pages de vente simplement.

En effet, on peut réaliser de nombreuses choses. Par exemple :

  • Ajouter une vidéo YouTube
  • Ajouter une carte Google Maps
  • Ajouter son Agenda
  • Ajouter une feuille de calcul
  • Ajouter un graphique
  • Ajouter un document de traitement de texte
  • Ajouter des boutons
  • Créer des séparateurs
  • Créer des sections
  • Ajouter et mettre en forme du texte
  • Utiliser les blocs de contenu pour la mise en forme
  • Intégrer du code
  • Intégrer des images

7 – Sauvegarder son site web

Un des points clés dans la création et la gestion d’un site internet, c’est la sauvegarde. Lorsqu’on utilise un hébergeur « classique », cette sauvegarde va dans la très grande majorité des cas être effectuée par ce dernier.

Avec Google Sites, c’est légèrement différent. Classiquement la sauvegarde porte sur la base de données et les fichiers. Ici, Google Sites se trouve dans Google Drive. Il va donc procéder à la sauvegarde de la même manière que pour les fichiers contenus sur ce dernier avec notamment une historisation des modifications.

Sauvegarde Google Sites

Vous avez ensuite la possibilité de créer une copie de votre site internet. Pour optimiser la sauvegarde, l’idéal est de créer un dossier spécifique pour copier l’ensemble du site que vous avez réalisé avec l’éditeur Google Sites.

8 – Publier son site internet gratuit

Maintenant que notre site internet est prêt, il faut le publier pour le faire connaître. Pour cela, il faut cliquer sur le bouton « Publier » en haut dans le menu.

A ce moment-là, vous allez pouvoir choisir le nom du site. Par exemple, je lui indique le nom Numelion. Cela va créer une structure URL du type : sites.google.com/view/numelion. Attention, il faut que le nom que vous donniez au site web soit libre pour pouvoir l’utiliser, sinon vous devrez trouver un autre nom.

Publier son site web

L’autre solution est d’utiliser son propre nom de domaine. Pour cela, vous pouvez le réserver sur Google Domains ou auprès de votre hébergeur pour ensuite faire une liaison entre votre domaine et votre Google Sites.

Résumé

Pour conclure cet article, j’ai été très agréablement surpris par l’outil proposé par Google. En effet, Google Sites est un éditeur très simple à prendre en main et qui permet de créer de très beau site vitrine ou même des pages de vente.

Prenons l’exemple d’une personne souhaitant ayant une chaîne YouTube et souhaitant simplement créer un petit site de quelques pages ou une page de vente pour un produit numérique. Alors, Google Sites peut-être une solution intéressante à envisager.

J’espère que cet article et la vidéo qui est liée vous donneront envie de découvrir ou au moins de tester cet outil simple à prendre en main et relativement complet.