Devenir indépendant

Gagner sa vie et devenir indépendant est un rêve pour beaucoup de personnes, et c’est tout à fait possible, voire même de plus en plus accessible de nos jours avec les moyens de communication modernes.

Il y a en effet plusieurs manières d’obtenir un revenu régulier par ses propres moyens et ainsi de devenir indépendant, comme proposer ses services en freelance, vendre des produits ou encore monétiser du contenu informatif ou un site.

Cependant, il y a certaines choses à savoir avant de se lancer. C’est ce que nous allons voir dans cet article afin de vous éclairer sur le sujet.

Devenir indépendant
Devenir indépendant

Tout d’abord, le sommaire :

1. Avantages et inconvénients de devenir indépendant

Devenir indépendant offre de nombreux avantages par rapport au statut de salarié. Je vous invite à consulter l’article sur les meilleurs moyens de travailler sur le web. Dans un premier temps, cela permet de profiter d’une plus grande liberté dans la vie de tous les jours étant donné que vous serez votre propre patron.

Ce qui veut dire que vous n’aurez pas d’horaires imposés et aucun compte à rendre auprès d’un quelconque supérieur hiérarchique. Vous pourrez ainsi profiter d’une plus grande flexibilité de travail en adaptant vos horaires à votre vie privée et à vos envies. Dans la majorité des cas, c’est également plus motivant de travailler à son compte, car vous fixerez vous-mêmes les objectifs à atteindre, et vous verrez au fil du temps le résultat concret de vos efforts.

Surtout, vous pourrez obtenir la rémunération que vous méritez, vous n’êtes plus bridé en quelque sorte. En effet, lorsque vous êtes salarié, vous avez le même salaire tous les mois (sauf primes) et vous ferez toujours les mêmes choses. Ici, il n’y a plus de barrière, selon votre activité, vous pouvez gagner beaucoup d’argent et varier votre travail.

1.1. Ne pas oublier les inconvénients

Évidemment, il y a aussi des inconvénients à ce mode de vie. Ceux-ci sont pour la plupart liés aux avantages que je viens de citer.

Le premier est le poids des responsabilités, désormais vous êtes votre propre patron, et vous devez gérer en tant que tel. Vous ne pourrez plus vous cacher derrière quelqu’un pour les décisions. Il faudra apprendre à bien vous organiser (vous l’êtes peut-être déjà).

Avantages et inconvénients de devenir indépendant
Avantages et inconvénients de devenir indépendant

Vous devrez gérer des parties que vous ne connaissez peut-être pas. Par exemple la comptabilité, le marketing, la facturation, la vente… (mais vous pouvez externaliser aussi les tâches). Il faudra bien gérer votre emploi du temps ou encore la relation avec les différentes personnes liées à votre projet.

Attendez-vous aussi à ne pas compter vos heures lors de la phase de démarrage, mais rassurez-vous une fois lancez, vous pourrez améliorer la gestion de votre rythme, déléguer et avoir plus de temps libre.

Mais cette première phase délicate sera nécessaire à la mise en place de votre business afin de commencer à générer des revenus suffisants pour en vivre.

2. Les qualités requises pour devenir indépendant

Beaucoup de personnes sous-estiment la difficulté à travailler sans avoir de patron, mais c’est parfois plus difficile que ce que l’on pense. Comme je vous l’ai expliqué précédemment, un indépendant est avant tout le gérant d’une entreprise. Les qualités à avoir sont donc étroitement liées à cet aspect entrepreneurial qui est omniprésent.

Il peut s’agir dans un premier temps de la faculté à s’obliger soi-même à effectuer des tâches précises de manière efficace et donc être déterminé à atteindre ses objectifs en évitant la procrastination (qui est un phénomène très courant et difficile à éradiquer).

Avoir un esprit de compétiteur peut être un bon atout, vous aurez très certainement de la concurrence dans votre secteur d’activité et il faudra vous démarquer de cette dernière si vous souhaitez acquérir une bonne clientèle, mais nous reviendrons un peu plus tard sur ce point. Gardez simplement en tête que vous ne serez pas tout seul sur le marché et que d’autres entreprises convoiteront les mêmes clients que vous.

Dans le même principe, il est également important d’être curieux du monde qui vous entoure afin de vous tenir informé des évolutions de votre marché et de vous y adapter au mieux. Il faudra donc faire de la veille sur votre thématique. Ajouté au fait d’être très réactif, c’est-à-dire prendre les bonnes décisions au bon moment pour saisir les opportunités qui se présenteront.

3. Comment devenir indépendant ?

Il est assez simple de devenir indépendant de nos jours, d’autant plus depuis que toutes les démarches administratives peuvent être effectuées sur Internet. Cela évite de nombreuses complications qui pouvaient avoir lieu auparavant. Le plus important est de savoir quel statut juridique vous allez adopter pour votre activité. Les deux principaux que l’on envisage pour devenir freelance sont l’entreprise individuelle (EI) et l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).



La grande différence entre les deux est que la première associera votre patrimoine personnel à celui de votre entreprise, tandis que l’autre au contraire créera un patrimoine entièrement dédié à cette dernière. L’EIRL est plus sécurisée, car en cas de difficultés financières liées à votre activité professionnelle, votre patrimoine financier personnel ne pourra pas être saisi. Mais elle implique un coût supplémentaire et n’est pas forcément indispensable selon votre type d’activité. De plus, sa gestion est plus complexe administrativement (en France on aime bien se compliquer la vie).

Statut juridique pour devenir indépendant
Statut juridique pour devenir indépendant

Une fois que vous aurez choisi le statut qui vous convient le mieux, il ne vous restera plus qu’à vous inscrire en ligne en complétant plusieurs formulaires qui ne prennent pas énormément de temps. Vous recevrez ensuite votre numéro SIRET qui servira à identifier votre entreprise. Sachez par ailleurs qu’il est tout à fait possible de devenir indépendant, ou plutôt d’en avoir le statut, tout en étant encore salarié, ce qui est bien utile, si vous souhaitez débuter votre activité en parallèle de votre poste actuel.

3.1. Choisir une spécialité

Devenir indépendant est une chose, mais il faut en premier lieu savoir vers quel type d’activité vous comptez vous tourner et quel sera votre domaine d’expertise. Ce qu’il faut garder à l’esprit pour espérer que votre business soit rentable, c’est que le service ou le produit que vous proposerez devra obligatoirement répondre à un besoin qui concerne un maximum de personnes.

Votre objectif sera ainsi de répondre à ce besoin en vous appuyant sur des compétences et des connaissances, soit que vous avez déjà, soit que vous devrez obtenir en vous formant.

Il peut s’agir d’activité variée, programmation, graphisme, rédaction web, création de contenu informatif, formation… Ce ne sont pas les possibilités qui manquent, d’autant plus que vous pouvez en général assez bien vous renseigner sur chacune de ces activités via Internet ou des livres. Vous pouvez également compléter ces informations en lisant l’article pour devenir freelance.

Lorsque vous serez prêt à vous lancer et à enfin devenir indépendant avec une idée précise du domaine d’activité qui vous correspond, il faudra également penser à vous différencier des autres. Car l’offre est en général plus grande que la demande (cela dépend toutefois du secteur d’activité). Vous pourrez donc par exemple vous spécialiser dans un domaine particulier afin de trouver une certaine clientèle ou prouver d’une quelconque manière votre capacité à répondre au besoin de manière fiable et efficace.

3.2. Comment trouver des clients ?

Une fois que vous aurez choisi votre spécialité, il faudra bien évidemment trouver des clients qui accepteront de payer pour vos produits ou vos services. Ici encore, Internet facilite énormément les choses pour devenir indépendant et trouver de potentiels clients sans trop de difficultés.

Premièrement, il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes qui mettent en relation des clients avec des entrepreneurs. Ces clients ont un besoin précis et c’est vous qui allez pouvoir répondre à celui-ci. Beaucoup de particuliers souhaitant devenir indépendants se tournent en début d’activité vers ce type de plateformes pour leurs premières missions. Exemple de plateformes :

En mettant en valeur vos compétences, il est donc tout à fait possible de faire ses premiers pas par ce moyen. Autrement, vous pouvez aussi directement démarcher des clients potentiels par mail ou par téléphone si vous estimez pouvoir apporter de la valeur à leur business.

Dans le cas où vous souhaitez vendre un produit et non un service, il est préférable de définir au préalable une cible que vous comptez toucher et adapter votre produit en fonction de cette cible. Pour plus de visibilité, il faudra peut-être investir un minimum dans la publicité (SEA, Linkedin, Pinterest, Facebook, Twitter…).

3.3. Combien gagne-t-on en tant que freelance ?

La question du salaire est souvent celle qu’on se pose le plus lorsqu’on s’intéresse à un métier. Dans un emploi en tant que salarié, il est la plupart du temps évaluable et estimé en fonction d’une échelle qui peut varier selon l’entreprise concernée.

Salaire en freelance
Salaire en freelance – Crédit Pixabay

Mais pour un freelance, il est beaucoup moins facile d’établir ce genre d’estimation puisque le salaire dépendra de beaucoup de critères en s’adaptant aux différents profils. Ce salaire sera déduit de votre chiffre d’affaires qui sera plus ou moins élevé en fonction de votre rentabilité, qui dépendra elle-même du travail que vous aurez fourni. Je vous invite aussi à utiliser cette calculatrice qui vous permettra de déterminer votre tarif à l’heure. Si vous vendez un produit, utilisez plutôt l’étude de marché et le prix psychologique pour déterminer le bon tarif.

Si vous vendez un service par exemple, votre rémunération sera basée sur les tarifs que vous imposerez à vos clients et le nombre d’heures que vous effectuerez chaque mois. Plus votre domaine d’expertise aura de la valeur, plus vous pourrez vous permettre d’imposer des prix élevés. C’est le principe de l’offre et de la demande valable pour l’ensemble des entreprises de n’importe quel marché. Ensuite, comme pour tout métier, votre salaire en tant que freelance évoluera avec votre expérience et la qualité des services que vous proposerez.

Partager

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIVEZ-VOUS

Fondateur
Découvrez des astuces et conseils pour transformer votre site en réussite.
JE M'INSCRIS
Vos données seront en sécurité. Je suis le seul à y avoir accès.
close-link
Click Me