Trouver et réserver un nom de domaine

Dans cet article vous allez trouver un petit « guide » des bonnes pratiques pour découvrir comment trouver et réserver un nom de domaine.

Il s’agit d’une étape importante, que vous soyez un particulier qui lance son blog ou une entreprise qui créer son site internet.

Il s’agit d’un nom qui vous suivra à la manière d’un identifiant sur un forum. Vous ne pouvez pas en changer du jour au lendemain. En effet, une modification du nom de domaine signifie un changement technique à effectuer (transfert du site, mise en place des redirections…), avec son lot de risques. Ce dernier comporte quelques difficultés qu’il vaut mieux s’éviter. De plus, toute l’identité créer autour du premier domaine risque d’être perdue.

Trouver et réserver un nom de domaine
Trouver et réserver un nom de domaine

C’est pourquoi il s’agit d’un choix important qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il faut noter que c’est également une des premières choses que les visiteurs vont découvrir sur votre site. Ils pourront l’apercevoir dès le moteur de recherche.

Comment trouver et réserver un nom de domaine ?

Vous allez voir qu’il est possible de trouver et réserver un nom de domaine rapidement. Pour cela, il faut vérifier certains paramètres. Un des premiers est le nom que vous allez utiliser. Si celui-ci concerne une entreprise ou une marque, cela va grandement faciliter votre choix. En effet, vous pouvez utiliser le nom de cette dernière tout simplement. C’est ce que font généralement les entreprises, on peut prendre les exemples des grandes entreprises du CAC40 avec Total, Air Liquide, Saint-Gobain

Vous pouvez également utiliser des mots-clés dans votre nom de domaine, par exemple si votre site internet ou votre boutique en ligne a pour thème les imprimantes 3D, vous pouvez ajouter le mot dans votre URL. Cela pourrait donner une URL du type « imprimante3d.com », vous vous doutez que le nom est déjà pris, c’est pour la démonstration.

L’idéal est que ce dernier soit original, cela permet à vos visiteurs de facilement le retenir et donc de le partager plus facilement avec d’autres personnes. Il faut qu’il soit relativement court, en effet, une URL du type changer-de-vie-en-trois-jours.com est beaucoup trop longue, et de plus l’algorithme de Google le détectera comme du SPAM, vous aurez donc un handicap dès le début du projet.

Pour information, on n’utilise quasiment plus le tiret entre les mots dans une URL, généralement on utilisera l’URL changerdevieentroisjours.com. En effet, Google sait identifier les mots qui composent l’URL. Ici, le souci restera que l’URL est trop longue et trop optimisée avec les mots-clés.

Comprendre un nom de domaine

Une des premières choses à faire pour trouver et réserver un nom de domaine est de comprendre son fonctionnement. Le fonctionnement est similaire à une adresse pour une personne physique. Celui-ci permet d’accéder au contenu que vous mettez en ligne sur le web.

Un nom de domaine est composé de deux parties majeures, il s’agit du préfixe et de l’extension (suffixe). Un nom de domaine peut se lire de droite à gauche, un peu comme une adresse postale de bas en haut (en effet, il faut d’abord, connaître la ville et le code postal, puis le nom de la rue et enfin le destinataire dans la rue).

L’extension du nom de domaine

Pour trouver et réserver un nom de domaine, c’est donc similaire à l’adresse postale, tout à droite on trouve le suffixe qui est l’extension qui le caractérise. On peut utiliser une extension générale (.com, .net, .info, .eu…), une extension de pays (.fr, .ca, .be…) ou encore des nouvelles extensions. Il en existe une multitude désormais. Si votre site a une vocation nationale vous pourrez par exemple choisir l’extension du pays cible.

Il faut savoir que la réservation d’un nom de domaine est payante, on peut le réserver pour une ou plusieurs années, mais il faudra faire le renouvellement à la fin de cette période. Comme vous passerez par un hébergeur c’est lui qui vous rappellera qu’il faut le faire, si vous avez mis le mode de renouvellement automatique vous n’aurez rien à faire, vous serez prélevé débité. Aucun risque dans ce cas.

Concernant les prix, il varie d’environ 1 euro à plusieurs centaines d’euros. Le nom de domaine le plus commun est le « .com » qui coûte autour des 10 €. C’est l’extension qu’il faut avoir en quelque sorte. Vous n’êtes pas obligé de l’utiliser pour votre site, vous pouvez réserver plusieurs extensions. Par exemple, vous pouvez réserver votresite.com, votresite.info et votresite.fr pour utiliser celle de votre choix site, mais je vous conseille de toujours réserver l’extension .com même si vous ne l’utilisez pas (cela évitera qu’un concurrent ne le fasse).

Vous pouvez consulter la page dédiée aux extensions des hébergeurs (OVH pour l’exemple), vous trouverez les tarifs et les informations. Vous pouvez comparer les prix entre hébergeurs, mais ils seront assez similaires. Dans l’idéal, il est plus judicieux de réserver votre nom de domaine chez le même hébergeur que l’hébergement de votre site internet (question de simplicité ;)).

Tarifs des noms de domaine
Tarifs des noms de domaine

Le préfixe du nom de domaine

Ensuite, on trouve le préfixe qui se trouve devant l’extension (qui est donc le suffixe), c’est le nom a proprement parlé, par exemple pour le site internet numelion.com, le préfixe est « numelion » et le suffixe est « .com » .

Vous allez devoir vérifier que le nom de domaine n’est pas réservé, il ne suffit pas de le rentrer dans un navigateur pour vérifier. En effet, il peut être réservé, mais ne pas être attaché à un hébergement. Pour vérifier, vous devez utiliser les outils fournis par les hébergeurs. Rendez-vous, chez un hébergeur, par exemple chez OVH c’est cette page (je n’ai pas d’action chez OVH 😉 ).

Trouver un nom de domaine
Trouver un nom de domaine

Il vous suffit d’entrer le préfixe que vous souhaitez attribuer à votre site internet pour découvrir les différentes extensions qui sont disponibles. Ainsi, vous allez pouvoir rechercher un nom de domaine qui n’est pas réservé.

Il y a une précaution qui peut être intéressante à effectuer. Si vous souhaitez créer une marque, vérifier que son nom n’est pas déjà réservé auprès de l’INPI (d’ailleurs si elle ne l’est pas, vous pouvez enregistrer votre nom de marque). En effet, cela pourra vous éviter des ennuis par la suite.

Avec la multiplication des créations de site internet, il est difficile désormais de trouver des noms de domaine en .com, surtout si vous souhaitez associer des mots-clés. Vous risquez de devoir faire plusieurs tentatives pour trouver un nom qui vous plaise et qui est libre. Dès que vous avez trouvé, vous devez réserver le nom de domaine en l’achetant (cet achat est une réservation à renouveler par période).

Il faudra respecter plusieurs règles pour réserver votre nom de domaine. Il ne peut pas commencer ou finir par un tiret  » – « , vous ne pouvez pas insérer de point ou d’espace.

Le sous-domaine

Cette partie n’a pas de lien avec la réservation du nom de domaine, elle vous servira une fois que cette dernière est faite. Mais, il peut être utile de la connaître, surtout pour le futur de votre site internet.

Vous trouverez souvent (pas toujours) un sous-domaine devant le préfixe d’un site internet, le plus courant est « www », mais il est possible d’en trouver d’autres que vous avez créés vous-même. Vous pouvez choisir le nom que vous souhaitez. Un exemple courant, pour un site internet multilingue, vous pouvez créer une structure comme « es.numelion.com », le « es » faisant comprendre qu’il s’agit d’un sous domaine en Espagnole.

Gestion des noms de domaine

C’est bon vous venez de trouver et réserver un nom de domaine. Mais, vous vous demandez peut-être qui gère les noms de domaine ? Dans le monde, ceux-ci sont gérés par l’IANA qui signifie « International assigned numbers authority ». Ceux-ci sont enregistrés dans une immense base de données qui est accessible au public, vous en avez peut-être entendu parler, il s’agit du WHOIS. Vous pourrez obtenir des informations sur ces derniers par son biais. Avec celui de l’IANA, les résultats vous dirigeront vers l’autorité à consulter pour obtenir les informations sur le domaine.

Whois IANA
Whois IANA

Concernant la France, il existe une autorité qui régit les noms de domaine, c’est l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération). Ainsi, tous les noms de domaine qui ont une extension en « .fr » sont gérés par cette dernière.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This