Meilleurs plugins de cache pour WordPress

Vous souhaitez améliorer les performances de WordPress ? Voici les meilleurs plugins de cache pour WordPress. Avec eux vous allez pouvoir diminuer sensiblement le temps de chargement de vos pages.

Les raisons d’utiliser une extension pour mettre en cache votre site internet sont nombreuses. Les deux principales sont l’amélioration de l’expérience utilisateur et votre référencement. En effet, le temps de chargement de vos pages est un des critères utilisés par les moteurs de recherche pour classer les sites internet.

Meilleurs plugis de cache pour WordPress
Meilleurs plugis de cache pour WordPress – Crédit Pixabay

Vos utilisateurs vous remercieront également, un temps de chargement trop long risque de faire fuir une partie de vos visiteurs. Dès lors, il est essentiel d’optimiser le temps de chargement des pages et articles. Et une extension de cache est l’outil idéal.

Pourquoi utiliser une extension de cache pour WordPress ?

Avant de découvrir les meilleurs plugins de cache pour WordPress, une des premières choses à savoir est la situation de votre site internet en utilisant un service gratuit comme GTmetrix. Vous pouvez consulter un article sur l’utilisation de GTmetrix. Le site vous permet d’obtenir les informations sur le temps de chargement de vos pages et les améliorations que vous pouvez apporter.

Et une des améliorations que vous conseillera GTmetrix, c’est justement de mettre en place une mise en cache pour votre site WordPress. Concrètement, cela va transformer vos pages qui sont dynamiques en pages statiques.

Pour faire simple, lorsqu’un utilisateur visite une page de votre site internet, il en charge tous les éléments. Il y a donc un certain nombre de requêtes qui sont envoyées au serveur. Chacune d’entre elles augmente le temps de chargement de la page. C’est le principe d’un site dynamique, à chaque fois que la page est affichée par un nouveau visiteur, tous les éléments sont redemandés au serveur web par le biais de requêtes.

C’est utile si votre contenu est modifié à chaque visite, mais dans le cas d’articles ou des pages ce n’est pas le cas. Ce contenu est modifié que lorsque vous faite une modification dans l’éditeur pour le mettre à jour. Le reste du temps, c’est toujours le même article. Il est donc inutile de le laisser en dynamique.

Pour vous donner un exemple de requête, le contenu même de votre article (texte, adresses des images, catégories…) sera chargé depuis votre base de données. Il faudra plusieurs requêtes pour faire cela. Tout ceci est transparent pour vous et le visiteur, mais cela à un impact sur le serveur et le temps de chargement de la page.

Plus votre base de données est importante (plus elle contient d’articles, commentaires, éléments…), plus le temps de chargement des requêtes est long. Vous pouvez d’ailleurs limiter les révisions des articles WordPress pour préserver un peu votre base de données.

Le cache modifiera vos pages en statique

Nous venons de voir le fonctionnement d’une page dynamique. Lorsque vous allez installer une extension de cache, celle-ci va transformer vos pages en statique. Cela signifie que le premier visiteur qui va passer sur votre page va charger l’ensemble des éléments comme pour une page dynamique.

Code HTML d'une page statique
Code HTML d’une page statique

La différence, c’est que les éléments chargés par ce premier visiteur seront chargés dans une page HTML et enregistré en copie sur le serveur comme fichier statique (dans un dossier cache). Le second visiteur (et les suivants) n’accédera plus à la page dynamique, mais à celle qui a été enregistrée dans le dossier cache.

Celle-ci contiendra donc les éléments qui n’ont pas besoin d’être rechargés à chaque affichage de la page. Pour reprendre l’exemple précédent, le texte de votre article sera déjà contenu dans le fichier HTML en cache, aucune requête ne sera donc utilisée pour aller le chercher en base de données. L’exemple est pour le texte, mais de nombreux autres éléments seront directement contenus dans le fichier HTML sans qu’ils aient besoin d’être de nouveau générés.



Cela va donc considérablement diminuer la vitesse de chargement de vos pages. L’expérience utilisateur sera améliorée et vous obtiendrez un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche.

Quels sont les meilleurs plugins de cache pour WordPress ?

Vous vous demandez certainement quels sont les meilleurs plugins de cache pour WordPress ? En effet, le choix d’une extension de cache n’est pas anodin. Une fois installé, il est toujours plus délicat d’en changer. Ci-dessous, vous pouvez découvrir les trois extensions que l’on peut considérer comme les meilleures dans le domaine du cache pour WordPress.

Elles sont toutes les trois très bien suivies dans leur développement, ce qui est très important. En effet, si une extension devient obsolète, cela signifie que vous risquez rapidement d’avoir des problèmes de compatibilité ou de sécurité. Une extension de mise en cache étant primordiale, vous devez être vigilant dans son choix. En faisant une sélection parmi les trois ci-dessous vous limitez au maximum les risques.

WP Rocket – Le plus efficace

Voici le premier de la liste des meilleurs plugins de cache pour WordPress. La première extension de cache est d’ailleurs celle que j’utilise. Il s’agit de WP Rocket. J’ai déjà testé tous les plugins qui se trouvent parmi les meilleurs plugins de cache pour WordPress, mais c’est le top. Son seul inconvénient est qu’il est payant.

WP Rocket - Plugin de cache payant sous WordPress
WP Rocket – Plugin de cache payant sous WordPress

Pourquoi est-il payant ? Tout simplement, car il emporte un nombre impressionnant de fonctionnalités que vous ne trouverez pas dans les autres extensions de cache. D’ailleurs, on peut retrouver sur le site un tableau comparatif. C’est d’ailleurs lui qui m’avait convaincu à l’époque de franchir le pas. Malgré le nombre d’options, il est pourtant très simple d’utilisation.

Deux éléments qu’il faut noter en plus, il s’agit d’un studio de développement français. Autrement dit, vous pouvez communiquer très facilement avec les créateurs. De plus, ces derniers ont un suivi de leurs clients très professionnel avec un service dédié. Dès que vous rencontrez une difficulté ou un bug, vous pouvez les contacter.

L’extension coûte certes 39 $ (il faut renouveler au bout d’un an si vous souhaitez obtenir les mises à jour), mais l’investissement est clairement rentabilisé. Depuis que je l’utilise, j’ai diminué considérablement la vitesse de chargement des pages de Numelion.

Voici une liste des principales fonctions de WP Rocket :

  • Configuration rapide
  • Mise en cache des pages
  • Préchargement du cache
  • Compression GZIP
  • Cache navigateur
  • Optimisation de la base de données
  • Optimisation Google Fonts
  • Lazyload
  • Minification / Concaténation
  • CDN
  • Détection mobile
  • Compatibilité CloudFlare

WP Super Cache – Pour la simplicité

Avant d’utiliser WP Rocket, c’est l’extension que j’utilisais pendant plusieurs années. Autant dire que je connais très bien WP Super Cache. C’est d’ailleurs une des extensions les plus populaires, elle fait partie des indispensables (si vous ne souhaitez pas payer) dans de nombreux classements. Elle a déjà été téléchargée plusieurs millions de fois et son développement est bien suivi avec des mises à jour régulières.

WP Super Cache - Le plus téléchargé
WP Super Cache – Le plus téléchargé

Même si il possède moins d’options que WP Rocket, elle remplit très bien sa fonction principale. Autrement dit, mettre en cache vos pages et articles pour votre site WordPress. Le plugin possède néanmoins beaucoup d’options. Il existe même un mode « Easy » qui vous permettra de faire une mise en place très rapide sans connaissance particulière.

Les principales fonctions de WP Super Cache :

  • Configuration rapide
  • Mise en cache des pages
  • Préchargement du cache
  • CDN
  • Détection mobile

W3 Total Cache – Pour les utilisateurs avisés

J’ai déjà eu l’occasion de tester W3 Total Cache sur plusieurs sites internet. On peut dire qu’il est similaire à l’extension WP Super Cache en termes de fonctionnalité. Il s’agit d’un plugin qui est parmi les plus téléchargés. C’est une certitude, il fait partie des meilleurs plugins de cache pour WordPress. La principale différence se trouve au niveau de son paramétrage.

W3 Total Cach - Pour mettre la main à la pâte
W3 Total Cach – Pour mettre la main à la pâte

En effet, contrairement aux deux précédentes extensions, cette solution est plus compliquée à mettre en œuvre. Vous allez devoir paramétrer un certain nombre de paramètres pour utiliser l’extension. Il n’y a pas de mode « Easy ». Vous allez certainement devoir chercher de votre côté pour le paramétrer de manière optimale. Il possède néanmoins de nombreuses options (toujours moins que WP Rocket qui est le plus complet) qui vous permettront d’affiner vos paramètres. Une fois la configuration terminée, il remplira parfaitement sa mission première de mise en cache.

Découvrir les principales fonctions dans W3 Total Cache :

  • Configuration rapide
  • Mise en cache des pages
  • Préchargement du cache
  • Compression GZIP
  • Cache navigateur
  • Minification / Concaténation
  • CDN
  • Détection mobile
  • Compatibilité CloudFlare

Conclusion des meilleurs plugins de cache pour WordPress

Vous venez de faire le tour des meilleurs plugins de cache pour WordPress. Le choix de cette dernière est primordial pour améliorer le chargement de vos pages.

Vous pouvez bien entendu tester les extensions gratuites avant de réfléchir à utiliser WP Rocket. Vous pouvez consulter cet article pour découvrir comment installer une extension dans le CMS WordPress.

Pour résumer, si votre objectif est d’obtenir le meilleur résultat possible vous devriez certainement opter pour WP Rocket. Grâce à sa mise en place rapide, il sera immédiatement fonctionnel. Vous pourrez par la suite tester les nombreuses options permettant d’améliorer vos performances.

Si vous ne souhaitez pas investir, alors vous pouvez choisir entre WP Super Cache et W3 Total Cache. Il s’agit de deux plugins qui remplissent bien le rôle de mise en cache. Autrement dit de transformer les articles et pages dynamiques en statiques. La différence sera sur les options additionnelles vous permettant de gagner en performance. A noter que WP Super Cache fonctionne en activant simplement le mode « Easy » quand W3 Total Cache demande davantage de paramétrages.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *