vendredi , 26 mai 2017

Statistiques sur Excel

Cet article présente les principales et plus courantes fonctions statistiques sur Excel, mais aussi la formule à utiliser pour les appliquer dans un tableur. L’exercice est réalisé sur un fichier Excel contenant les données de la fiscalité de chaque département de France métropolitaine en 2007 et récupéré sur le site de l’INSEE. Vous trouverez en bas de page l’illustration du fichier utilisé.

Le tableau ci-dessous résume les principales fonctions statistiques sur Excel. Sous celui-ci vous trouverez une explication des différentes fonctions :

Statistiques sur Excel

MOYENNE : Cette fonction permet de représenter des grandeurs inégales par une grandeur unique. La moyenne est une valeur nouvelle qui n’a (en général) pas d’existence réelle, mais celle-ci est représentative des autres valeurs si celles-ci sont homogènes (pas de valeur aberrante), sinon la médiane est plus appropriée.

ECART -TYPE : définition Wikipédia : » L’écart type sert à mesurer la dispersion d’un ensemble de données. Plus il est faible, plus les valeurs sont regroupées autour de la moyenne. Par exemple pour la répartition des notes d’une classe, plus l’écart type est faible, plus la classe est homogène. À l’inverse, s’il est plus important, les notes sont moins resserrées. Dans le cas d’une notation de 0 à 20, l’écart type minimal est 0 (notes toutes identiques), et peut valoir jusqu’à 10 si la moitié de la classe a 0/20 et l’autre moitié 20/20″. Il s’agit d’un indicateur de dispersion très utilisé. Il est entre autres la racine carrée de la variance que nous allons voir juste après.

VARIANCE : La variance est le carré de l’écart-type. Comme le calcul de la variance se fait à partir des carrés des écarts, les unités de mesure ne sont pas les mêmes que celles des observations originales. Par exemple, les longueurs mesurées en mètres (m) ont une variance mesurée en mètres carrés (m2). La racine carrée de la variance nous donne les unités utilisées dans l’échelle originale. Pour faire simple, il s’agit de la moyenne des carrés des écarts à la moyenne.

MAXIMUM : Comme son nom l’indique, la fonction permet de connaître la valeur la plus élevée de la plage de données sélectionnée.

MINIMUM : Comme son nom l’indique, la fonction permet de connaître la valeur la moins élevée de la plage de données sélectionnée.

EFFECTIF : Permets de connaître le nombre de valeurs sélectionnées dans la plage de données sélectionnée.

MEDIANE : Elle représente la limite entre les 48 départements (sur 96) qui ont moins de 524 euros de taxes par habitant et les 48 (sur 96) autres départements qui ont plus de 524 euros de taxes par habitant.

QUARTILE 1 – 2 – 3 : Les quartiles représentent les limites entre les groupes de départements (96/4), nous avons 96 départements que nous divisons par 4. Chaque limite représente un quartile. Il y en a 5 qui sont : Quartile 0 pour la valeur minimale, Quartile 1 qui dans notre exemple vaut 484 et qui signifie que 24 départements ont un produit des taxes inférieur à 484 euros, Quartile 2 qui correspond à la médiane, puisque 48 départements sont supérieurs et 48 sont inférieurs, le Quartile 3 qui signifie que 74 départements (3/4 de 96) ont un produit des taxes par habitant inférieur à 634 euros, Quartile 4 qui correspond à la valeur maximale.

La capture ci-dessous vous permet de visualiser les données utilisées. A gauche du tableau se trouve les départements et les données leurs correspondants. La plage de données commence à B5 et va jusqu’à B100.
Calculs statistiques Excel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *