Comment devenir infopreneur ?

Vous demandez peut-être c’est quoi un infopreneur ? C’est un terme qui est peu connu de la plupart des internautes. Pourtant, je pense que c’est un terme qui devrait au fur et à mesure du temps être de plus en plus connu au vu de la digitalisation de la société.

C’est clairement quelque chose qui est dans l’air du temps et qui sera dans l’avenir davantage présent. L’objectif d’un infopreneur, c’est de vendre du contenu pour gagner de l’argent. Pour cela il peut utiliser différentes solutions, dont des produits dématérialisés. Très souvent, les infopreneurs ont mauvaise presse à cause de gens peu scrupuleux qui sont associés à des vendeurs de rêves.

Bien entendu, comme dans tout domaine, il y a des gens peu scrupuleux, pourtant nombre d’infopreneurs proposent du contenu de qualité qui aide les autres. Il serait donc injuste de réduire les infopreneurs à ceux qui ternissent cette image (comme pour tout métier). Le terme infopreneur vient de Harold F. Weitzen en 1984.

Devenir infopreneur
Devenir infopreneur

Sommaire de l’article :

1. Définition d’un infopreneur
2. Avantage d’être infopreneur
3. Inconvénient
4. Comment devenir infopreneur ?
4.1. Choisir le sujet
4.2. La taille de l’audience n’est pas si importante que cela
5. Utiliser un canal de communication
5.1. Créer un blog
5.1.1. Site de niche
5.2. YouTube
6. Créer de la valeur ajoutée
7. Créer ou vendre un produit numérique
7.1. EBook
7.2. Formation en ligne
8. Vendre le produit numérique
8.1. Fixer un prix
8.2. Page de vente
9. Solution de vente
9.1. WooCommerce
9.2. Plateforme hébergement
10. Créer une entreprise
10.1. Micro entreprise au début

1. Définition d’un infopreneur

Mais voyons plus en détail la définition d’un infopreneur. Voici la définition que j’en donnerai, car je peux me considérer comme un infopreneur :

« C’est un entrepreneur qui va vendre ses connaissances de manière structurée à travers différents supports pour générer des revenus sur Internet »

L’objectif d’un infopreneur, c’est donc de vendre de l’information sur Internet. C’est pour cela qu’il faut qu’il soit un expert (ou un niveau compétent selon la pyramide de l’expertise) dans sa thématique afin de proposer du contenu de qualité qu’il pourra ainsi vendre aux personnes qui souhaitent acquérir des nouvelles compétences dans un domaine. Pour cela, il va créer des produits d’information qu’il va vendre à travers différentes solutions que nous verrons par la suite.

2. Avantage d’être infopreneur

Il y a de nombreux avantages à être infopreneur. Le premier, c’est donc d’être un entrepreneur et de pouvoir gérer son temps. Et personnellement, c’est la raison que je préfère, l’avantage qui est le plus important à mes yeux pour devenir infopreneur. Le second, c’est le fait de créer mon produit, c’est ce que je trouve super gratifiant.

Ensuite, une motivation, c’est de pouvoir vivre de sa passion et d’aider les autres. En effet, les infopreneurs vont créer du contenu qui est généralement situé sur un domaine qui les passionne. C’est donc vivre de sa passion et c’est quelque chose de rare et de très précieux. Ainsi, on va pouvoir faire ce qu’on aime et gagner sa vie avec cela. On va aider d’autres personnes à solutionner un problème, les aider à avancer et ça, c’est aussi gratifiant.

Un autre avantage, c’est qu’en créant des produits d’information, on va pouvoir vendre en automatique, même lorsqu’on dort, car il s’agit de produits numériques qui peuvent être vendus à l’infini.

Enfin, c’est très intéressant, car il y a peu de coûts pour démarrer son activité par rapport à une entreprise qu’on pourrait dire « classique ».

3. Inconvénient

Mais tout n’est pas parfait dans la vie d’un infopreneur, il y a bien quelques inconvénients quand même. Le premier, c’est qu’il va falloir créer et gérer une entreprise. En effet, un infopreneur est un entrepreneur de l’information.

Autrement dit, il doit donc avoir une structure derrière pour gérer les revenus qu’il va obtenir. Tout le monde n’a pas envie d’être entrepreneur, même si une grande majorité des gens aimerait avoir leur propre affaire.

La seconde chose qu’il va falloir gérer, c’est la relation client. Si vous utilisez par exemple l’affiliation pour avoir des revenus, ça signifie que vous allez générer des revenus en mettant en avant le produit d’autres personnes. Ce sont les autres personnes qui vont vendre le produit et vous donneront une commission parce que vous avez envoyé du trafic qui a acheté chez eux.

Mais en étant infopreneur, c’est vous qui allez vendre en direct des produits, comme pour un site e-commerce donc vous allez devoir gérer la relation avec les clients.

Un autre point qui peut être un désavantage, c’est que les infopreneurs doivent être vigilants sur leur e-réputation (son personal branding). Très souvent, on va donc montrer son visage et dévoiler un certain nombre d’informations sur sa vie personnelle.

Dès lors, il faut être vigilant et réussir à séparer sa vie personnelle et professionnelle. Bien entendu, il faut faire attention aux informations qui vont paraître sur soi. Vous aurez toujours des gens qui vont détester votre travail et qui vont le critiquer. Il faut bien être conscient de cela.

4. Comment devenir infopreneur ?

Mais vous vous demandez certainement comment devenir infopreneur ? La première chose à faire pour devenir infopreneur, c’est de créer du contenu de qualité. En effet, l’objectif, ça va être d’apporter de la valeur ajoutée à vos visiteurs. Pourquoi ? Tout simplement pour que ces derniers aient envie de vous suivre par la suite.

Généralement, infopreneur, ça va donc être le fait de collecter des informations en vue d’en partager une partie gratuitement et d’en vendre une autre partie (disons 80 % gratuit – 20 % payant, la fameuse loi de Pareto). L’objectif, c’est donc de trouver des solutions à un problème, pour cela il va falloir choisir un sujet.

4.1. Choisir le sujet

La chose déterminante lorsqu’on souhaite devenir infopreneur, c’est qu’il faut avoir un sujet qui va être ciblé. C’est la meilleure façon pour réussir. En effet, en procédant de la sorte, vous allez pouvoir attirer un trafic qui va être ciblé également.

Je vous donne un exemple, vous allez créer un produit sur les acouphènes, tout le contenu que vous allez créer sur votre site (ou un autre canal de communication) va tourner autour des acouphènes. Pourquoi ? Tout simplement pour attirer des visiteurs qui seront intéressés par le sujet des acouphènes.

Dès lors, votre site parlera uniquement des acouphènes, ces derniers seront plus enclins à y revenir ou à vous transmettre leurs informations comme un e-mail. En effet, ils vous verront comme un spécialiste du domaine et verront que vous allez pouvoir leur apporter quelque chose, résoudre leurs problèmes.

Mais pour choisir son sujet, il y a plusieurs écoles. La première c’est que le sujet n’a pas vraiment d’importance tant qu’il va résoudre un problème et pouvoir générer des revenus.

Et il y a «  l’école des passionnés ». Le choix du sujet doit se faire en fonction de ses passions. On va partir de sa passion pour aider ceux qui souhaitent également améliorer leurs compétences dans cette passion. Bien entendu, il faut que cette passion soit monétisable donc « bankable ».

Personnellement, je préfère l’approche de la deuxième solution, autrement dit avec la passion. Pourquoi ? Tout simplement pour me permettre de tenir dans la durée. En effet, on ne doit pas se lasser du sujet qu’on aborde.

C’est important pour moi de travailler avec la passion. Tout le monde ne partage ce point de vue et chacun est bien entendu libre de traiter les sujets qui lui plaisent. Mais pour tenir, je ne vois pas d’autres solutions que de traiter d’un sujet qui nous plaît pour trouver l’inspiration. Il faut noter que ce sujet doit être précis et ciblé pour avoir un trafic lui-même précis.

4.2. La taille de l’audience n’est pas si importante que cela

Il n’y a pas besoin d’avoir un gros trafic pour pouvoir générer des revenus. Vous pouvez avoir 10 000 visiteurs par jour, si aucun d’entre eux ne s’intéresse aux produits que vous vendez, il n’y a aucun intérêt.

Par contre, vous pouvez avoir 50 visiteurs par jour, mais si cinq d’entre eux sont totalement intéressés par votre produit et qu’ils l’achètent vous aurez donc une bien meilleure rentabilité avec seulement 50 visiteurs qu’avec 10 000 visiteurs.

5. Utiliser un canal de communication

Pour devenir infopreneur, vous allez pouvoir utiliser différents canaux de communication. En effet, très souvent lorsqu’on parle du web, on va utiliser des canaux de communication pour rentrer en contact avec des visiteurs potentiels.

Tout cela dépend bien entendu du contenu que l’on souhaite créer, il peut s’agir de texte, il peut s’agir de vidéos, il peut s’agir d’audio (un podcast par exemple) ou d’images. En fonction, on va utiliser différents canaux de communication. Ci-dessous, je vous présente ceux que je préfère utiliser, mais il en existe d’autres.

5.1. Créer un blog

C’est certainement le canal de communication le plus simple à mettre en place, c’est le blog. En effet, la création d’un blog est devenue facile et sa gestion est également simplifiée. Plus besoin de programmeur pour pouvoir utiliser un blog. Vous pouvez d’ailleurs télécharger mon e-book gratuit qui vous présente comment fonctionne un blog et comment l’utiliser.

Avec un blog, vous allez pouvoir générer du contenu autour d’une thématique. Il faudra créer un produit et ensuite générer le contenu autour de ce produit afin d’optimiser sa vente. Pour en revenir aux acouphènes. Il faut commencer par créer son produit autour des acouphènes et ensuite créer tout le contenu sur son blog pour attirer les visiteurs à travers les résultats des moteurs de recherche (donc le référencement naturel SEO).

5.1.1. Site de niche

Pour cela, c’est important de créer ce qu’on appelle un site de niche, autrement dit un site qui est ciblé sur une audience très précise. On va donc créer un contenu qui va être très précis et qui va répondre à toutes les requêtes autour du sujet prédéterminé.

On utilise des outils comme Ubersuggest, des outils générateurs de mots-clés qui à partir d’une expression vont générer un certain nombre d’autres expressions. À partir de là, pour chacune de ces expressions on va pouvoir créer un article (je simplifie). Ainsi, lorsqu’un internaute lancera une recherche à partir de cette expression, l’objectif sera de se positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

5.2. YouTube

Un autre canal de communication qui particulièrement intéressant, c’est la vidéo à travers la plate-forme  YouTube. En effet, c’est la principale plateforme de vidéo au monde, elle permet de toucher un large éventail au niveau du public.

Encore une fois, l’idéal est de faire une chaîne YouTube qui est spécialisée sur une thématique. Imaginons par exemple que vous soyez spécialisés dans la vente, vous pouvez très bien créer une chaîne YouTube qui va parler uniquement de la conversion dans la vente. On peut dire qu’il s’agit ici d’une chaîne YouTube qui sera ciblée sur les personnes qui s’intéressent à ce point précis.

En réalité, utiliser une chaîne YouTube revient à la même chose qu’utiliser un blog. La différence c’est que le contenu sera au format vidéo à la place d’êtres au format texte. La différence se situera également au niveau de l’audience.

À ce sujet, il y a des études qui montrent que la vidéo représentera en 2022 près de 80% du contenu qui sera visionné sur Internet. C’est donc un excellent vecteur pour créer son business et devenir infopreneur.

6. Créer de la valeur ajoutée

Avec tout le contenu que vous allez générer, votre objectif principal sera de créer de la valeur ajoutée. C’est l’objectif d’un infopreneur, c’est de montrer ses connaissances à travers son contenu. Je vous invite d’ailleurs consulter mon article sur l’expertise, vous y découvrirez notamment la pyramide des cinq niveaux d’expertise.

Pour reprendre cette dernière, votre objectif sera de transmettre les informations aux personnes qui sont ignorantes ou débutantes sur la thématique en créant le maximum de valeur ajoutée. Vous pourrez donc proposer une base de contenu qui sera gratuite, afin de montrer vos connaissances auprès du public. Pour vos visiteurs les plus intéressés, vous allez pouvoir créer des produits payants et vous rémunérer à travers ces derniers. C’est comme cela que vous allez devenir infopreneur..

7. Créer ou vendre un produit numérique

Il faudra donc créer et vendre un produit numérique pour devenir infopreneur. Il existe différents formats de produits numériques, mais les deux principaux sont les ebooks et les formations en ligne.

7.1. Ebook

Avec un ebook, il s’agit tout simplement d’un livre numérique. Dans ce dernier, vous allez pouvoir compiler un certain nombre d’informations sur un sujet précis. Vous pouvez réutiliser des articles que vous avez déjà créés pour les remettre en forme au sein d’un livre. L’idéal étend d’ajouter du contenu de valeur que vous n’aviez pas indiqué dans vos articles d’origines. Il peut s’agir d’astuces en plus.

En procédant de la sorte, vous allez très rapidement pouvoir générer du contenu et générer vos e-books (car vous repartez d’une base déjà faite). Ensuite, il faudra vendre vos e-books à travers différentes plates-formes que nous verrons par la suite.

Si vous vous demandez quelle est la taille idéale pour créer un e-book ? Je vous invite à lire mon article sur la création d’un ebook, mais sachez qu’il n’y a pas de taille prédéfinie. L’objectif, c’est toujours le même pour un infopreneur, c’est de répondre précisément à un besoin en apportant la solution à la personne.  Comme cela vous allez remplir « votre mission » d’infopreneur.

7.2. Formation en ligne

Le livre numérique est une bonne solution pour devenir infopreneur, mais son principal désavantage, c’est que vous n’allez pas pouvoir le vendre très cher. Généralement, entre 20 et 30 euros. Dès lors, vous allez devoir en vendre beaucoup ou multiplier les sujets pour pouvoir vivre de votre passion et devenir infopreneur (mais vous pouvez très bien souhaiter uniquement un complément de revenus).

Une solution si vous souhaitez passer la vitesse supérieure, c’est de créer des formations en ligne. En effet, ces dernières permettent de vendre plus cher vos informations. Celles-ci sont à forte valeur ajoutée grâce à la vidéo, vous allez donc pouvoir les vendre plus cher que si c’était un e-book.

Vous pouvez notamment vous spécialiser sur des sujets relativement précis pour vendre vos formations. Généralement, le prix va varier entre 50 et plus de 1 000 € selon les réponses qui seront apportées dans vos formations (le besoin que vous comblez est-il important).

En combinant cela avec une audience qui est parfaitement ciblée, vous pouvez avoir d’excellents résultats et devenir indépendant.

8. Vendre le produit numérique

Une fois que vous aurez créé votre produit numérique, il va falloir le vendre pour que vous puissiez vivre de votre travail d’infopreneur. Voici les principales étapes par lesquelles vous allez devoir passer pour vendre votre produit numérique.

8.1. Fixer un prix

La première étape sera de fixer un prix pour votre produit numérique. Je vous invite à lire mes deux articles, celui pour fixer un prix au niveau d’un produit ou d’un service et celui pour fixer le prix psychologique.

À travers ces deux articles, vous verrez comment fixer un prix en calculant notamment le seuil de rentabilité qui vous permettra de dégager des revenus et de vivre de votre passion. De même, j’aborde le prix psychologique qui consiste à déterminer le prix maximum qui sera accepté par vos prospects.

Une erreur que l’on peut faire, c’est de fixer un prix qui serait trop bas. En effet, l’objectif, ça va être de vivre de sa passion. Pour cela, il va falloir générer des revenus. Une erreur classique est de mettre un prix trop bas en se disant qu’on en vendra plus.

Ce n’est pas une bonne chose. L’objectif, c’est de vendre à des personnes qui sont réellement intéressées. Pas forcément des curieux. En effet, il est important que les personnes soient motivées, car vous risqueriez sinon d’avoir un taux de demande de remboursement plus important.

Le prix va généralement être fixé selon le service rendu. En effet, si le besoin que vous allez combler est un besoin relativement faible, il sera plus compliqué de mettre un prix élevé. Par contre si vous réglez un problème à forte valeur, vous allez pouvoir également mettre un prix plus élevé.

Un exemple, si vous vendez une formation 1 000 €, mais qu’elle rapporte 10 000 € à la personne qui l’achète, vous allez donc créer un produit avec une forte valeur ajoutée. Dès lors, toute personne sensée achètera votre produit pour la mettre en application.

8.2. Page de vente

Pour vendre vos produits, vous allez devoir créer ce qu’on appelle des pages de vente. Autrement dit, des pages qui doivent mettre en avant vos produits pour convaincre vos visiteurs de les acheter. Pour cela, il y a un certain nombre de règles à respecter, je vous invite d’ailleurs à consulter mon article où je vous présente comment créer une page de vente. Vous y découvrirez notamment tous les points clés à ne surtout pas oublier dans cette dernière.

Dans une page de vente, l’objectif, ça va être de convaincre la personne qui la visionne que vous allez pouvoir régler son problème. Pour cela, inutile de parler de trop des caractéristiques de votre produit. En effet, les gens n’achètent pas les caractéristiques d’un produit, ils achètent les résultats. Je vous donne un exemple qui est célèbre, les gens n’achètent pas une perceuse, mais ils achètent un trou.

C’est ça qu’il faut comprendre, c’est que vous devez davantage mettre en avant ce que les gens vont obtenir plutôt que de parler de caractéristiques. En effet, les caractéristiques risquent de plus les ennuyer que de les convaincre. Par exemple, lorsque vous achetez un déodorant, vous ne regardez pas la composition, mais vous regardez le résultat qu’il peut vous apporter.

Pour aller plus loin sur le déodorant, vous connaissez certainement les pubs axe, qui montre que si vous utilisez leur déodorant vous aurez dès lors une ruée de femmes qui viendront vers vous. À aucun moment, il ne parle de la composition et des caractéristiques du produit. Ce qu’ils font, c’est qu’ils jouent sur l’émotion et le résultat (les filles vont vous courir après même si on c’est que ce n’est pas vrai) pour convaincre d’acheter leurs produits.

9. Solution de vente

Cette page de vente aura pour objectif de convaincre votre visiteur qu’il doit désormais devenir un acheteur. Pour cela, vous allez donc devoir mettre en place la solution de vente et donc la solution qui permet de récupérer le paiement de vos visiteurs. Vous pouvez utiliser différentes solutions que je vous présente ci-dessous.

9.1. WooCommerce

Si vous utilisez WorPress et que vous vendez des livres numériques. Vous pouvez très bien utiliser une solution comme Woocommerce. En effet, dans cette dernière, vous allez pouvoir mettre en place le téléchargement de produits. Une fois que la personne aura payé directement sur votre site, elle va pouvoir télécharger le produit. En l’occurrence ici, il s’agira de votre e-book.

L’avantage de Woocommerce, c’est qu’il s’agit d’une solution gratuite et qui peut être directement implémentée dans votre blog. Il n’y aura pas de frais de transaction ou de frais d’abonnement pour héberger votre espace de stockage de produits numériques. C’est vous qui allez pouvoir gérer directement.

9.2. Plateforme hébergement

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de créer votre propre plate-forme d’hébergement de produit numérique avec votre site, vous pouvez très bien utiliser des plates-formes d’hébergement spécialisées.

À noter, ici je parle des ebooks, mais lorsqu’on utilise des formations en ligne, il va falloir créer automatiquement des espaces membres dès lors, c’est plus compliqué d’utiliser cette méthode directement sur son site (avec Woocommerce). Il vaut mieux passer par des outils spécialisés en ligne.

Il en existe plusieurs, on peut notamment citer Kooneo.com qui est français, ce dernier permet donc de créer des espaces membres. Vous aurez un espace de stockage sur lequel vous allez héberger votre formation.

Vous allez créer votre page de vente et ensuite vous allez rediriger vers la page de paiement Kooneo.  Une fois que vous avez le paiement de votre visiteur, ce dernier obtient un espace membre dans lequel il peut consulter les différents produits numériques que vous avez créés, stockés et qu’il a achetés.

Un des plus connus dans le domaine, c’est ClickFunnel. C’est un des meilleurs logiciels, car il y a de nombreuses fonctions additionnelles. Il est utilisé par de nombreux infopreneurs. Son principal problème, c’est qu’il est payant et avec un prix qui est relativement important.

À noter, que Kooneo est également payant, mais son prix est moins important que ClickFunnel. À vous de voir en fonction des options et du prix que vous êtes prêt à mettre dans votre solution d’hébergement pour choisir la bonne plate-forme.

10. Créer une entreprise

Enfin, pour être infopreneur, il va falloir créer une entreprise. En effet, dans infopreneur, il y a information et entrepreneur. Cela signifie qu’il faut créer une entreprise pour pouvoir obtenir des revenus. En effet, il va falloir déclarer ce que vous allez gagner auprès des services fiscaux de votre pays.

Lorsque vous allez démarrer, vous n’est pas besoin de créer des entreprises extrêmement complexes. Une des meilleures solutions (en France), c’est de créer une micro entreprise au début pour notamment tester son marché et s’assurer que vous allez pouvoir continuer votre développement par la suite.

10.1. Micro entreprise au début

À ce sujet, je vous invite d’ailleurs à lire mon article complet sur la création d’une micro entreprise, vous y découvrirez les différentes étapes pour créer votre propre micro-entreprise.

Cela vous évitera certaines surprises, notamment la taxe de la CFE, auxquels on ne pense pas forcément lorsqu’on ne connaît pas la micro-entreprise. Le gros avantage de créer une micro-entreprise, c’est qu’elle est très simple de gestion et permettra ainsi d’être en règle avec les services fiscaux.

Désormais, vous êtes prêts pour devenir un infopreneur complet, je vous souhaite le meilleur pour réussir dans vos projets, inscrivez-vous à ma newsletter pour retrouver d’autres conseils.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page