Dropshipping : définitions, avantages et inconvénients

Vous souhaitez vous lancer dans le Dropshipping ? Dans cet article, vous trouverez de nombreuses informations sur cette méthode de gestion dans le domaine du e-commerce.

Dans un premier temps, vous trouverez une définition du Dropshipping, pour bien cerner le contexte. D’ailleurs, on peut également l’écrire de la manière suivante « Drop shipping » ou encore « Drop-shipping ». Ensuite nous verrons les avantages et les inconvénients de cette méthode.

Comme pour tout mode de gestion, il y a en effet des avantages, mais aussi des inconvénients. On voit de nombreuses formations qui se sont développées autour du Dropshipping, promettant des revenus rapides et sans trop d’effort. Vous y croyez-vous ?

Créer un e-commerce avec du Dropshipping
Créer un e-commerce avec du Dropshipping

C’est pour cela que ce dossier a pour objectif de faire un tour complet sur le sujet. Il s’agit d’un mode de gestion comme un autre. Vous pouvez tirer votre épingle du jeu, mais il faut savoir où vous mettez les pieds.

Voici le sommaire de l’article et les différents thèmes qui y seront développés :

1. Définition
2. Avantages

3. Inconvénients

4. Conclusions

1. Définition du Dropshipping

Pour faire une définition du Dropshipping en une phrase, il s’agit d’une méthode de revente de produits sans stock. Vous êtes soulagé de la gestion du stock et de l’expédition des produits par votre fournisseur. C’est ce dernier qui s’occupe de cette partie, vous libérant du temps de gestion que vous pouvez utiliser pour vous focaliser sur la raison d’être de votre boutique : vendre. En français, Drop shipping signifie « livraison directe ».

Le principe : vous choisissez les produits que vous souhaitez exposer dans votre site e-commerce. Une fois sélectionné, vous devez choisir les fournisseurs qui ont ce produit et qui acceptent le Dropshipping (c’est le sourcing). C’est une étape primordiale. Vous devez trouver des fournisseurs fiables. L’idéal est de pouvoir rencontrer le fournisseur et rédiger un contrat avec lui. Mais avec les grossistes ce n’est pas toujours le cas.

Le fonctionnement d’un cycle de vente en Dropshipping. Vous devez choisir votre produit et votre fournisseur. Vous les insérez dans votre site e-commerce et rédigez les descriptions. Les clients viennent sur votre site internet par le biais du SEO (trafic naturel des moteurs de recherche), le SEA (publicité) ou le SMO (les réseaux sociaux). Ces derniers commandent et vous règlent un produit en Dropshipping dans votre boutique.

C’est à votre tour de jouer, vous passez la commande à votre fournisseur pour le produit en indiquant le client de destination. Votre client reçoit son produit directement depuis le fournisseur. Vous n’avez pas eu à gérer la partie logistique et vous gagnez la différence entre le prix de vente à votre client et le prix d’achat à votre fournisseur. Vu comme cela, la solution présente des avantages indéniables. Nous pouvons les détailler.

2. Les avantages du Dropshipping

Nous venons de voir la définition du Dropshipping. Avec cette dernière, on a pu constater qu’il s’agit d’une méthode offrant de nombreux avantages de gestion. Vous retrouverez ci-dessous les principaux avantages qui  vous motiveront fortement pour l’utiliser.

Les avantages du Dropshipping se portent principalement sur sa simplicité de gestion, la possibilité de se lancer rapidement et le faible investissement nécessaire. Nous allons voir ces différents points dans la partie ci-dessous.

2.1 Se lancer rapidement

Un des principaux avantages du Dropshipping est de se lancer rapidement dans son business. Vous n’avez pas à vous préoccuper de la gestion du stock. Dans un e-commerce classique, le démarrage sera plus lent. Une fois que vous aurez choisi vos produits, vous devrez les commander.

Si votre fournisseur est chinois, le délai de livraison pour obtenir votre stock sera déjà de plusieurs semaines. De plus, vous devrez trouver un local pour le stocker avec les coûts que cela ajoute.

Créer un catalogue en Dropshipping
Créer un catalogue en Dropshipping – Crédit Pixabay

De même, lorsque votre activité se lancera, dans un e-commece classique vous devrez gérer vos premières commandes (préparation du colis et envoi). Cela prend du temps (même beaucoup). Plus l’activité augmente, plus le temps dédié à la logistique est important. Au point que cela risque de freiner votre croissance.

Avec le Dropshipping, vous n’aurez pas cette problématique, vous vous focaliserez uniquement sur l’amélioration de la notoriété de votre boutique en ligne et l’augmentation de vos ventes. La mise en place et le développement de votre e-commerce en Dropshipping seront ainsi bien plus rapides.

Cela va donc vous libérer du temps et de l’argent que vous allez pouvoir investir pleinement dans votre boutique. Vous pourrez ajouter rapidement de nombreux produits. Ce n’est pas possible dans un e-commerce classique, car vous devrez investir des sommes importantes pour constituer un stock sur une large gamme de produits. Le Dropshipping peut vous permettre d’avoir des milliers d’articles en vente très rapidement et sans investissement comme nous allons le voir.

2.2 Pas d’investissement

Comme vous l’avez compris dans l’exemple précédent, vous n’avez pas d’investissement important à faire. Vous avez besoin d’une solution de e-commerce, d’un hébergement pour le site, un nom de domaine, de trouver des fournisseurs et vous allez pouvoir créer votre catalogue. L’investissement est donc extrêmement faible. Vous allez pouvoir travailler depuis chez vous pour débuter. C’est plus délicat avec un stock à gérer.

De même, le produit que vous avez choisi peut-être très cher à l’achat chez votre fournisseur et très volumineux. C’est un vrai frein dans un e-commerce classique. Imaginons par exemple que vous vendiez des billards de haute qualité. Non seulement cela prend énormément de place, vous devrez investir dans un espace de stockage, et l’investissement dans le stock sera également très élevé. Sans parler de la logistique pour l’envoyer à votre client. Avec le Dropshipping, vous n’avez rien à investir, c’est votre fournisseur qui stock le billard et qui l’enverra à votre client.



Le gros avantage est que vous allez commander à votre fournisseur uniquement lorsque vous aurez eu une commande de votre client. Autrement dit, vous avez l’argent de votre client et vous payez avec votre fournisseur. Vous n’avez rien à avancer. Si vous aviez un stock vous devriez calculer le coût de la rotation du stock, le besoin en fonds de roulement serait positif…

Votre investissement est donc très faible et vous pouvez le diriger presque entièrement sur le développement de votre e-commerce. Votre risque financier est également très faible.

2.3 Besoin en fonds de roulement

Revenons sur un point évoqué dans la partie précédente, il s’agit du besoin en fonds de roulement. Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, voici une petite présentation. C’est la différence entre les flux de trésorerie entrant (encaissement) et sortant (décaissement).

Soit votre flux est négatif soit il est positif. La meilleure situation est qu’il soit négatif. Prenons le cas de la grande distribution. Ceux-ci paient leurs fournisseurs à 2 mois quand leurs clients payent comptant. Ils ont donc une rentrée d’argent avant de payer leur fournisseur. C’est donc totalement à leur avantage.

Dans le Dropshipping, le scénario reste assez similaire, vous avez rentré les produits en catalogue. Votre client achète et vous paie la marchandise. Vous avez donc la rentrée d’argent. C’est à ce moment-là que vous réglez votre fournisseur. Vous avez donc été payé avant de régler votre fournisseur. Votre besoin en fonds de roulement sera donc négatif (ce qui est très bien). Vous gagnez de l’argent avant de payer le fournisseur, et ensuite vous conservez la marge. Elle n’est pas belle la vie ?

2.4 Pas de manutention ou logistique

C’est important de le répéter. Vous n’avez pas de logistique à gérer. Pas de stock, pas d’espace de stockage, pas de préparation de colis, pas de manutentionnaire à embaucher…

C’est le fournisseur qui s’occupe de tout cela. L’avantage est juste immense. Si vous avez déjà fait du e-commerce classique ou si vous connaissez des personnes qui en font, cette partie prend énormément de temps et demande un investissement financier.

Pas de gestion de la logistique
Pas de gestion de la logistique – Crédit Pixabay

Lorsque vous allouez des investissements sur cette partie ou du temps, vous avez l’impression de passer à côté de l’essentiel, développer la visibilité de votre boutique en ligne. Mais dans un commerce classique, c’est un mal nécessaire.

Avec le Dropshipping, vous supprimez purement et simplement le problème. Un énorme avantage avec ce point est que vous n’êtes plus dépendant de votre boutique. En effet, avec un e-commerce classique, si vous souhaitez partir en vacances, vous allez devoir mettre en place toute une logistique derrière pour que vos envois se fassent quand même (car les clients souhaitent être rapidement livrés).

Si vous ne pouvez pas, vous risquez de ne pas pouvoir prendre de vacances ce qui est une erreur, car c’est important de penser à soi. Avec le Dropshipping, vous avez juste à emporter votre ordinateur et à avoir une connexion internet (ou faire un partage de connexion avec votre téléphone portable) pour continuer à gérer votre boutique. Vous pouvez y consacrer un peu de temps chaque jour et faire ce qui vous plaît le reste du temps.

2.5 Combiner vos produits avec du dropshipping (élargir sa boutique)

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser le Dropshipping pour l’ensemble de votre e-commerce. En effet, vous pouvez avoir un e-commerce classique. Vous souhaitez peut-être compléter votre offre par des produits complémentaires. Cela peut attirer de nouveaux clients, augmenter votre trafic. Ces nouveaux clients peuvent également acheter des produits se trouvant dans le catalogue en « non Dropshipping ».

Le Dropshipping peut donc être un vecteur pour étendre votre offre et attirer de nouveaux prospects. Il est totalement possible d’avoir les deux modes de gestion sur son site e-commerce. D’ailleurs, de nombreux sites e-commerce fonctionnent de cette façon.

2.6 Tester des nouveaux produits sans risque

Une autre façon d’utiliser le Dropshipping est le test de produit. En effet, on peut imaginer que vous ayez un site e-commerce traditionnel. Vous vous occupez donc de l’ensemble de votre boutique. Mais, vous souhaitez proposer de nouveaux produits en étendant votre gamme ou vous diversifier avec des produits connexes. Logiquement, vous n’êtes pas sûr que cette nouvelle orientation de votre boutique va être rentable et que les ventes vont être meilleures.

Dès lors, vous pouvez mettre en place le Drop-shipping sur votre e-commerce. Si vous ne souhaitez pas investir pour vérifier que les produits qui vous intéressent seront rentables, vous pouvez les insérer avec cette méthode. Si le résultat est positif, vous allez pouvoir acheter un stock comme pour le reste de votre boutique. Cela vous aura permis de tester des nouveaux produits sans risque. En effet, si vous n’en vendez pas, vous n’aurez rien acheté en stock.

3. Les inconvénients du Drop-shipping

Après ce tour d’horizon des avantages du Dropshipping, vous vous dites peut-être que c’est la solution idéale, vous êtes peut-être en train de chercher des fournisseurs pour créer un catalogue de vente pour une boutique e-commerce… Mais attendez un peu, et continuez votre lecture de l’article.

En effet, nous avons vu les nombreux avantages de la méthode. Maintenant, faisons le tour d’horizon des inconvénients du Drop-Shipping. Vous verrez qu’ils peuvent être très pénalisants dans votre stratégie de développement. Cela vous permettra de les anticiper et de trouver des solutions.

3.1 Concurrence importante

Nous l’avons vu dans la première partie. Le Drop-Shipping est simple à mettre en œuvre, ne demande pas d’investissement et il y a très peu de risque. Forcément, vous n’êtes pas le premier à y penser. Surtout que la solution existe depuis plusieurs années. Il y a donc une concurrence très forte. De nombreux thèmes sont même totalement bouchés. Il est totalement inutile de tenter une percée dessus tellement il y a de la concurrence.

La concurrence dans le Drop Shipping
La concurrence dans le Drop Shipping – Crédit Pixabay

Pour commencer, vous devrez trouver une niche. Vous pouvez utiliser un outil comme Yooda Insight pour cela. Sinon vous allez devoir affronter une très forte concurrence avec des boutiques en ligne déjà établies depuis longtemps et qui possèderont sur vous l’avantage d’avoir un trafic naturel de visiteur par le biais du SEO et une bonne communauté sur les réseaux sociaux.

De plus, grâce à leur ancienneté et le volume de vente, ils peuvent négocier leurs tarifs avec les fournisseurs et donc vendre moins cher que vous. Également, il s’agit souvent de personne ayant des compétences en rédaction web ou marketing. Donc ils peuvent se positionner sur les requêtes qui les intéressent.

La concurrence est forte ? Ok, on fait de la publicité alors ?

Vous devrez donc investir dans de la publicité pour générer du trafic, mais même là vous serez en concurrence avec eux, et il risque de pouvoir mettre plus cher que vous pour les annonces. Il est donc nécessaire de calculer au plus juste pour que votre investissement en publicités ne ruine pas votre marge sur la vente du produit.

Une autre solution, vous pouvez essayer de vendre par le biais des nombreuses places de marché qui existent, mais vous retrouverez ces mêmes concurrents sur ces dernières. Pire, vous allez peut-être devoir affronter votre propre fournisseur sur ces dernières. Donc, aucune chance de le battre en terme de prix.

Vous allez donc devoir être imaginatif et certainement trouver une niche pour vous développer, car en les affrontant directement vous risquez de ne jamais percer. Une bonne idée serait de faire une étude de marché avant de se lancer.

Trouver des fournisseurs fiables (qualité, respect délai de livraison)

Une autre problématique lorsqu’on utilise le Dropshipping, c’est de trouver un fournisseur fiable. C’est un des points fondamentaux. En effet, lorsque vous vendez un produit, c’est ce dernier qui va gérer la logistique, mais également le produit en lui-même. Autrement dit, ce que va recevoir votre client dépend de ce dernier.

Votre fiche produit qui indique par exemple un délai de livraison doit être respectée. C’est donc fondamental. Il suffit que vous proposiez un produit, par exemple une table. Vous avez inséré des photos de votre fournisseur. Entre temps, et sans vous prévenir, celui-ci change la forme et légèrement les couleurs, lorsque votre client va recevoir cette dernière, il y aura une différence. Vous risquez donc un mécontentement.

De même pour les délais de livraison, si vous n’êtes pas la priorité de votre fournisseur ou si votre fournisseur ferme pendant quelque temps sans prévenir, vous risquez d’avoir des délais de livraison qui ne correspondent pas à ceux annoncés. Le résultat sera une réclamation de votre client (sur votre boutique) ou de la mauvaise publicité.

Stock chez le fournisseur pas actualisé ou arrêt du produit

Un autre problème avec les fournisseurs, c’est qu’ils ont le droit de vie ou de mort sur vos produits. J’exagère à peine. En effet, vous pouvez avoir un produit qui cartonne, sur lequel vous avez beaucoup investi en temps ou argent.

Par exemple, en publicité ou marketing (création de bannière, landing page, contenu écrit par des auteurs externes…) et votre fournisseur le stop. Ce dernier arrête purement et simplement la commercialisation de ce produit phare. Peut-être est-ce même « LE » produit de votre boutique qui fait venir les clients. Vous avez compris, vous n’avez pas la maîtrise des évènements. Vous l’apprenez parfois du jour au lendemain sans pouvoir réagir. S’il avait prévenu deux ou trois mois avant vous auriez pu anticiper en conséquence.

Un autre inconvénient concerne la gestion du stock. En effet, vous n’êtes pas le propriétaire du stock et vous n’avez pas la main dessus. Vous ne pouvez pas aller dans l’entrepôt pour comptabiliser le stock. Il faut donc utiliser pour cela des plugins qui synchronisent les données entre le stock de votre fournisseur et votre site internet. Ainsi, vous avez sur votre boutique en ligne, comme sur n’importe quel e-commerce un stock d’indiquer et à ne pas dépenser. Mais si celui-ci est erroné chez votre fournisseur vous n’êtes pas informé.

Vous pouvez très bien vendre des produits alors que ceux-ci ne sont plus en stock chez votre fournisseur. Peut-être n’a-t-il pas mis à jour son stock ou tout simplement votre plugin de connexion à son stock à un bug (ce qui peut vraiment arriver) ou ce dernier la modifié sans prévenir. Le souci, c’est que c’est vous qui allez devoir l’expliquer au client…

Les marges faibles

Nous l’avons vu précédemment, la concurrence est très forte dans le Dropshipping. Vous allez donc investir dans la publicité pour acquérir des visiteurs. Surtout lorsque vous débutez, car vous n’avez pas de trafic naturel par les moteurs de recherche. En effet, il faut près de 6 six mois et une cinquantaine d’annonces bien rédigées pour que votre site soit référencé.

Vos concurrents auront un avantage sur vous, c’est l’ancienneté et la notoriété. Il sera donc difficile de les rattraper. Il faudra beaucoup de travail, c’est pourquoi il est avantageux de trouver une niche où la concurrence sera plus faible. Dans tous les cas, vous devrez investir (à défaut de stock) en publicité pour obtenir des visiteurs. Il faudra alors être très vigilant sur le taux conversion. Car cet investissement va rogner votre marge.

Ensuite, votre marge va être impactée par le modèle « achat – revente ». En effet, votre client vous achète le produit et vous paie. Mais vous allez devoir régler le fournisseur pour qu’il envoie le produit. Vous payez donc le produit, les frais de traitement ainsi que les frais de port. Les frais de traitement correspondent à la logistique pour envoyer le produit (préparation, emballage…). Tout va donc dépendre de la marge que vous avez négociée avec le fournisseur et le prix de vente. Plus le prix est élevé et la marge important mieux c’est.

Calculer la marge

Prenons un exemple de marge qui peut poser problème. Vous vendez un produit sur votre boutique pour 40 €. De votre côté, vous achetez ce produit 20 € à votre fournisseur. Ainsi, vous vous dîtes que vous avez 20 € de marge par produit soit 50 %.

En réalité, au 20 €, vous devez ajouter les frais de traitement du fournisseur, par exemple 3 €. Vous devez ajouter les frais de port, encore 3 €. Si vous vendez sur des places de marché, vous aurez la commission. Pour l’exemple, on dira 10 % donc encore 4 €. Enfin, les frais de publicité pour obtenir votre vente. On remet encore 4 €.

Nous avons donc 20 € pour le produit, 3 € de frais de traitement, 3 € de frais de port, 4 € de commission et 4 € de pub. Cela fait donc un coût de 34 € sur une vente à 40 €. Votre marge est de 6 € soit 15 %. Avec cela, vous devrez prendre votre salaire, payer les charges de l’entreprise… Il faudra vendre beaucoup de produits. Il s’agit ici d’un exemple, c’est pour cela qu’une grosse marge et des produits vendus cher sont intéressants, mais vous retrouverez la concurrence.

Donc si vous faites 40 000 € de chiffres d’affaires, vous aurez 6 000 € de marge. Avec cela vous devrez faire tourner la boutique, payer les charges et votre salaire. Vous trouverez de nombreuses formations qui indiqueront que grâce à elles vous gagnerez 50 000 €, 100 000 €… avec le Dropshipping. Mais il s’agit dans 99% de chiffre d’affaires. C’est volontairement impressionnant pour vendre. La vraie question est : quelle est la marge ou encore mieux le bénéfice réel à la fin ? Les résultats seront bien différents…

Les colis

Un autre problème du Dropshipping et de la gestion par un fournisseur de vos colis expédiés est le manque de personnalisation. En effet, si vous avez des clients fidèles ou si vous êtes dans une période où vous souhaitez personnaliser votre colis (par exemple avec un petit sachet de bonbons), vous ne pourrez pas.

Gestion des colis
Gestion des colis – Crédit Pixabay

Vous n’allez pas demander à votre fournisseur d’insérer des éléments dans vos colis. En effet, ce dernier à de nombreux clients, il ne peut pas se permettre de faire cela. Sur le plan logistique, c’est impossible. Se rappeler que pour tel client il doit mettre tel élément, il refusera. Surtout si vous êtes un client lambda pour votre fournisseur. Vous ne pourrez donc pas créer une interaction avec votre client par le biais du colis. Par contre, vous pouvez toujours offrir des bons de réduction sur le site, mais là c’est votre marge qui sera touchée.

Vous pouvez également vous retrouver dans un cas courant. Imaginons que vous ayez plusieurs centaines de produits sur votre boutique en Dropshipping (même avec quelques dizaines cela peut arriver). Un client commande plusieurs produits. Le souci est que vous n’aurez peut-être pas un seul et même fournisseur pour tous vos produits. Donc, il y a de grandes chances que votre client commande des produits de plusieurs fournisseurs.

Votre client va donc recevoir plusieurs colis à des dates différentes et dans des emballages différents. C’est donc difficile de créer une identité pour votre boutique et le client peut ressentir une sorte d’amateurisme (ou au moins une interrogation). Vous risquez d’avoir un client qui ne revienne jamais.

Prévoir un taux de retour de 10 %

Dans les inconvénients du Dropshipping, nous avons déjà évoqué le fait que c’est vers vous que le client va se retourner. Les motifs peuvent être nombreux et vous n’en avez bien souvent pas la maîtrise.

Il peut s’agir d’un produit mal emballé, du mauvais produit livré, d’une couleur différente de celle commandée… Il existe de nombreux cas possibles. C’est donc vous qui allez devoir gérer l’erreur de votre fournisseur. On considère d’ailleurs que le taux est de 10 % (source Benoit Gaillat).

Vous devez donc réfléchir à la manière dont vous allez gérer cette situation pour éviter que votre client ne laisse des commentaires négatifs sur vous. Il faut gérer le côté matériel (le client veut son produit) et le côté humain (la satisfaction client).

Une solution est d’avoir une marge suffisamment conséquente pour recommander directement auprès du fournisseur le produit pour l’envoyer chez le client. Vous pouvez le faire transiter chez vous pour vous assurer qu’il s’agit cette fois du bon produit. Car le client ne vous pardonnera sûrement pas deux erreurs de suite. Vous pouvez ensuite vous arranger (si possible) avec le fournisseur pour le premier produit. Vous pouvez aussi créer un espace déstockage sur votre site internet pour revendre directement ce produit.

C’est à vous de trouver la solution à chaque problème. Par exemple,  le produit a changé par rapport à la photo sur votre site. Votre fournisseur ne vous a pas prévenu, vous pouvez toujours proposer un dédommagement d’une partie du montant (attention à votre marge). Vous allez devoir réfléchir aux différents problèmes que vous allez pouvoir rencontrer.

Conclusion pour les avantages et inconvénients

Nous venons de faire le tour des principaux avantages et inconvénients que l’on peut trouver avec la méthode du Dropshipping. J’espère que les informations contenues dans cet article ont pu vous éclairer. La méthode a clairement des avantages, mais il était important de souligner les inconvénients que vous pouvez rencontrer pour que vous ne soyez pas surpris. Vous pourrez ainsi anticiper et développer au mieux votre petite entreprise.

Si on doit résumer, on peut dire que le Dropshipping est très intéressant pour ceux qui souhaitent se lancer sur internet et qui n’ont malheureusement pas d’énorme moyen pour investir dans une structure complète de e-commerce (et notamment les stocks).

Vous souhaitez certainement une boutique en ligne pérenne dans le temps et qui ne subit pas les aléas des fournisseurs. Il est donc possible de commencer avec le Dropshipping, avec le temps vous pourrez affiner le choix de vos fournisseurs et utiliser uniquement des fournisseurs de confiance.

Pour pérenniser complètement votre commerce en ligne, vous pourrez migrer au fur et à mesure de vos ventes vers un e-commerce plus classique en achetant du stock par exemple. Si la gestion logistique est toujours un problème, vous pourrez vous tourner vers des solutions similaires à Amazon FBA.

Vous pourrez toujours utiliser le Dropshipping de manière hybride avec un e-commerce classique. A vous de déterminer les produits les plus simples à gérer en Drop-shipping ou avec du stock. Vos produits phares par exemple. Déterminer un taux de gestion, 30 % de vos produits en Dropshipping 70 % en stock,  ou l’inverse. C’est vous qui êtes le seul maître à bord. C’est votre boutique.

Vous pourrez aussi tester le lancement de nouveaux produits sans risque avant de les intégrer dans un catalogue avec du stock. Tout est possible. C’est de la stratégie de développement. En tout cas, vous partez pour une belle aventure. A vous d’utiliser les avantages et les inconvénients du Dropshipping à bon escient.

Partager

Articles en relation

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Votre article est très intéressant. Je suis actuellement en train de rédiger mon mémoire sur le drop-shipping et j’aimerai que vous me communiquiez le nom de l’auteur et la date de publication de cet article. Comme cela, je pourrais le référencer dans mon travail.

    Je vous en remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIVEZ-VOUS

Fondateur
Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.
JE M'INSCRIS
Vos données seront en sécurité. Je suis le seul à y avoir accès.
close-link
Click Me