Calculer le seuil de rentabilité

Vous souhaitez vous assurer que votre projet est rentable à court terme ? Long Terme ? Vous pouvez calculer le seuil de rentabilité, il s’agit d’un outil qui répondra à cette question.

Le seuil de rentabilité permet d’étudier le montant où vous obtiendrez un résultat nul. Vous n’aurez ni perte, ni bénéfice. Dès que vous le dépassez, vous êtes en bénéfice. Si vous êtes en dessous, vous êtes en perte. C’est ce qu’on appelle également le point mort. Il peut se calculer sur la base du chiffre d’affaires et du nombre de produits vendus (le volume).

Calculer le seuil de rentabilité
Calculer le seuil de rentabilité

Il fait partie des outils à utiliser pour créer une entreprise ou piloter son activité. Une fois calculée vous pourrez déterminer d’autres paramètres de votre activité. Il s’agit notamment des tarifs que vous pourrez ajuster pour atteindre (et dépasser) le point mort.

Attention de respecter le prix psychologique pour que vos clients ne soient pas découragés d’acheter à cause de prix trop élevés. Si vous vendez des services, vous pouvez également utiliser la calculatrice pour déterminer votre taux horaire optimal.

Dans cet article nous allons découvrir sa définition, mais aussi pourquoi vous devez calculer le seuil de rentabilité et enfin comment le faire.

Définition du seuil de rentabilité

Pour définir le seuil de rentabilité, on peut dire qu’il s’agit d’un outil qui permettre aux entrepreneurs d’être certain que leur structuration est compatible avec leurs objectifs financiers.

En le calculant, vous découvrirez le chiffre d’affaires (ou le nombre de produits à vendre) à réaliser pour atteindre l’équilibre financier. Ni perte, ni bénéfice. On dit qu’on obtient dans ce cas un résultat nul. Il s’agit d’un indicateur clé pour créer votre projet d’entreprise. Dans la prochaine partie, vous trouverez les raisons pour lesquelles vous devez calculer le seuil de rentabilité.

Pourquoi calculer le seuil de rentabilité ?

Peut-être vous demandez vous pourquoi calculer le seuil de rentabilité ? Il va vous permettre de savoir très rapidement si les prévisions de chiffre d’affaires sont compatibles avec vos objectifs. Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir revoir votre projet ou vos prévisions.

Non seulement vous devez le calculer pour vous-même, mais vous devrez également le calculer pour le communiquer aux organismes qui vous financeront. En effet, ce dernier devra être intégré à votre business plan. Cela permettra à l’organisme de s’assurer de la pérennité de votre projet. Même si vous ne faites pas appel à des organismes de financement, vous devez le réaliser, car il vous permettra de piloter votre entreprise.

Comment calculer le seuil de rentabilité ?

Vous souhaitez certainement savoir comment calculer le seuil de rentabilité de votre entreprise ? Pour cela il faut procéder en plusieurs étapes. Voici la liste de ces dernières :

Le chiffre d’affaires et vos charges

On peut regrouper les deux premières étapes en une seule. Il s’agit d’une identification de données afin de procéder au calcul par la suite.

En effet, pour calculer le seuil de rentabilité, nous aurons besoins de deux éléments clés. Il s’agit du chiffre d’affaires prévisionnel (celui-ci doit être hors taxe). Si vous êtes déjà en activité, vous pouvez utiliser celui que vous faites actuellement. Le seuil de rentabilité étant un indicateur, il peut évoluer dans le temps, donc vous pouvez le calculer même si vous avez déjà une activité établie. Si vous débutez votre projet, vous avez dû calculer le chiffre d’affaires prévisionnel dans votre business plan. Il vous suffira donc de le réutiliser.

Calculer le chiffre d'affaires et les charges
Calculer le chiffre d’affaires et les charges – Crédit Pixabay

Pour trouver vos charges fixes, vous devez réunir l’ensemble des dépenses nécessaire à votre activité. Elle regroupe les charges dîtes fixe et les charges dîtes variables. Les charges variables sont celles qui sont par exemple liées à votre volume de vente.

Par exemple, si vous vendez des bijoux que vous concevez à la main sur des places de marché. Plus vous aurez de ventes, plus vous passerez de temps (votre taux horaire) et plus vous aurez besoin d’éléments (matières premières) pour les concevoir. Il s’agit de charges variables, car elles sont liées à l’évolution de votre activité.

D’autres charges seront fixes, il y en a de nombreuses que vous avez du lister dans votre étude de marché (si vous démarrez une activité). On pense par exemple à la création de votre site internet, vos abonnements, votre loyer, votre assurance…. Il s’agit donc des différentes charges récursives. Peu importe que vous vendiez ou non.

Calculer la marge sur coût variable

Maintenant que nous avons les charges et le chiffre d’affaires, nous allons pouvoir calculer la marge sur le coût variable. Vous allez tout de suite comprendre avec la formule pourquoi nous avions besoin de ces deux éléments. Voici la formule que vous allez devoir utiliser :

Coût variable = Chiffre d’affaires HT – Coûts variables

Ensuite, nous devons calculer le taux de marge sur le coût variable. La formule est la suivante :

Marge sur coût variable / Chiffres d’affaires HT

Un exemple valant mieux que de long discours, voyons un exemple concret. Vous vendez un bijou 100 €. Ce prix de vente comprend des charges variables (votre taux horaire + les matières utilisées) pour environ 60 €. Les coûts fixes seront évalués à environ 10 000 €. Vous estimez un chiffre d’affaires annuel de 50 000 €.

Concrètement, cela donnera une marge sur le coût variable de 40 €. En effet, 100 € – 60 € = 40 €. Pour le taux de marge sur coût variable il sera de 40 €/ 100 € = 0,4.

Calculer le seuil de rentabilité

Comme vous l’avez certainement compris, le seuil de rentabilité va se calculer sur la base du chiffre d’affaires. Pour le calculer, il faut utiliser la formule suivante :

(Coûts fixes / taux de marge sur coûts variables) = 10 000 / 0,4 = 25 000 €

Dès que nous atteindrons les 25 000 € de chiffre d’affaires, nous serons au seuil de rentabilité. Une fois dépassée, notre petite entreprise générera ses premiers bénéfices.

Une autre méthode pour calculer le seuil de rentabilité, il s’agit du nombre de produits vendus. Combien de produits doit-on vendre pour atteindre le point mort ? Pour cela, on va utiliser la formule suivante :

(Coûts fixes / Marge sur coûts variables) = 10 000 / 40 = 250

Nous savons désormais que pour obtenir du bénéfice, nous devons dépasser 25 000 € de bénéfice ou vendre plus que 250 bijoux.

Indice de sécurité

A partir des calculs précédents, on peut désormais déterminer un indice de sécurité. Cela signifie que l’on souhaite calculer le pourcentage que l’on peut perdre sur notre chiffre d’affaires avant de se retrouver en perte.

Pour parler en chiffre, mon chiffre d’affaires est de 50 000 € annuellement. De combien ce dernier doit baisser en %  pour que celui-ci soit en perte. Cela permet de savoir si on a une bonne marge en cas de coût dur notamment. On utilise la formule :

(Chiffre d’affaires HT – Chiffre d’affaires du seuil de rentabilité) / Chiffre d’affaires HT =  (50 000 - 25 000) / 50 000 = 0,5 donc 50 % (car 1 = 100 %)

Cela signifie que si notre chiffre d’affaires subit une baisse supérieure à 50 %,  notre petite entreprise de bijoux se retrouvera en perte.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fondateur

INSCRIVEZ-VOUS

Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.

Merci. Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription. A très vite, Fabien

Pin It on Pinterest

Share This